Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le 20 novembre
Théâtre La Flèche  (Paris)  novembre 2019

Monologue dramatique de Lars Norén interprété par Cédric Welsch dans une mise en scène de Laurent Fresnais.

Dans "Förgänglighet" mot correspondant au concept et caractère de l'impermanence, le dramaturge suédois Lars Noren décline le thème de la tuerie en milieu scolaire.

Et plus précisément, celui du multiple homicide suicidaire, événement sporadique qui, devenu récurrent au Canada et aux Etats Unis depuis les années 1959, connaît une inquiétante multiplication depuis la fusillade de Columbine en 1999 et a traversé l'Atlantique.

Le titre français - "Le 20 novembre" - au demeurant beaucoup moins signifiant, renvoie à la date à laquelle, en 2006 en Allemagne, le jeune Sebastien Bosse ouvrait le feu sur les élèves et les professeurs de son ancien collège en laissant de nombreux documents destinés à laisser une trace visible à tous de son acte.

Lars Noren a conçu un monologue rageur qui n'utilise pas les procédés dramatiques logiquement attendus, ceux du récit, de la confession ou du soliloque, mais celui de l'adresse au public avec la prise à partie de l'auditoire comme représentant la masse sociétale dans son ensemble au nom de la théorie de l'universalité de la culpabilité qui se traduit par l'expression "tous coupables !" que brandit comme une bannière le personnage s'érigeant en ange exterminateur alors même qu'il excipe d'une vengeance personnelle.

Et l'intérêt de la partition ne tient pas tant à la recension et au brassage des éléments d'analyse clinique, idéation paranoïde, victimation scolaire, blessure narcissique, tendance suicidaire, sentiment d'exclusion, révolte contre la société, "aquabonisme" face à la finitude humaine, néant spirituel et autres qui peuvent expliquer la perturbation des relations interpersonnelles qui se dégage d'un premier niveau de lecture mais ce qui prend forme au fil de cette pensée délirante.

D'une part, sa paradoxalité notamment en se déclarant mortifié et humilié par l'ostracisation subie tout en clamant sa haine de l'humanité, la vision nihiliste du "rien à perdre" et se déclarant anarchiste, et, d'autre part, la culpabilité dont le personnage essaie de s'affranchir en cherchant une justification à son acte, ce que le droit pénal définit comme une excuse absolutoire, et qui tiendrait au fait que le coupable est la société.

A la mise en scène, Laurent Fresnais a opté pour un dispositif de proximité radicale consistant en un jeu en adresse quasi interactive avec le public telle une prise en otage in situ.

Ce qui s'avère en cohérence avec la structure de la partition qui, par ailleurs, résultant d'une commande d'une comédienne de la troupe de la Schaubühne de Berlin, constitue un monologue pour acteur et un exercice de comédien que Cédric Welsch, tout en tension maîtrisée, délivre et assène avec talent et sagacité.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=