Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Furie
Olivier Abbou  novembre 2019

Réalisé par Olivier Abbou. France. Thriller. 1h38 (Sortie le 6 novembre 2019). Avec Adama Niane, Stéphane Caillard, Paul Hamy, Eddy Leduc, Hubert Delattre, Marie Bourin, Mickaël Sabah et Saverio Maligno.

"Furie" d'Olivier Abbou appartient à cette catégorie de films français qui ont été faits à l'arrache, sans chercher le sujet qui pourrait attirer le spectateur X à l'époque T, par des amateurs de ce cinéma populaire souvent qualifié de B ou de Z par les professionnels de la critique.

Ces amateurs, traités avec condescendance parce qu'ils n'ont pas la grammaire apprise dans les écoles de cinéma, rêvent de voir sur l'écran des histoires pas forcément calibrées ni formatées comme celles qui répondent aux canons du genre qu'ils traitent. Il en ressort des films souvent mal fichus, porteurs d'idées peu orthodoxes et disant, eux, des choses sur leurs époques. "Furie" d'Olivier Abbou est de ceux-là.

Chloé et Paul Diallo, un couple mixte, rentrent de vacances dans leur combi. Quand ils arrivent à leur domicile : mauvaise surprise... Impossible d'y rentrer. Les serrures de la grande maison ont été changées... La nounou du jeune fils du couple et son concubin prétendent être les maîtres des lieux. Dès lors, le cauchemar commence pour Paul. Toutes les tentatives légales pour reprendre possession de son bien échouent.

Pire, obligé de vivre dans un camping où il installe son combi, il s'aperçoit que le gérant des lieux est l'ex-petit ami de Chloé. Une étrange "amitié" va naître entre les deux hommes qui finira par justifier pleinement le titre du film.

Bien mené, efficace dans sa violence annoncée, le film d'Olivier Abbou est une description de cette France rurale et rurbaine où désormais il fait peut-être moins bon vivre qu'en banlieue. Contrairement aux poncifs attendus, les "ploucs" ne sont pas nécessairement des racistes incultes. Ils acceptent Paul Diallo sans problème du moment qu'il se soumette aux rites de passages.

On assistera ainsi à l'inoubliable épreuve de la bière consommée dans une cabine téléphonique remplie d'eau, à une bacchanale rurale sexuelle qui rendra obsolète toutes les vidéos X suivie de la consommation de drogues même pas encore disponibles dans les boîtes à la mode. Si on voulait frapper les esprits on dirait que "Furie", c'est "Orange mécanique" aux temps des Gilets jaunes.

Cette version d'une France travaillée par un désœuvrement réunissant à la fois les fils de famille et les érémistes dans une même débilité post-moderne mériterait d'être prise aux sérieux. Les acteurs sont bons et une fois de plus, Paul Hamy assume son statut d'acteur culte.

Il ne faut pas attendre de redécouvrir ce film dans une vingtaine d'années pour en souligner les qualités et le voir comme un symptôme de la crise existentielle qui traverse la société française de 2020.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=