Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce War Horse
La Seine Musicale  (Paris)  novembre 2019

Spectacle conçu par Rae Smith d'après le roman éponyme de Michael Morpurgo, mise en scène de Marianne Elliottet Tom Morris, avec Scott Miller dans le rôle principal, 31 interprètes* et les marionnettes de la Handspring Puppet Company.

L'histoire de "War Horse" démarre en août 1912 dans le Devon en Angleterre quand Narracott achète aux enchères pour 39 guinées un cheval, mi pur-sang et mi cheval de trait. La famille est pauvre et c'est l'orgueil du fermier qui a surtout motivé l'achat de ce cheval, pour remporter les enchères devant son frère.

Le fils de Narracott, le jeune Albert, se prend d'affection pour le cheval qu'il élève avec amour et baptise Joey. A la suite d'un nouveau pari de son père, qui fréquente un peu trop les bars et relève le défi de son frère, il doit apprendre à Joey à labourer en une semaine.

Alors qu'à la surprise générale, le cheval parvient à réussir à trainer une très lourde charge, les cloches sonnent soudain et annoncent l'entrée en guerre de l'Angleterre avec l'Allemagne. Dès lors, vendu à la cavalerie par le père, le cheval Joey va devenir un cheval de guerre. Et Albert, trop jeune pour s'engager ne peut le suivre...

Adapté du roman éponyme et best-seller de Michael Morpurgo par Nick Stafford et conçu par Rae Smith, "War Horse" est une immense aventure se termine à la fin de la guerre, en 1918. Pendant tout ce temps, le National Theater de Londres fait voyager le spectateur aux côtés de l'attachant cheval, d'Angleterre en France, d'abord dans l'armée anglaise, puis chez les allemands, avant d'être récupéré par les anglais par un coup du sort.

Le spectacle suit bien sûr également le parcours tumultueux du jeune Albert (formidablement interprété par Scott Miller) à la recherche de son cheval. Jouée par 30 comédiens-marionnettistes, "War Horse", dirigé par Marianne Elliott et Tom Morris, constitue une fresque prenante qui démontre la maîtrise et le talent du National Theater. 

Les scènes s'enchaînent avec fluidité et vélocité, les tableaux de groupe sont admirables et les marionnettes conçues par la compagnie sud-africaine Handspring Puppet Company, incroyables de réalisme et de poésie mêlées, ingénieusement articulées par des marionnettistes qui les déplacent avec une virtuosité qui force l'admiration. C'est magnifique.

En filigrane, des chansons interprétées par Ben Murray rythment l'histoire de "War Horse" et la relie à la terre. Et tandis que les scènes défilent, un écran en forme de nuage qui surplombe l'action illustre en noir et blanc, tel un carnet de croquis (comme celui qui sera légué à Albert par le capitaine anglais à sa mort).

Succès dans le monde entier depuis plus de dix ans, "War Horse" est un spectacle total qui montre de façon impressionnante la guerre dans toute son absurdité. On y voit l'horreur des combats, les tranchées, la peur et des scènes marquantes comme cet officier allemand qui ne se reconnaît plus et tente de sauver une femme et sa fille ainsi que les deux chevaux. 

A la fin d'une quête palpitante de plus de deux heures, la scène finale de cette formidable histoire d'amitié entre le jeune homme et le cheval est, pour sa part, un sommet d'émotion qui ne peut laisser insensible.

Du grand spectacle pour une histoire universelle jouée par une troupe exceptionnelle*.

 
* Kofi Aidoo-Appiah, Rianna Ash, Huw Blainey, Matthew Booth, Jonathan Cobb, Colin Connor, Ben Cutler, Khalid Daley, Zoe Halliday, Danny Hendrix, Alex Hooper, Lewis Howard, William Ilkley, Michael Jean-Marain, Andrew Keay, Clive Keene, Natalie Kimmerling, Kiran Landa, Mark Matthews, Katharine Moraz, Christopher Naylor, Samuel Parker, Tom Quinn, Gareth Radcliffe, Domonic Ramsden, Jack Simpson, Tom Stacy, Elizabeth Stretton, Kenton Thomas, Charlie Tighe et Matthew Trevannion.

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=