Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La grande aventure de l'Egyptologie
Robert Solé  (Editions Perrin)  novembre 2019

Qui de mieux que Robert Solé pour nous raconter La grande aventure de l’Egyptologie autour d’une écriture romanesque, à la portée des non spécialistes de cette civilisation éblouissante qui est encore loin d’avoir livré tous ses secrets ?

Robert Solé est né au Caire. Longtemps journaliste au Monde et chroniqueur à l’hebdomadaire Le 1 depuis quelques années, Robert Solé a consacré de nombreux essais à son pays d’origine. L’un de ses ouvrages, Sadate fut unanimement salué par la critique et reçu le prix de la biographie de la ville d’Hossegor. Il est aussi l’auteur de nombreux romans ayant pour thème l’Egypte.

L'ouvrage débute par une célèbre citation de Jean Cocteau, "la mode c'est quelque chose qui se démode", citation qui ne s'applique pas à l'Egypte tant sa civilisation n'a de cesse de susciter engouement et attirance, preuve en est les récentes expositions qui attirent des centaines de milliers de spectateurs. La civilisation pharaonique fascine, l'Egyptologie et l'Egyptophilie se nourrissent l'une de l'autre.

C'est donc l'histoire de l'Egyptologie que nous raconte Robert Solé avec son dernier ouvrage publié aux éditions Perrin. Un ouvrage qu'il souhaite le plus précis possible sans prétendre tout dire pour autant, en restant bien digeste pour le profane qu'il souhaite aussi séduire. Les plus aguerris à cette civilisation trouveront des informations supplémentaires dans les annexes ou dans les nombreux ouvrages cités en fin de livre.

C'est donc à la Renaissance que les européens ont redécouvert l'Egypte ancienne. Dans un décor de sable et d'eau, des vestiges somptueux révèlent aux rares voyageurs un musée à ciel ouvert, un monde fascinant où semblent se confondre les morts et les vivants, les hommes et les animaux, les pharaons et les dieux.

De 1798 à 1801, les savants et les artistes emmenés par Bonaparte passent la vallée du Nil au peigne fin. La publication de leur monumentale Descrption de l'Egypte relancera l'Egyptomanie dans toute l'Europe.

Ce n'est pourtant qu'une vingtaine d'années plus tard que l'Egyptologie scientifique voit le jour, avec le déchiffrement des hiéroglyphes. Se révèlent alors, peu à peu, les différents aspects d'une civilisation exceptionnelle. Et l'engouement du grand public pour le pays des pharaons s'envole au gré des découvertes : le Serapeum de Saqqarah, les momies royales, la tombe de Toutankhamon, le trésor de Tanis mais aussi la barque de Khéops.

Moi qui suis très loin d'être un expert de la civilisation égyptienne, je dois bien avouer que je me suis régalé à lire cet ouvrage sur lequel je ne serais pas lancé si on ne me l'avait pas proposé. L'ouvrage qui est passionnant se lit quasiment comme un roman qui nous dévoilerait l'histoire des découvertes égyptiennes mais aussi l'histoire de ces principaux découvreurs comme Champollion, Mariette, Carter Desroche Noblecourt et tant d'autres.

Robert Solé nous raconte l'histoire de la découverte du tombeau de Toutankhamon par Carter, l'histoire de la momie de Ramsès II qui se refait une nouvelle jeunesse en France à la fin des années 70 avec une stérilisation qui va lui permettre d'être conservée définitivement avant de retourner en Egypte mais aussi le voyage de Champollion, particulièrement passionnant tout comme les mystères de la grande pyramide.

Au final, l’écriture romanesque de l’auteur embarque le lecteur qui se rend bien compte du chemin parcouru depuis le déchiffrement des hiéroglyphes tout en constatant que cette égyptologie qu’il nous raconte est une science encore très jeune et qu’il reste encore beaucoup à découvrir sur cette magnifique civilisation.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Robert Solé
Le Facebook de Robert Solé


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=