Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Mille et Une Nuits
Théâtre national de l'Odéon  (Paris)  novembre 2019

Spectacle conçu et mis en scène par Guillaume Vincent d'après le recueil de contes éponyme, avec Alann Baillet, Moustafa Benaïbout, Lucie Ben Dû, Hanaa Bouab, Andréa El Azan, Emilie Incerti Formentini, Florence Janas, Makita Samba, Kyoko Takenaka, Charles-Henri Wolff et le musicien Florian Baron.

Le metteur en scène Guillaume Vincent aime l'univers du merveilleux et ses contes, mythes et légendes dans toutes leurs déclinaisons, du fabuleux à l'horrible, en ce qu'il relate un état du monde et de la psyché et tant pour sa puissance symbolique et émotionnelle que pour son expression dramatisée qui se prête à la transposition scénique.

Ainsi, après avoir travaillé sur le registre occidental avec "Les Métamorphoses" d'Ovide mises en parallèle avec un opus shakespearien dans le spectacle "Songes et Métamorphoses" et, dernièrement, en 2018 dans celui intitulé "Callisto et Arcas", il investit celui oriental avec le recueil de contes "Les Mille et Une Nuits" qu'il indique avoir appréhendé comme l'illustration du pouvoir de la fiction pour arrêter la barbarie, et donc de la mission possible du théâtre.

Et il propose l'adaptation scénique d'un florilège de ces récits hybridé avec des opus appartenant à d'autres corpus aux points communs dont l'amour et surtout l'exil, en résonance avec l'actualité contemporaine des flux migratoires en pratiquant usant de différentes théâtralités et esthétiques concourant au mélange des genres, du cabaret à la tragi-comédie en passant par le vaudeville.

En ouverture, est rappelée l'origine des contes des Mille et Une Nuits, celle du stratagème inventé par Shéhérazade pour déjouer la pulsion de cruauté et le rituel de meurtre du roi érigé pour se venger de l'infidélité de son épouse, reposant sur le pouvoir du verbe et plus précisément sous forme de récits fabuleux, ce que les psychanalystes désigneront dans un autre millénaire comme la fonction cathartique et résiliente du conte.

Ainsi, dans un décor de salle d'attente aux couleurs acidulées et une musique d'ascenseur, scénographie modulaire à la ligne claire d'album jeunesse de François-Gauthier Lafaye, des jeunes femmes en tenue de mariée élues par le maître de céans attendent d'être appelées par un signal lumino-sonore vert à gravir l'escalier sanglant.

Guillaume Vincent enchaîne avec vélocité les tableaux interprétés par une troupe investie dont Makita Samba, Charles-Henri Wolff et Alann Baillet épatants dans le trio de migrants borgnes tout comme Emilie Incerti Formentini remarquable dans chacune de ses partitions dont une irrésistible évocation de l'iconique chanteuse égyptienne Oum Kalsoum.

Hétéroclite, décomplexé, divertissant et néanmoins réflexif, ce spectacle séduit assurément.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 4 avril 2021 : La Culture encore Chocolat

Vaccins pour tous avant le retour de la culture pour tous ? On espère pourtant que les lieux de cultures (et les restaurants) réouvriront avant que tout le monde soit vacciné... L'espoir fait vivre. En attendant voici de quoi se faire du bien chez soi avec notre sélection culturelle hedbomadaire. On commence par le replay de la MAG #24

Du côté de la musique :

"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites décourtes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone
et toujours :
"Blue shaman" de Abaji
"Separated" de Bingo Club
"World's most stressed out gardener" de Chad VanGaalen
"Hymnes à l'amour, deuxième chance" de Christophe Monniot & Didier Ithursarry
"A principiu" de L'Alba
"L'ambulancier" de L'Ambulancier à retrouver également en interview
"Heavy grounds" de Liquid Bear
"Live" le mix 17 de la saison 2 de Listen In Bed à écouter en ligne
"Nouveux mondes" de Samuel Strouk
"Love leave traces" de Stéphanie Lemoine
"Tail man was here" de Surnaturel Orchestra

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Bigre, mélo burlesque " de Pierre Guillois, Olivier Martin-Salvan et Agathe L'Huillier
"Einstein on the beach" de Philip Glass et Robert Wilson
"Les Justes" d'Albert Camus
"Le dépeupleur " de Michel Didym
"Vacances de rêve" d'Olivier Lejeune
"Les Caves" des Frères Taloche"
"Max Bird - L'Encyclo-spectacle"
“Acqua Alta” de Adrien B et Claire M
"Madame Arthur dépousiière Queen"
et un concert "L'Oiseau de feu" d'Igor Stravinski

Expositions :

en virtuel :
"Amour, une histoire des manieres d'aimer" au Louvre-Lens
"Pharaon, Osiris et la Momie" au Musée Granet
L'œil de Huysmans. Manet, Degas, Moreau" au Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg
"Botero, dialogue avec Picasso" à l'Hôtel de Caumont
"Global(e) Resistance" au Centre Pompidou
"Christian Dior, couturier du rêve" au Musée des Arts Décoratifs
"Correspondances (Gérard Garouste - Marc-Alain Ouaknin)" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home en vidéo gratuite :
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"Caramel" de Nadine Labaki
"Syngué Sabour - Pierre de patience" de Atiq Rahimi
"De bruit et de fureur" de Jean-Claude Brisseau
"Le Retour de Martin Guerre" de Daniel Vigne
"L'âme du tigre" de François Yang
"Comme des voleurs (à l'Est) Comme des voleurs de Lionel Baier
en VOD :
"The Last Tree" de Shola Amoo

Lecture avec :

"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth
et toujours :
"Autopsie d'un drame" de Laurent Combalbert
"Histoire antique, histoire ancienne ?" de François Lefèbre
"L'appel du cacatoès noir" de John Danalis
"Lily a des nénés" de Geoff
"Malamute" de Jean-Paul Didierlaurent
"No war" de Anthony Pastor

Du côté des jeux vidéos :

N'hésitez pas à nous suivre sur la TV de Froggy's Delight et profiter des directs et des replays jeux vidéo tout au long de la semaine

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=