Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Equilibrio
Vincenzo Marra 

Réalisé par Vincenzo Marra. Italie. Drame. 1h30 (Sortie le 25 décembre 2019). Avec Mimmo Borrelli, Roberto Del Gaudi, Giuseppe D'Ambrosio, Astrid Meloni et Paolo Sassanelli.

Finis les curés triomphants d'antan, les Don Camillo prêts à en découdre avec l'alter ego communiste. Finis les petits curés raisonneurs et gauchisants prédisant la déchristianisation, comme le jeune Nanni Moretti dans "La Messe est finie".

Dans "L'Equilibrio" de Vincenzo Marra, l'homme de Dieu, Giuseppe est confronté à toutes les horreurs actuelles (pédophilie, drogues, déchets radioactifs, chômage massif et petite criminalité généralisée).

Missionnaire en Afrique, il se fait muter dans une petite paroisse près de Naples car il veut rester fidèle à ses v?ux de célibat ébranlés par une militante défendant les migrants.

Bref, Giuseppe est un curé d'un autre temps, pensant quelque chose de désormais impensable dans l'Eglise : il doit par amour des hommes les défendre coûte que coûte de tout ce qui les oppresse ou les humilie.

Don Antonio, son prédécesseur, avait trouvé un arrangement : il se battait contre la décharge très dangereuse qui provoquait de graves maladies à ses ouailles... et oubliait que la ville était gangrénée par la pauvreté, les trafics et les violences sexuelles sur les femmes et les enfants.

Dans ce film très fort, on revoit une Italie qu'on voyait dans énormément de films, à commencer par les premiers Pasolini comme "Accatone" ou "Mamma Roma". Certes, les bidonvilles ont disparu, mais les habitants vivent dans des cités assez déglinguées, couvertes de déchets et où les enfants jouent toujours dans la rue car le terrain de sport est le domaine réservé de la chèvre du petit chef dealer du coin.

On est quand même dans la quatrième puissance européenne, et cet état de déliquescence, où le politique a disparu et où la police est anecdotique, interroge sur le mirage qu'a été la réalité de la croissance italienne au 20ème siècle.

Le père Giuseppe est totalement impuissant. Un des enfants de choeur, un des rares personnages favorables à sa cause dira : "vous avez essayé". Quelques cailloux semés dans un monde où les petites frappes gardent groupés dans une cour tous les drogués pour qu'ils n'aient pas l'idée de traîner en ville et d'obliger les policiers à faire quelque chose...

Interprété par Mimmo Borrelli, acteur et dramaturge napolitain, le père Giuseppe est un très beau personnage d'ecclésiastique, complexe et paradoxal.

"L'Equilibrio" de Vincenzo Marra a l'avantage d'avoir un regard critique sur ses fonctions mais n'en fait ni un hypocrite ni un pantin anachronique.

Ce regard chrétien sur un curé qui "aime son prochain" paraît presque une provocation. Ce film amer mais plein de compassion repose des clichés cyniques apposés désormais sur les prêtres.

Même Don Antonio, qui pourrait être présenté de manière détestable, a ses raisons. C'est peut-être aussi pour ça que le film s'intitule "L'Equilibre".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 février 2021 : et le chiffre du jour est 21

21 février pour cette édition et 21ème Mare Aux Grenouilles, déjà, à voir en replay dès maintenant. Pour le reste voici le beau programme de la semaine avec une sélection tous azimuts malgré le sale temps pour la culture.

Du côté de la musique :

"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah
et toujours :
"Qui naît dort plus" de Armande Ferry-Wilczek
"La beauté du jour" de Ben Lupus
"For the first time" de Black Country, New Road
"Spare ribs" de Sleaford Mods
"Vertigo days" de The Notwist
"Lumen" de Dalva
"Michel de la Barre : Suites et sonates" de Ensemble Tic Toc Choc
"Muses" de Karen Lano
"Road of the lonely ones" le Mix #12, saison 2 de Listen In Bed
Interview de Med dont nous vous présenterons le disque très bientôt
"Blue" de Rosie Balland
RosaWay et Belfour dans un petit ni vus ni connus pour parler de leurs clips

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Un grand cri d'amour" de Josiane Balasko
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Dix ans de mariage" d'Alil Vardar
"Longwy-Texas" de Carole Thibaut
"J'ai des doutes" de François Morel
et de l'opéra revisité "La Dame Blanche" de François-Adrien Boieldieu
"La Flûte Enchantée" de Mozart
ou pas "Le Barbier de Séville" de Rossini

Expositions :

en virtuel :
"Botero, dialogue avec Picasso" à l'Hôtel de Caumont
“Calder Stories” au Centro Botín à Santander
"Le Voyage à l?époque d?Edo (1603-1868)" au Musée Cernuschi
"Ulla von Brandenburg - "Le milieu est bleu" au Palais de Tokyo
"L'Age d'or de la peinture danoise" au Petit Palais
"Claude Viallat - Sutures et Vari" à la Galerie Templon
"Sabine Weiss - Sous le soleil de la vie" à la Galerie Les Douches

Cinéma :

at home :
"L'Ombre des femmes" de Philippe Garrel
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Seule" de Mélanie Charbonneau
"Crème de menthe" de Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy
"Pool" de Francis Magnin

Lecture avec :

"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano
et toujours :
"Yahya Hassan" de Yahya Hassan
"Cela aussi sera réinventé" de Christophe Carpentier
"De l'autre côté des croisades" de Gabriel Martinez-Gros
"L'instruction" de Antoine Brea
"La pierre du remords" de Arnaldur Indridason
"La sountenance" de de Anne Urbain
"Le premier homme du monde" de Raphaël Alix

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=