Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce New Magic People Show
Théâtre Athnée-Louis Jouvet  (Paris)  décembre 2019

Comédie à sketches de Giuseppe Montesano, mise en scène et interprétée par Enrico Ianniello, Tony Laudadio, Andrea Renzi et Luciano Saltarelli.

Ils sont quatre, en smoking et nœuds papillons. Une table basse leur sert de scène et tout le reste de la scène sera le plus souvent dans le noir.

La table est assez large pour qu'ils s'y tiennent parfois tous les quatre suivant les sketches qu'ils proposent. Mais elle est si étroite qu'ils ne peuvent s'y mouvoir.

Qui sont-ils ? Des quadragénaires presque quinqua et des quinquagénaires presque sexa. Ils s'appellent Enrico Ianniello, Tony Laudadio, Andrea Renzi et Luciano Saltarelli.

Pendant plus d'une heure, ils vont faire assaut de mots avec la classe de leur classe. Car ces messieurs sont riches et cyniques, modernes et post-modernes, pas loin des bobos français de leurs âges.

Si l'on veut les rapprocher de leurs glorieux prédécesseurs, ils auraient pu être parmi les "Monstres" et les "Nouveaux Monstres" qui furent décortiquer par Dino Risi dans les années 1960 et 1970.

D'ailleurs, les amateurs du cinéma italien qu'on voit encore en France ont pu les croiser dan les derniers films de Nanni Moretti, comme "Mia madre" ou "Habemus Papam", où ils jouent des seconds rôles. On les suppose aussi abonner à des programmes télés. Ils ont la truculence et la verve des Tognazzi, des Sordi, des Manfredi... et même des arrière-goûts d'Aldo Maccione, c'est-à-dire des Italiens tels que les Français les voient.

Pour saisir tout ce qu'ils fustigent, mieux vaut pouvoir comprendre directement ce qu'ils disent que d'être obligé de lire les surtitres. Sinon, il y aura de la déperdition, la frustration de perdre en route les chutes qui font rire ceux qui sont italophones.

Tant pis ! C'est le jeu de la découverte de ce qui amuse nos voisins transalpins. On cherchera en vain un équivalent français à ce quatuor au flot nourri perpétuellement, à ce brasier de vacheries et d'impertinences politiquement incorrects, notamment sur les pauvres et les migrants.

Ils ont l'avantage sur bien des "humoristes" bleu blanc rouge d'être d'excellents comédiens qui savent se tirer d'une contrainte quand même très forte, celle de jouer sur une table de quelques dizaines de décimètres carrés.

Les textes qu'ils interprètent à grande vitesse et avec beaucoup de faconde sont l'oeuvre de Giuseppe Montesano, le traducteur en italien, d'"Elvira" de Brigitte Jacque-Wajeman. Billettiste et chroniqueur dans nombres de journaux et revues italiennes, il a le sens de la formule et des sujets contemporains.

Bref, "New Magic People Show", ponctué seulement par quelques onomatopée "jazzy", n'a rien à voir avec le "stand-up" anglo-saxon ni le défilé de sketches à la française. Les quatre vieux sacripants chics ont l'élégance légèrement ironique d'un Paolo Conte et fournissent un spectacle qui, malgré les obstacles de la langue, mérite largement le déplacement.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=