Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Vie invisible d'Euridice Gusmao
Karim Aïnouz   décembre 2019

Réalisé par Karim Aïnouz. Brésil/Allemagne. Romance. 2h19 (Sortie le 11 décembre 2019). Avec Carol Duarte, Julia Stockler, Gregório Duvivier, Barbara Santos, Flavia Gusmao, Maria Manoella, Antonio Fonseca et Cristina Pereira.

Il fut une époque où le mélo était un genre, un genre majeur. Si Douglas Sirk réussit à l'imposer un temps aux Etats-Unis, c'est dans les pays d'Amérique latine qu'il connut ses plus belles réussites. Du Mexique à l'Argentine, en passant par le Brésil, les destins extrêmes, les retournements improbables de situations, les filles de bonne famille tombant dans la prostitution de rues, les moins que rien finissant fils de rois après bien des épreuves, remplissaient les salles.

Mais le temps des "télénovelas", des récits fades et simplistes ont fait disparaître le plaisir du mélo dit flamboyant, qui osait tout même l'invraisemblable pour le plus grand plaisir d'un spectateur aimant l'émotion forte qui déclenche le flux lacrymal...

Avec "La Vie invisible d’Euridice Gusmao" de Karim Aïnouz, inspiré du roman de Martha Batalha, c'est le grand retour de cette tradition qui nécessite de ne pas oublier les Kleenex.

C'est aussi le retour de l'angoissante question : que dire sur le film sans trop en révéler pour que le spectateur ne perde pas la primeur des surprises et des coups de théâtre.

Euridice et Guida vivent à Rio de Janeiro en 1950. Filles d'un boulanger qui a une certaine aisance, elles sont très proches. L'aînée, Guida, 20 ans, se rêve pianiste. Euridice, 18 ans, la cadette, rêve d'un grand amour.

Mais leurs parents qui les aiment et sont aussi de bons catholiques ne voient pour elles que bons mariages et petits enfants, meilleur moyen pour les affermir dans leurs desseins dissidents.

Quand un beau marin grec passera par là, Euridice scelle son destin et celui de sa famille. Le soir où elle se fait la belle et qu'elle quitte sa sœur, jamais plus rien ne sera pareil pour les Gusmao : non-dits, lourds secrets et malédictions.

Toute la panoplie pour un bon mélo, un excellent mélo et qui a pour centre une question : Guida et Euridice se reverront-elles ? Et quand ?

Pas question d'en dire plus. Bien entendu, Euridice a fait un mauvais choix et elle va le payer très cher. Bien entendu, la douleur d'avoir perdu sa sœur disparue va pousser Guida à ne pas abandonner le piano même si elle a accepté le "bon" mariage...

La résolution du film provoquera chez les âmes sensibles un torrent de larmes et chez les autres, froids et déterminés, la certitude que l'on est devant un film qui est allé jusqu'au bout de ses possibles et qui appartient à la catégorie des mélos de très bonne qualité.

"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Karim Aïnouz est un vrai beau film qui ne trafique avec aucun sentiment. Au contraire, il les sublime. On n'oubliera pas ces deux beaux personnages que sont jusqu'au bout Guida et Euridice et qui, chacun à sa manière, est porteur d'une belle leçon de vie.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 mai 2021 : En mai fait ce qu'il te plaît ? peut-être

Une lueur dans la nuit, un espoir de concerts, de théâtres, de cinéma et soyons fous de restaurants... croisons tous nos doigts, tous ensemble. D'ici là, voici de quoi garder espoir et soutenir la culture. Commençons bien sûr par le replay de la MAG #26

Du côté de la musique :

"Once" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
rencontre avec Rover qui nous parle de son nouvel album
"Drôles de dames" de Fabrice Martinez, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery
"Statistic ego", de Fauxx
"Fallen chrome" de Jac Berrocal & Riverdog
"Nikolai Tcherepnin : Le Pavillon d'Armide op 29" de Henry Shek & Moscow Symphony Orchestra
"Bal Kabar" de David Sicard
"Surrounding structures" de Veik
"Amnésique, mais d'une bonne manière (avec Francis Bourganel, Guillaume Long et Flavien Girard)" 9ème émission de Listen In Bed saison 2
"A Tania Maria journey" de Thierry Peala & Verioca Lherm
"Can't wait to be fine" de We Hate You You Please Die
et toujours :
"EAT" le 20ème mix de la saison 2 de Listen In Bed
"Orchestral works" de Hans Rott
"Heavy ground" de Liquid Bear
"Piano sonata by Maki Namekawa" de Philip Glass
"Impressions" de Sophie Dervaux
"Fart patrol" de Steam Powered Giraffe"
Un petit tour des clips du moment qui annoncent de beaux albums

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Iphigénie" de Racine
"Atelier Vania" de Jacques Weber, Christine Weber et Marc Lesage
"A tort et à raison" de Ronald Harwood
"Le Bouffon du Président" d'Olivier Lejeune
"Ma soeur est un chic type" de Pierre Palmade
"Cyrano m'était conté" de Sotha
"CirkAfrika" du Cirque Phenix

Expositions :

en virtuel :
"Les Musiques de Picasso" à la Philarmonie de Paris
"Peintres femmes, 1780 - 1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Leonetto Cappello, l'affiche et la parfumerie" au Musée international de la Parfumerie à Grasse
"Jean-Michel Basquiat" à la Fondation Louis Vuitton
"Rêver l'univers" au Musée de la Poste
"Vêtements modèles" au Mucem

Cinéma :

at home :
"Un adultère" de Philippe Harel
"Caprice" d''Emmanule Mouret
"Daft Punk's Electroma" de Guy-Manuel De Homem-Christo et Thomas Bangalter
"Ariel" de Aki Kaurismaki
et des muscles et de l'action avec :
"L'Arme parfaite" de Titus Paar
"La Crypte du Dragon" de Eric Styles
"Black Water" de Pasha Patriki

Lecture avec :

"Patti Smith : Horses" de Véronique Bergen
"Les sorcières de la littérature" de Taisia Kitaiskaia & Katy Horan
"Je ne suis pas encore morte" de Lacy M. Johnson
"La famille" de Suzanne Privat
"Le brutaliste" de Matthieu Garrigou-Lagrange
"Les fossoyeuses" de Taina Tervonen

et toujours :
Rencontre avec Benjamin Fogel
"Le silence selon Manon" de Benjamin Fogel
"Christopher Nolan, la possibilité d'un monde" de Timothée Gérardin
"Disparues" de S. J. Watson
"Ecoutez le bruit de ce crime" de Cedric Lalaury
L'iconopop, saison 2
"Locke & Key" de Joe Hill & Gabriel Rodriguez
"Morgane" de Simon Kansara & Stéphane Fert
"Quand la ville tombe" de Didier Castino
"Tout le bonheur du monde" de Claire Lombardo
"Vivre la nuit, rêver le jour" de Christophe

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=