Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)
Odd Arne Westad  (Editions Perrin)  octobre 2019

Odd Arne Westad est un historien norvégien, en charge de l’histoire des relations internationales à la prestigieuse London School of Economics. Son expertise sur l’espace asiatique et le monde après 1945 est mondialement reconnue. Il est l’auteur d’une dizaine de livres de référence et le coauteur de la monumentale Histoire du monde en trois volumes publié chez Perrin en 2016 qui compte déjà 50000 lecteurs.

Pour l’auteur, la guerre froide est l’histoire d’une confrontation entre le capitalisme et le socialisme qui a atteint son paroxysme entre 1945 et 1989, bien que ses origines remontent à des temps bien plus anciens et que l’on en perçoive encore aujourd’hui les conséquences.

A ses moments les plus forts, elle a constitué un système international, en ce sens que la politique étrangère des grandes puissances mondiales y était liée. Elle a surtout contribué à cimenter un monde dominé par deux superpuissances, un monde dans lequel le pouvoir et la violence, où le chantage à la violence, sont devenus les critères des relations internationales ; un monde enfin où les convictions tendent vers l’absolu, chacun considérant que le seul bon régime est le sien, celui des autres étant intrinsèquement le mauvais.

L'objet du raisonnement du livre est donc que la guerre froide est née des grandes transformations mondiales de la fin du 19ème et que, cent ans plus tard, la hache de guerre s'est trouvée enterrée sous l'effet de changements rapides. En tant que conflit idéologique et système international, on ne peut donc l'appréhender qu'en termes de mutations économiques, sociales et politiques dont le spectre est beaucoup plus large et l'enracinement bien plus profond que les événements engendrés. Vous l'avez donc compris, pour l'auteur, l'idée que la guerre froide débute en Pologne en 1945 est discutable.

Le récit commence donc en 1890 avec les premières contestations venant d'un certain Lénine qui devra attendre presque trente ans pour faire la révolution en Russie. On voit alors déjà une idéologie se mettre en place, la dictature du prolétariat, s'opposant à celle en vigueur aux Etats-Unis.

Le récit nous montre aussi que la guerre froide ne se focalise pas sur le continent européen. Il n'élude pas les nombreux événements qui ont touché l'Europe mais il nous donne de nombreux renseignements sur d'autres espaces concernés par la guerre froide, notamment l'Inde et la Chine. Certains chapitres m'ont particulièrement passionné, notamment celui sur l'Inde et la guerre froide, celui sur l'Amérique Latine dans la guerre froide mais aussi celui sur Nixon et la Chine. J'ai enfin pris beaucoup de plaisir avec le chapitre concernant les Maelströms du Moyen-Orient.

Une fois encore, l'enseignant que je suis est ravi de cette lecture qui ne détaille pas des événements que je maîtrise bien, m'offrant davantage de renseignements sur d'autres que je vais pouvoir utiliser en classe.

Avec une remarquable hauteur de vue, l’auteur situe la guerre froide en tant que phénomène mondial dans une perspective séculaire, partant des années 1890, avec la première crise capitaliste mondiale et la radicalisation du mouvement ouvrier européen, et s’arrêtant une centaine d’années plus tard, autour de 1991, avec la chute du mur de Berlin, l’effondrement de l’Union soviétique et, en définitive, l’émergence des Etats-Unis comme véritable puissance hégémonique mondiale. Cette histoire mondiale de la guerre froide est une somme magistrale qui fera date.

 
 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=