Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Hyènes
Ça s'arrête jamais EP  (Upton Park)  octobre 2019

Si je te dis : "Bonjour, je m’appelle Bernie Noël et je suis copain avec une hyène", ça te parle ? Eh oui, c’est la réplique culte (entre autres) de Bernie d’Albert Dupontel et c’est aussi l’origine du nom de ce groupe.

Ils l’ont pris après qu’Albert Dupontel leur ait demandé de composer des morceaux pour illustrer des scènes d’Enfermé Dehors, autre bijou cinématographique. Du coup, en référence à la scène dont je t’ai parlé avant, ils ont pris ce nom : The Hyènes.

Le trio d’alors, composé de Jean-Paul Roy, Denis Barthe (Noir Désir tous les deux) et Vincent Bosler (Very Small Orchestra) sent l’envie de continuer l’aventure et de monter sur scène. Ils sont rejoints alors par Olivier Mathios (Ten Cuidado). Le groupe enregistre un premier CD en 2009, en totale autonomie et part sur la route. Ils vont jouer aux Vieilles Charrues, à Guitares en scène, Musique en Stock.

Mars 2012, ils rentrent à nouveau en studio sous la houlette de Ted Niceley, qui n’est pas un inconnu puisqu’il a bossé pour Noir Désir, Fugazi entre autres. 11 titres et une tournée Peace and Loud. Le groupe n’en reste pas là, sort de sa zone de confort et propose, en 2014, un concept de BD concert Au vent mauvais, en collaboration avec Thierry Murat au dessin et l’auteur Rascal. 4 ans de tournée vont en découler. Le groupe ira jusqu’en Espagne.

Puis nous voilà en 2019, envie d’un nouvel album. Le groupe va alors collaborer avec une nouvelle équipe. Le 11 octobre sort l’EP Ça ne s’arrête jamais, dévoilant 3 morceaux originaux. Le somptueux "Plus Dark que Vador" qui ouvre le bal, un vrai rouleau compresseur, sombre et puissant. Puis "S’il avait fait beau", chanson d’amour à la fin… Vous verrez, c’est juste… J’adore, certainement mon morceau préféré. Les paroles sont recherchées, subtiles. Arrive ensuite "Ça s’arrête jamais", titre éponyme et taillée pour devenir un hymne live, c’est du moins l’envie du groupe et je suis assez d’accord. Le groupe nous propose aussi deux reprises : le nerveux "Neat Neat Neat" de The Damned et "Suicidez-vous, le peuple est mort" de Jean-Louis Murat.

Le groupe s’offre un tour de chauffe, avec 15 dates, qui vont passer par Dax le 14 /12 ou Rodez le 29/02 et plus près de nous le 22/11 à Auch. Toutes les dates sont sur les liens qui vont bien en bas.

Pour finir, j’ai envie de te dire que je ne souhaite qu’une seule chose à ce groupe : que ça ne s’arrête jamais, c’est amplement mérité !

 

En savoir plus :
Le Facebook de The Hyènes


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=