Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 41ème Rencontres Trans Musicales de Rennes - Les Trans 2019
Ben Shemie - Tau - Art Melody - Shht - Los Bitchos - Shortparis - Go Go Machine Orchestra - Megative - Edgar - Sun - Acid Arab - Wunderbar - Mush - Yin Yin - San Salvador  (Music-Hall, Ubu, Aire Libre, TNB, Rennes)  5 au 8 décembre 2019

Comment raconter ces 41ème Rencontres Trans Musicales de Rennes en quelques lignes ? Comment résumer plus de 80 concerts, avec des musiciens d'une cinquantaine de pays et des découvertes par dizaines ? La tâche est impossible et nous nous consacrerons à nos coups de coeur du week-end.

Après une première soirée d'ouverture à l'Ubu, place au gros morceau du long week-end avec les premiers concerts au Music-Hall dès le jeudi.

Les grèves compliquent les arrivées, décalent les trains et les hangars se retrouvent un peu trop vides.

Trop vides mais le moment est idéal pour profiter au mieux de l'excellent concert de Ben Shemie et sa pop électronique dans la grande Greenroom qui sera bondée les deux autres soirs.

Seul sur le podium, entouré d'amplis guitares sur lesquels il provoque des larsens remodelés avec une voix vocodée, c'est de loin la grande découverte de cette soirée qui avait commencé avec un shaman rockeur irlandais, le groupe Tau juste avant Art Melody et son hip-hop rauque burkinabé.

Variété de plaisirs malgré un sérieux manque de public. Le hall 9 n'est pas encore ouvert et il est encore facile de se déplacer. Ce sera moins simple de bouger dès le lendemain.

Deuxième jour, le plus dense en découvertes pop-rock dès le premier concert avec les fous belges de Shht, rockeurs inclassables qui mélangent le chaud et le froid dans ce hall 3 plus rempli que la veille et se permettent une reprise démentielle de Queen mi-metal mi-pop.

La suite du programme sera aussi insolite avec les très attendues Los Bitchos, cinq filles en rock instrumental mi-surf mi-chicha péruvienne comme un mélange insensé entre Messer Chups et les Spice Girls.

C'est foutraque, pas toujours juste, très alcoolisé mais totalement irrésistible. Les spectateurs ne s'y trompent pas et le hall est bondé pour la première fois du week-end.

Juste le temps de découvrir la grande salle 9 pour assister à l'autre concert événement du week-end, celui des Russes de Shortparis, sensation cold wave du moment.

Mélangeant électro, danse et froid de l'est avec une imagerie sombre et violente dans les clips, le groupe réussit son passage à la scène avec un concert captivant de bout en bout tenu par un chanteur habité, tout de rouge vêtu.

Pendant ce temps, le premier groupe taïwanais à jouer aux Trans en 41 ans, Go Go Machine Orchestra, délivre son post-rock à-la-Tortoise dans le Hall 8. Moment de grâce et de calme avec des envolées de guitares dans une orchestration électronique de tout premier ordre.

Après la déception des Megative, sorte de sous-Madness hip-hop, retour au Hall 9 pour la performance d'Edgar, artiste brésilien engagé pour l'écologie et la sauvegarde de son pays. Ecran géant avec des vidéos tantôt sérieuses tantôt délirantes, déguisements multiples et un électro hip hop où il passe d'une scansion rap à un spoken word presque féminin.

Petite déception d'avoir raté la surprise pop-metal de Sun mais nul doute qu'ils seront de nouveau sur d'autres scènes tout au long de l'année.

Le troisième jour au Music Hall, le samedi, est habituellement plus électronique que les autres. La soirée affiche complet, comme le prouvera la foule incroyable à l'excellent concert d'Acid Arab un peu plus tard dans la nuit.

On commence toutefois comme d'habitude avec le Hall 3, le plus rock, Wunderbar en DJ avec une playlist qui fait attendre avec plaisir les anglais de Mush dont quelques soucis matériels gâcheront un peu le très bon concert. Ils étaient attendus, ils feront sûrement beaucoup mieux la prochaine fois.

Au milieu des DJ et autres musiciens électroniques se cacheront tout de même quelques perles ce samedi, le groupe Yin Yin des Pays-Bas qui se permet le luxe de jouer une musique traditionnelle d'Asie du Sud-Est. Guitare à double manche, instruments exotiques pour ce rock psychédélique à ne pas manquer.

Et traditionnel toujours, San Salvador, ensemble de chants polyphoniques, viendra conter en langue occitane un folklore imaginaire. La nuit n'est pas finie, le Hall 9 plein à craquer résonne des sons orientaux de la brochette de DJs d'Acid Arab et de leurs invités.

Cette année encore, les Rencontres Trans Musicales ont tenu leurs promesses. Le mélange, la découverte et encore et toujours toutes les musiques.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Little Ghost de Moonchild
La chronique de l'album Sélection singles & EP de Edgär - Pi Ja Ma
Edgar en concert au Festival international de la chanson de Granby 2011 (43ème édition) - vendredi 16 septembr
Edgar en concert à La Bellevilloise (samedi 10 février 2018)
La chronique de l'album Star is just a sun de The White Birch
La chronique de l'album Summer Sun de Yo la Tengo
La chronique de l'album Over the sun de Shannon Wright
La chronique de l'album Walking Clouds and Deep Red Sky Flag Fluttered and the Sun Shined de Mono
La chronique de l'album Tiny cities de Sun Kill Moon
La chronique de l'album The sun de Fridge
La chronique de l'album Replica Sun Machine de The Shortwave Set
La chronique de l'album Sun Giant EP de Fleet Foxes
La chronique de l'album Sun Gangs de The Veils
La chronique de l'album Battle for the sun de Placebo
La chronique de l'album Same Girl de Youn Sun Nah
La chronique de l'album Rising Sun, Setting Sun de Mintzkov
La chronique de l'album Nocture of Exploded Crystal Chandelier de Sun Airway
La chronique de l'album So Was The Sun EP de So Was The Sun
La chronique de l'album Towards The Sun de Alexi Murdoch
La chronique de l'album Under the new morning sun de 4 Guys From The Future
La chronique de l'album Do you love the sun de Scud Mountain Boys
La chronique de l'album Supersonic play Sun Ra de Thomas de Pourquery
La chronique de l'album Big Sun de Chassol
La chronique de l'album Between Moon And Sun de Alpes
La chronique de l'album Every Country's Sun de Mogwai
La chronique de l'album Sun on the square de The Innocence Mission
La chronique de l'album Terry Riley : Sun Rings de Kronos Quartet
La chronique de l'album Brutal Pop EP de Sun
Sun en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
Sun en concert à Tourcoing Jazz Festival #28 (édition 2014) - Lundi 11 octobre
Sun en concert au Festival Nancy Jazz Pulsations #44 (édition 2017)
Mush en concert au Fil (samedi 11 décembre 2010)

En savoir plus :
Le site officiel des Rencontres Trans Musicales
Le Facebook des Rencontres Trans Musicales

Crédits photos : Frédéric Villemin (retrouvez toute la série sur Taste Of Indie)


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 5 avril 2020 : sous le soleil... mais pas vraiment

Les beaux jours sont au rendez vous en ce début avril mais nous, sages et confinés n'allons pas cette année envahir parcs et terrasses à comparer son bronzage à coup de vin rosé douteux... non on attend que la mort détourne les yeux de notre pauvre monde. Donnons nous un peu de baume au coeur avec notre sélection culturelle hedbo.

Du côté de la musique :

"Shut up Mix #13" par Listen in Bed à écouter en ligne
"Cerc" de Artus
Interview avec Christophe Chassol autour de son album "Ludi"
"Que faire de son coeur ?" de Eskimo
"Bonheur ou tristesse" de Lesneu
"Super lâche" de Maalers
"Zeno" de Muzi
"Shostakovich : Symphony N 8" de Orchestre National du Capitole de Toulouse & Tugan Sokhiev
"It's a mighty hard road" de Popa Chubby
"Chapter 3" de Tropical Mannschaft
"Cimes" de Volin
et toujours :
"44" de François Puyalto
"Yene mircha" de Hailu Mergia
"Le silence et l'eau" de Jean-Baptiste Soulard
"Gigaton" de Pearl Jam
"Metal band" de Bernard Minet
"Connection loss" de Caesaria
"The black days session #1" de Daniel Roméo
"Sixième sens" de Faut Qu'ça Guinche
Péroké, Coco Bans, Al Qasar, quelques clips pour lutter contre l'ennui du confinement
"Alterations" de Robin McKelle
"Love of life" de Vincent Courtois, Robin Fincker et Daniel Erdmann
"No return" de We are Birds

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

en diffusion sur le net :
un classique revisité avec la vidéo de "Le Misanthrope"
une comédie dramatique historique avec le streaming de "A tort et à raison"
une comédie dramatique contemporaine avec le streaming de "Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner"
une comédie contemporaine avec "L'heureux élu"
du divertissement caustique avec des inoxydables :
"J'aime beaucoup ce que vous faites"
"Sexe, magouilles et culture générale"
du boulevard avec :
"Ma femme s'appelle Maurice"
"Le Nouveau testament"
dans la série "Au Théâtre ce soir" :
"Folie douce"

"Chat en poche"
une gourmandise avec "La Belle Hélène" façon peplum hybridé comics
et des spectacles à voir ou a revoir en DVD :
"Orphée"
"Poisson et Petits pois !"
"Road Trip"

Expositions avec:

des balades muséales à Paris en en bord de Seine avec la visite virtuelle des collections permanentes du Musée d'Orsay, du Musée des Arts Décoratifs et du Musée du Quai Branly
pousser en province jusqu'au Musée des Beaux Arts de Lyon et même au Mucem à Marseille
et commencer un Tour d'Europe par l'Italie direction Galerie d'Art Moderne de Milan puis la Galerie des Offices à Florence
mettre la zapette dans le sac à dos pour s'aventurer dans les musées du bout du monde du Japon au The National Museum of Modern Art de Tokyo aux Etats Unis avec le Musée Guggenheim à New York
enfin retour at home en toute tranquillité mais en musique en son électro avec sur le Musée de la Sacem "Musiques électroniques - Des laboratoires aux dance floors"

Cinéma at home avec :

en mode Ciné-Club avec :
"Dementia" de Francis Ford Coppola
"M le maudit" de Fritz Lang
"La maman et la putain" de Jean Eustache
découvrir en DVD la filmographie de Jean-Daniel Pollet, réalisateur atypique - et méconnu - de la Nouvelle Vague pour lequel la Cinémathèque française avait prévu une rétrospective avec en parallèle la sortie en salles de ses films restaurés avec en streaming "Méditérranée
et des films récents sortis en DVD :
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
"Martin Eden" de Pietro Marcello

Lecture avec :

"Aotea" de Paul Moracchini
"Fille et loup" de Roc Espinet
"Ghosts of L.A." de Nicolas Koch
"Pierre le Grand" de Thierry Sarmant
"Propriétés privées" de Lionel Shriver
et toujours :
"Banditi" de Antoine Albertini
"Champ de tir" de Linwood Barclay
"Chasseurs et collectionneurs" de Matt Suddain
"Les cents derniers jours d'Hitler" de Jean Lopez
"Les plumes du pouvoir" de Michaël Moreau
"Nefertari dream" de Xavier-Marie Bonnot

Froggeek's Delight :

"Shadow, le cloud computing", retour d'expérience de l'utisation d'un PC dans les nuages
Une sélection de jeux pour moins vous ennuyer pendant le confinement et plus tard
"Call of Cthulhu" sur Switch, PS4, Xbox One et PC
"Call of Duty Modern warfare" sur PS4, XboxOne, PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=