Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Hyènes
Ça s'arrête jamais EP  (Upton Park)  octobre 2019

Si je te dis : "Bonjour, je m’appelle Bernie Noël et je suis copain avec une hyène", ça te parle ? Eh oui, c’est la réplique culte (entre autres) de Bernie d’Albert Dupontel et c’est aussi l’origine du nom de ce groupe.

Ils l’ont pris après qu’Albert Dupontel leur ait demandé de composer des morceaux pour illustrer des scènes d’Enfermé Dehors, autre bijou cinématographique. Du coup, en référence à la scène dont je t’ai parlé avant, ils ont pris ce nom : The Hyènes.

Le trio d’alors, composé de Jean-Paul Roy, Denis Barthe (Noir Désir tous les deux) et Vincent Bosler (Very Small Orchestra) sent l’envie de continuer l’aventure et de monter sur scène. Ils sont rejoints alors par Olivier Mathios (Ten Cuidado). Le groupe enregistre un premier CD en 2009, en totale autonomie et part sur la route. Ils vont jouer aux Vieilles Charrues, à Guitares en scène, Musique en Stock.

Mars 2012, ils rentrent à nouveau en studio sous la houlette de Ted Niceley, qui n’est pas un inconnu puisqu’il a bossé pour Noir Désir, Fugazi entre autres. 11 titres et une tournée Peace and Loud. Le groupe n’en reste pas là, sort de sa zone de confort et propose, en 2014, un concept de BD concert Au vent mauvais, en collaboration avec Thierry Murat au dessin et l’auteur Rascal. 4 ans de tournée vont en découler. Le groupe ira jusqu’en Espagne.

Puis nous voilà en 2019, envie d’un nouvel album. Le groupe va alors collaborer avec une nouvelle équipe. Le 11 octobre sort l’EP Ça ne s’arrête jamais, dévoilant 3 morceaux originaux. Le somptueux "Plus Dark que Vador" qui ouvre le bal, un vrai rouleau compresseur, sombre et puissant. Puis "S’il avait fait beau", chanson d’amour à la fin… Vous verrez, c’est juste… J’adore, certainement mon morceau préféré. Les paroles sont recherchées, subtiles. Arrive ensuite "Ça s’arrête jamais", titre éponyme et taillée pour devenir un hymne live, c’est du moins l’envie du groupe et je suis assez d’accord. Le groupe nous propose aussi deux reprises : le nerveux "Neat Neat Neat" de The Damned et "Suicidez-vous, le peuple est mort" de Jean-Louis Murat.

Le groupe s’offre un tour de chauffe, avec 15 dates, qui vont passer par Dax le 14 /12 ou Rodez le 29/02 et plus près de nous le 22/11 à Auch. Toutes les dates sont sur les liens qui vont bien en bas.

Pour finir, j’ai envie de te dire que je ne souhaite qu’une seule chose à ce groupe : que ça ne s’arrête jamais, c’est amplement mérité !

 

En savoir plus :
Le Facebook de The Hyènes


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 janvier 2020 : Pas de soldes sur Froggy's

C'est la saison des soldes. Peut être l'occasion d'acheter au rabais quelques oeuvres d'artistes qui auraient mérité que l'on paie le prix fort. Qu'à cela ne tienne, voici le sommaire de la semaine rempli de découvertes et d'artistes à soutenir, soldés ou non.

Du côté de la musique :

"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"Demain est mort" de Larme Blanche
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool
et toujours :
"Broken toy" de Dirty Bootz
"Voix du ciel" de Ensemble Gilles Binchois
"Telemann : Frankfurt Sonatas" de Gottfried von der Goltz
"Lemon the moon" de Nitai Hershkovits
"Le rêve et la terre : Debussy, Ginastera" de Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Phèdre" au Théâtre des Abbesses
"Du ciel tombaient des animaux" au Théâtre du Rond-Point
"Les Passagers de l'aube" au Théâtre 13/Jardin
"Pièce en plastique" au Théâtre de Belleville
"Les Feux de l'Amour et du Hasard" au Grand Point Virgule
"Ruy Blas, grotesque et sublime" au Théâtre Essaion
"Les Michel's" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Dom Juan - Le festin de pierre" au Théâtre de la Cité internationale
"Le dernier carton" au Théâtre du Gymnase
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ritals" au Théâtre La Scène Parisienne
"Odyssée" au Lavoir Moderne Parisien
"Philippe Fertray - Pas de souci" au Théâtre de la Contrescarpe
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" à la Comédie Bastille
"Constance - Pot pourri" au Théâtre de l'Oeuvre
"Dans ma chambre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles de janvier

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

"Barthes*" de Vincent Gérard, Cédric Laty, Bernard Marcadé et et Camille Zéhenne
la chronique des films sortis en décembre
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos
et toujours :
"Juste une balle perdue" de Joseph D'anvers
"La séparation" de Sophia de Séguin
"Otages " de Nina Bouraoui
"Sukkwan island" de David Vann

Froggeek's Delight :

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=