Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Siffleurs
Corneliu Porumboiu  janvier 2020

Réalisé par Corneliu Porumboiu. Roumanie/France/Allemagne. Thriller. 1h36 (Sortie le 8 janvier 2020). Avec Vlad Ivanov, Catrinel Marlon, Rodica Lazar, Vlad Ivanov, Catrinel Marlon, Rodica Lazar, Sabin Tambrea, Antonio Buíl, Agustí Villaronga, George Pistereanu et Cristóbal Pinto.

Caméra d'or en 2006, pour "12 h 08 à l'est de Bucarest", Corneliu Porumboiu construit depuis une œuvre d'une grande liberté et surprend à chaque film. Si l'on se souvient du très abouti "Policier, adjectif" (2009), de ses films iconoclastes sur le football, de "Métabolisme" (2014) son "Huit et demi", que l'on s'interroge encore sur le sens du "Trésor" (2015), on devrait encore convenir que "Les Siffleurs" fait preuve d'une grande originalité.

Histoire policière compliquée à souhait dans laquelle Cristi s'infiltre dans une bande de trafiquants de drogue, "Les Siffleurs" de Corneliu Porumboiu restera dans les mémoires pour ce que son titre implique.

Car, pour la réussite du "coup" qui est au centre du film, Cristi va devoir apprendre "le Silbo Gomero", une langue sifflée qui se pratique à "La Gomera", une des sept îles principales des Canaries, dont on pourra à l'occasion apercevoir les merveilleux paysages.

Pendant des siècles, pour communiquer entre les reliefs escarpés de l'île, les paysans avaient pris l'habitude de se parler en sifflant. Il en est né une véritable langue issue du castillan, "el silbo", aujourd'hui pratiquée par plus de vingt mille locuteurs... et qui, depuis 2009, est entré au "Patrimoine immatériel de l'Humanité" de l'Unesco.

Dans "Les Siffleurs" de Corneliu Porumboiu, le policier roumain qui a pénétré parmi les trafiquants va apprendre "le Silbo" et, par la même occasion, le spectateur en découvrira les rudiments et comment tout cela va servir au scénario du film...

Si l'on est forcément devant un "thriller" cérébral, Porumboiu n'en oublie pas les lois du genre, compliquant à souhait la tâche du policier avec des personnages jouant plusieurs jeux, et surtout en sortant un atout capital : une magnifique vamp qu'il n'a pas tort d'appeler "Gilda", incarnée par Catrinel Marion, c'est-à-dire quelqu'un qui peut rivaliser avec la plastique de Rita Hayworth.

Le duo formé par Cristi et Gilda n'est pas particulièrement glamoureux, mais on sent tout de même une alchimie propice au polar entre le macho cabossé et acculé aux coups tordus et la belle plante photogénique qui pourrait rappeler Jessica, la compagne de Roger Rabbit.

"Les Siffleurs" de Corneliu Porumboiu est une des tentatives les plus réussies pour renouveler - ou plutôt régénérer - les stéréotypes chers au genre policier. En plus, cette plongée dans "le Silbo gomero" est une digression presque poétique dans un univers impensé.

On aimerait désormais en savoir davantage sur l'existence de ses langues imitées de celles des oiseaux et pourquoi pas rêver que les deux espèces, humaine et animale, puissent se parler ainsi. Tout cela sans oublier qu'une nouvelle fois, Corneliu Poramboiu a fourni une copie impeccable.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 juillet 2022 : Rythme d'été

Moins d'émissions mais toujours des chroniques tout au long de l'été sur le site évidemment, avec des spectacles, des nouvelles du Festival Off d'Avignon, des expos en région et peut être quelques concerts de temps en temps : restez connectés !

Du côté de la musique :

"Violetta y el jazz" de Emiliano Gonzalez Toro
"Leoni Leoni" de Leoni Leoni
"Circus envy" un nouveau mix à écouter en ligne signé Listen In Bed
"L'album du centenaire 1922-2022" de Odette Gartenlaub
"Folklore chapter 1" de Pilani Bubu
"Mami Wata" de Reuben's Daughters
et toujours :
"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Malade imaginaire" au Théâtre Le Lucernaire

"Boule de Suif" au Théâtre Le Lucernaire
"Novecento Pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
"B+B=BB" à La Folie Théâtre
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Hexagone" au Théâtre Essaion
les autres spectacles déjà l'affiche
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions :

"ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère" au Musée Picasso Paris
"Manifeste ORALN - Corps et sculptures" aux Abattoirs à Toulouse
dernière ligne droite pour "Love Brings Love" au Palais Galliera
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Esprit sacré" de Chema García Ibarra
"The Sadness" de Rob Jabbaz
en streaming gratuit avec :
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Séjour dans les monts Fuchun" de Gu Xiaogang
"Rapsody" de Constance Meyer
"Sashinka" de Kristina Wagenbauer
"Corps of Tobi" d'Alexa Bakony

Lecture avec :

"Cao Bang 1950" de Ivan Cadeau
"La fille sur le coffre à bagages" de John O'Hara
et toujours :
"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=