Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Countdown
Justin Dec  novembre 2019

Réalisé par Justin Dec. Etats Unis. Comédie/Epouvante. 1h30 (Sortie le 16 novembre 2019).Avec, Jordan Calloway, Talitha Bateman, Elizabeth Lail, Peter Facinelli, Dillon Lane, Tichina Arnold, Tom Segura et P.J. Byrne.

"La mort a désormais son application" claironne la bande-annonce de "Countdown" de Justin Dec.

Une application en forme de compte-à-rebours qui indique à celui qui a eu le tort de la télécharger combien de temps il lui reste à vivre... et dans le cas de l'héroïne de "Countdown", c'est à peine de quoi passer le reste du film à trouver le moyen de briser la malédiction.

Car, bien sûr, malédiction il y a et le Diable n'est pas loin, toujours prêt à utiliser les nouvelles technologies pour faire signer des pactes à des jeunes imprudents encore moins méfiants que Faust.

Encore une fois, la leçon que les survivants devront tirer de ce film gentiment gore sera de bien lire les fameuses conditions générales d'utilisation que d'ordinaire personne ne lit avant d'appuyer sur le bouton fatidique qui lie le possesseur du nouveau portable à celui qui en tire bénéfice...

Bien imaginé, "Countdown" de Justin Dec est aussi bien mené jusqu'au bout (et au générique final qui sous-entend, évidemment, qu'un "Countdown 2" est sans doute déjà en tournage). Avec seulement quelques toutes petites scènes qui font vraiment peur, on ne peut pas dire qu'il s'adresse aux cœurs les mieux accrochés.

Si Justin Dec s'amuse à faire peur, il le fait le plus souvent dans des scènes à la Hitchcock (la preuve étant qu'il évoque la scène de douche de "Psycho).

On aura donc des plans très découpés, avec des moments de tension accompagnés d'une musique qui s'y accorde suivis de moments de décompression et des fausses pistes avant que le diable frappe finalement sa victime.

Mais, on le répète, la plupart des spectateurs ayant dépassé 16 ans prendra "Countdown" de Justin Dec à la rigolade. Notamment grâce à la présence de quelques personnages décalés (comme le vendeur-réparateur de portables ou comme le spécialiste de l'occulte).

Pur film de distraction, "Countdown" s'offrira quelques audaces : comme celle de faire comprendre implicitement que la jeune blonde sexy aura partagé son lit avec le sympathique garçon noir. Evidemment, on se doute que le scénario ne laissera pas durer trop longtemps cette "anomalie" et que des amours interraciales dans un film de consommation courante à un prix fort... surtout pour la partie masculine.

Nonobstant cela, "Countdown" de Justin Dec a un bon esprit qu'il faut souligner en espérant qu'il le conservera dans ses films suivants, surtout s'il se laisse tenter par des "Countdown" 2 ou 3, et plus si affinités du public adolescent.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=