Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce David Byrne
American Utopia on Broadway  (Nonesuch)  octobre 2019

"Les concerts de musique pop ressemblent d’une autre manière encore aux théâtres occidentaux et asiatiques : leurs publics connaissent déjà l’histoire. Dans le théâtre classique, le metteur en scène tend un miroir à un récit maintes fois raconté et nous permet de le voir sous un jour nouveau. Il en va de même pour les concerts de pop. Le public aime entendre des chansons qu’il connaît déjà et, bien que les versions enregistrées n’aient plus de secrets pour lui, il apprécie de les écouter dans un nouveau contexte. Il ne veut pas entendre une restitution parfaite de l’album, mais une variante "déformée" en quelque sorte. Il souhaite voir ces objets familiers sous un nouvel angle. Cela peut être frustrant pour un artiste de scène. Personne ne veut finir condamné à rejouer ses tubes éternellement" David Byrne

La scène a toujours était un lieu spécial pour David Byrne, un lieu de projection, une autre façon d’envisager, de travailler, de façonner sa musique avec comme point culminant la tournée Stop Making Sense en 1983 avec les Talking Heads, et dont cette série de concerts pourrait être le reflet (avec quelques clins d’œils...).

Après sa tournée mondiale American Utopia, pour accompagner son premier album solo en quatorze ans, Byrne enchaîne avec ses musiciens avec une résidence à Broadway pour ce qui est une série de concerts et non une comédie musicale avec cette recherche ultime, de ne plus avoir, ce qui gêne particulièrement Byrne, à se confronter chaque fois à la configuration et à l’acoustique d’une salle différente et de pouvoir travailler plus profondément encore le son, les lumières, le mouvement et les déplacements.

Une tournée qui avait donné lieu à un spectacle incroyable et éblouissant et qui semble être pour Byrne le plus parfait aboutissement des recherches de mise en scène de sa musique. Les treize musiciens (Jacquelene Acevedo, Gustavo Di Dalva, Daniel Freedman, Chris Giarmo, Tim Keiper, Tendayi Kuumba, Karl Mansfield, Mauro Refosco, Stéphane San Juan, Angie Swan, Bobby Wooten III, Davi Viera), tous pieds nus et vêtus en costume gris sont entre déplacement, dans une scène minimaliste, assez libres ou de manière chorégraphiée (par la chorégraphe Annie-B Parson), dans un genre de marching-band ou de fanfare et moments plus arty (où la politique, les attaques contre le gouvernement Américain sont à peine voilés).

Byrne revisite son répertoire aussi bien en solo qu’avec les Talking Heads dans des arrangements subtils, dynamiques, ingénieux et imaginatifs, presque à l’os ou le rythme, l’essence de sa musique, est omniprésent. Assez époustouflant, avouons-le.

 

En savoir plus :
Le site officiel de David Byrne
Le Bandcamp de David Byrne
Le Soundcloud de David Byrne
Le Facebook de David Byrne


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=