Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Warm
Théâtre du Rond-Point  (Paris)  décembre 2019

Performance acrobatique sur un texte de Ronan Chéneau, direction de David Bobée, avec Béatrice Dalle, Wilmer Marquez et Edward Aleman.

On pourrait être dans un de ces lieux fantasmatiques où l'on organise des combats clandestins, des luttes à mort entre des hommes ou des animaux, ou entre des hommes et des animaux...

Une Madame Loyale ou Déloyale, mère maquerelle ou bonimenteuse, dirigerait la lutte et l'on imagine un public bruyant de parieurs à majorité asiatique, ruisselant de chaleur.

On pourrait être aussi dans un salon d'une maison close sado-masochiste où des esthètes pervers regarderaient lassés et lascifs deux hommes s'aimer, s'enlacer et se déchirer... On pourrait encore être au cirque ou au spectacle...

Pour sa nouvelle collaboration avec Béatrice Dalle, David Bobée qui l'a déjà dirigé dans "Lucrèce Borgia", "Elephant Man" et dans son duo avec Virginie Despentes, reprend avec "Warm" un dispositif qu'il avait déjà étrenné il y a une dizaine d'années.

"Warm", c'est avant tout une expérience physique pour les artistes et pour les spectateurs qui ne seront pas ménagés.

L'espace scénique est un rectangle où, de chaque côté de la scène, il y a un mur composé de 55 spots relié par une partie centrale composé par un long mur de miroirs. Commençant dans la pénombre, "Warm" va peu à peu prendre sens quand le 110 lumières vont commence à chauffer, à éclairer la pièce dans laquelle les miroirs reflètent le public qui peut se regarder même si la structure vibre.

Au milieu de cette scène, qui chauffe pour que le mot "sueur" soit une réalité pour tout le monde, il y a deux acrobates. Deux équilibristes franco-colombiens : Edward Aleman (le porteur) et Wilmer Marquez (le voltigeur).

En pantalon de jeans, torses nus enduits de magnésie, ils vont fournir une prestation inouïe, un numéro de cinquante minutes sans quasiment aucune interruption. S'il n'y avait pas la contrainte de "Warm", leur performance serait déjà de classe mondiale. Mais, dans les circonstances inventées par David Bobée, on est vraiment dans une autre dimension.

Derrière son lutrin, dans le coin droit de la scène, Béatrice Dalle, bottines de cuir noir, pull noir sexy, dégage toute la volupté qui la caractérise pour lire un texte imaginé par Ronan Chéneau. Micro en main, elle martèle des mots d'encouragements aux deux hommes qu'elle transforme de sa voix impérieuse en gladiateurs ou en esclaves sexuels. C'est un appel à la fusion du pire et du meilleur, d'Eros et de Thanatos, au dépassement des limites pour atteindre le point où l'extase devient syncope.

Loin d'être inutile, la présence de Béatrice Dalle à son meilleur, transcende les deux protagonistes, enrobés dans les lumières savantes de Stéphanie Babi Aubert et portés par la musique sauvage deFrédéric Deslias.

Ce que propose David Bobée est une date, celle de l'entrée dans une nouvelle ère où toutes les fusions seront non seulement possibles mais ouvriront des perspectives dont on n'imagine pas encore les formes. En cela, "Warm" est sans doute le premier spectacle des années 2020.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 28 février 2021 : Vaccin contre la morosité

Pas encore de vaccin, pas encore d'espoir de voir réouvrir les lieux culturels mais toujours notre sélection pour agiter vos sens et continuer de soutenir les artistes qui en ont bien besoin. Et n'oubliez pas, tous les jours un programme différent sur la TV de Froggy's Delight.

Du côté de la musique :

"Bareback" de Acquin
"Tu m'apprends" de Andréel
"Let my people go" de Archie Shepp & Jason Moran
"Roden crater / Basquiat's black kingdom / Laurel canyon" de Arman Méliès
"Monument ordinaire" de Mansfield TYA
"Glowing in the dark" de Django Django
"My shits" de Dye Crap
"Medicine at midnight" de Foo Fighters
"In a silent way" le mix #14 de cette saison 2 de Listen In Bed
"Alors quoi" de Meril Wubslin
"Old western star" de Nico Chona & the Freshtones
et toujours :
"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Fanny et Alexandre" d'Ingmar Bergman
"La Fuite !" de Mikhaïl Boulgakov
"King Kong Théorie" de Virginie Despentes
"Les Topor #2 - Prix de l'inattendu" au Théâtre du Rond-Point
"Chantons, faisons tapage" de Thomas Jolly et Laurent Campellone
"Darling chérie" de Marc Camoletti
"J'aime beaucop ce que vous faîtes" de Carole Greep
"Bonne année à toi même" de Pauline Daumale
"Chers" de Kaori Ito

Expositions :

en virtuel :
"Léon Spilliaert - Lumière et solitude" au Musée d'Orsay
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des Impessionnismes à Giverny
"Figure d'artiste" au Musée du Louvre
"Matisse - Comme un roman" au Centre Pompidou
"Le dessin sans réserve" au Musée des Arts Décoratifs
"Jardins d'Orient - De l'Alhambra au Taj Mahal' à l'Institut du Monde Arabe
"Ivan Navarro - Planetarium" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home :
"A la recherche de Vivian Maier" de Charlie Siskel et John Maloof
"L'Amant d'un jour" de Philippe Garrel
"Les Brigades du Tigre" de Jérôme Cornuau
"There will be blood" de Paul Thomas Anderson
"Beyond the Sea" de Kevin Spacey
"Mishima, une vie en quatre chapitres" de Paul Schrader

Lecture avec :

"Diamants" de Vincent Tassy
"88" de Pierre Rehov
"Blanc autour" de Wilfrid Lupano & Stéphane Fert
"Dictionnaire des mafias et du crime organisé" de Philippe di Folco
"Le rapport Brazza" de Vincent Bailly & Tristan Thil
"Les amants d'Hérouville - un histoire vraie" de Romain Ronzeau, Thomas Cadène & Yann le Quellec
"Monstres anglais" de James Scudamore
"Vers le soleil" de Julien Sandrel
et toujours :
"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=