Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bien arrivée à Ottawa
Théâtre La Flèche  (Paris)  octobre 2019

Seul en scène écrit et mis en scène par Tatiana Gousseff et interprété par Marité Blot.

Marie-Yolande, la comédienne qui raconte son histoire et qui ressemble sans doute autant à Tatiana Gousseff, l'auteure et metteuse en scène, qu'à Marité Blot, la comédienne, est une femme qui, comme toutes les Bretonnes montées à Paris, préfère la Fnac Montparnasse à toutes les autres.

Et c'est peu dire qu'elle l'a fréquentée depuis qu'elle a quitté la ferme familiale et Rennes où elle a fait ses études de comédienne...

Mais pas, comme on penserait, pour acheter ce qu'on appelle depuis quelques dizaines d'années des auto-fictions, genre auquel "Bien arrivée à Ottawa" se raccroche.

Non, même si elle cite "La Place" d'Annie Ernaux et que son histoire de fille de paysans voulant partir de son horizon réduit à des parents aimants et à quatre frères un peu envahissants pour la seule fille de la fratrie, est assez voisine de celle de la Nordiste. Marie-Yolande, elle, connait plutôt le rayon "développement personnel".

C'est qu'elle est atteinte d'une phobie pas si commune que ça : la phobie automobile. Plus question pour elle de monter dans une voiture, ce qui est gênant quand on doit, comme les productions le répètent venir sur les lieux de tournage par ses "propres moyens".

Assise à son petit bureau ou debout, Marité Blot raconte avec modestie et sans emphase sa petite histoire. Elle n'en fait pas un fromage.

On entendra Alain Chamfort (première manière) et l'on verra sur une toile blanche un vieux "Rendez-vous du Dimanche" avec un tout jeune Michel Drucker... et une toute gamine Jodie Foster post-Taxi Driver.

Tout ça pour que Marie-Yolande/Marité dise sans élever la voix qu'elle aussi aurait pu jouer dans le film de Scorsese.

On ne rit pas aux éclats avec ses petites anecdotes mais on l'écoute attentivement poser chaque petite pièce de son puzzle pour que l'on comprenne que sa "vie minuscule", au sens de Pierre Michon, n'a rien à envier à celle des stars qui sont venus sur le divan rouge de Drucker. Si on voulait faire une comparaison qui n'est pas un mince compliment, on n'est pas loin de ce que fait Mohamed el Kathib quand il raconte sa mère ou sa R12...

On passe donc un joli moment dans l'intimité pas toujours rigolote de cette actrice imaginée par Tatiana Gousseff et parfaitement campée par Marité Blot.

Contrairement à bien des spectacles surchargés et cherchant par tous les moyens à enfoncer les clous dans la tête de leurs spectateurs, quand on sort de "Bien arrivée à Ottawa", la bulle n'éclate pas et restent en mémoire toutes les micro-aventures de Marie-Yolande.

Mine de rien, on est devenu un de ses intimes et on ne le regrette pas.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=