Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rien que pour moi
J.L. Butler  (Editions Sonatine)  novembre 2019

Voilà la saison 2019 Sonatine qui se termine de la meilleure des façons avec un ouvrage particulièrement savoureux que ce thriller écrit par J.L. Butler, intitulé Rien que pour moi.

J.L. Butler est le pseudonyme de Tasmina Perry, une auteure à succès britannique qui compte treize romans à son actif. Ses livres ont été traduits en vingt langues et vendus à plus de deux millions d’exemplaires à travers le monde. Elle a été avocate et s'est finalement reconvertie en journaliste de mode.

Elle a travaillé pour Marie Claire, Glamour et était rédactrice du magazine Style (UK) lorsque son premier roman, Daddy’s Girls (2006) a rencontré un grand succès. En 2004, elle lance son propre magazine, Jaunt, dédié aux voyages et à la mode. Tasmina Perry se consacre aujourd’hui entièrement à l’écriture de ses livres. Elle vit à Londres avec son époux et son fils.

Tout commence comme un conte de fée. Avocate à Londres, Francine Day tombe folle amoureuse de son nouveau client, Martin, un banquier d’affaires qui l’a engagée pour s’occuper de son divorce. L’attraction est réciproque, c’est le début d’une aventure clandestine.

Lorsque Francine embauche un détective privé pour suivre Donna, la femme de Martin, afin de préparer son dossier, elle s’aperçoit vite que son nouvel amant ne lui a pas dit toute la vérité. Désespérée, elle décide un soir d’aller espionner le couple au domicile conjugal. Le lendemain, elle apprend que Donna a disparu pendant la nuit et que Martin fait figure de suspect aux yeux de la police. Bientôt, l’étau se referme sur Francine, qui est la dernière à avoir vu Donna vivante.

Voilà là un thriller à la mécanique particulièrement bien huilé qui nous embarque dans la capitale britannique dans le monde des affaires et de la finance. Héroïne de l’ouvrage, Francine s’avère être un personnage qui ne laisse pas indifférent le lecteur, l’agaçant parfois de par ses actions, ses réactions et son comportement pour ensuite le laisser un peu plus indulgent quand on apprend qu’elle souffre de troubles bipolaires qui l’oblige à prendre un traitement (qu’elle ne prend pas toujours avec assiduité).

La disparition de l’épouse de son amant va être une véritable détonation. Des questions se posent très vite. Est-elle morte ? Est-ce une disparition ? Francine est persuadée que Martin n’est pour rien dans cette disparition et elle va tout faire pour tenter de l’innocenter, étant prête à tout, même à contourner certaines règles déontologiques de sa profession. Qu’est-ce que l’on ne ferait pas par amour ?

On la suit donc, se mettre en danger, prendre des risques et continuer à croire à l’innocence de Martin malgré les révélations sur lui qui arrive au fil des pages. Le lecteur va alors au fil des pages apprendre la terrible vérité après avoir suivi de multiples fausses pistes et rebondissements. La tension et l’intrigue montent en puissance de façon remarquable, avec toujours la même technique utilisée par les auteurs de thriller, des chapitres courts qui donnent un rythme soutenu à l’histoire donnant l’envie au lecteur de lire à chaque fois un nouveau chapitre.

Difficile donc de se séparer de l’ouvrage quand on a celui-ci bien en mains, difficile aussi de lâcher ce personnage de Francine qui est au cœur de l’ouvrage, difficile enfin de ne pas avouer que le prologue de l’ouvrage qui annonce de façon angoissante et géniale le dénouement n’est pas incroyable.

Rien que pour nous est donc un thriller à la mécanique parfaite, dans lequel le lecteur se demande jusqu’à la dernière ligne à qui il peut faire confiance. C’est un thriller psychologique parfaitement construit, intelligent qui nous propose l’exploration torride d’un amour fou qui peu à peu tourne à l’obsession.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Tasmina Perry
Le Facebook de Tasmina Perry


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=