Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La ligne de sang
DOA & Stéphane Douay  (Editions Les Arènes BD)  mai 2019

"Dead On arrival" (DOA) est le pseudo d’un écrivain secret, si ça se trouve, c’est mon voisin, ou le vôtre. Non ? Si ! Et Stéphane Douay alors ? Créateur de la maison d’édition Pirates, il manie bien le crayon et Galopin maîtrise bien les couleurs. Ensemble, ils adaptent un roman de DOA La ligne de sang au rang du roman graphique.

Premières planches sombres, la nuit, la pluie, le ciel gronde des éclats lumineux, la boue, une femme, un homme "- C’est là ! On devrait quand même attendre les gendarmes. – Plus le temps. Première connerie… - Prête ? Prête ! […] – tu restes ici et tu chouffes mes arrières. Deuxième connerie". Ils sont tendus tous les deux là, on entend leur pouls saccadé monter dans leur gorge, un coup d’adrénaline, une urgence, une pression, ça sent le truc qui va foirer grave dans pas longtemps ça.

Un mois plus tôt, le même gars, Marc Launay rejoint Priscille Mer (la femme) pour gérer un (a priori) banal accident de la route, "Un motard qui a pris l’épingle un peu large, il a tapé la bagnole qui montait. Fort." de la tôle écrasée, du gras de moteur partout, un motard en neuro. Accident qui se termine habituellement chez les assurances qui nominent les véhicules épave, un ou deux retraits de permis voire un séjour à l’hôpital. Mais là, non, c’est DOA qui écrit quand même, faut pas déconner.

L’accidenté est un certain Paul Grieux, qui vit chez une certaine Madeleine Castinet. Le capitaine de police se doit d’aller prévenir la dame, il s’en va donc fissa chez la belle, et ça se complique. Sa porte est béante, l’appartement d’une propreté à en faire rougir Monsieur Propre, sauf une pièce qui pue la mouise et bien pire encore. Une enquête est ouverte, elle les mènera dans un cauchemar à ciel ouvert.

Le roman est rythmé d’allers-retours entre la scène du dénouement et l’avancée des investigations, elle-même entrecoupée de voyages dans le passé trouble du blessé. Sans palabres descriptives qui pourraient être ennuyeuses dans ce type d’ouvrage, les moments sont identifiables par leurs identités graphiques, les coloris ont des tons différents, le trait est plus fort, plus rapide sur la scène du dénouement.

L’univers est glacial, DOA et Douay offrent un polar glauque à souhait dans la boue et le stupre, aux confins de la morale, à la lisière du diabolique titillant le fantastique du bout de la plume. L’intrigue est rondement menée, l’ambiance est un ciel chargé d’électricité, on se demande à chaque minute à quel moment ça va craquer, et quand ça craque, et bien ça faisait un moment qu’on était dans la tempête jusqu’au cou.

 

Vous pourrez notamment retrouver cet ouvrage dans la librairie Atout-Livre BD à Paris.

En savoir plus :
Le Facebook de Stéphane Douay
Le Facebook de DOA


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=