Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Réseau Shelburn
Nicolas Guillou 

Réalisé par Nicolas Guillou. France. Guerre/Drame. 2h03 (Sortie le 22 janvier 2020). Avec Alexandra Robert, Laurent Chandemerle, Brice Ormain, Thomas Blanchet, Eric Simonin, Boris Sirdey et Antoine Michel.

Si l'on excepte quelques parodies dans la mouvance de "Papy fait de la Résistance" comme "La Folle histoire de Max et Léon", et quelques films tirés d'oeuvres littéraires sur les moments les plus noirs de l'Occupation, comme "Un secret" ou "La Douleur", depuis une dizaine d'années, le cinéma français a laissé le champ de la guerre 1939-1945 à la télévision, avec des séries comme "Un village français".

L'intérêt du "Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou est d'en revenir aux événements historiques, aux "histoires vraies" et aux personnages emblématiques de la Résistance.

Si l'on juge le film à l'aune de sa facture, il faut bien reconnaître que son réalisateur a surtout voulu faire un travail pédagogique et n'a pas cherché ni à être à la pointe des effets spéciaux ni à fabriquer un récit répondant aux recettes "modernes" de la fiction.

Sans lui porter ombrage, on pourrait dire que c'est un film "à l'ancienne" qui n'a qu'un but : faire connaître le beau personnage de Marie-Thérèse Le Clavez et rafraîchir la mémoire sur la Résistance en Bretagne, alors que bien souvent on se plaît surtout à conter la proximité de certains mouvements nationalistes bretonnants avec l'Occupant.

Avec le film de Nicolas Guillou, on redécouvre que de nombreux bretons ont risqué leurs vies pour sauver les aviateurs britanniques quand ceux-ci, en retour de mission vers les côtes anglaises, étaient abattus ou victimes d'incidents mécaniques les obligeant à s'éjecter de leurs appareils.

D'où l'existence du "Réseau Shelburn" qui, non seulement contribua au rapatriement des parachutés mais joua un grand rôle dans la libération du territoire breton.

Evidemment, pour mener à bien ses missions, Marie-Thérèse Le Calvez se déplaçait essentiellement à bicyclette et l'on pourra trouver une certaine similitude avec le personnage du roman de Régine Desforges et les péripéties du film la feront côtoyer des militaires allemandes se montrant sous leurs meilleurs jours quand ils croisaient une jeune fille séduisante.

Qu'importe si le scénario emprunte parfois des chemins attendus, "Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou est un film écrit et réalisé avec c?ur. Loin des machines à convaincre les commissions parisiennes, on sent qu'il est l'oeuvre d'un véritable artisan et on lui pardonnera pour cela quelques naïvetés formelles.

D'autant qu'on y a apprend beaucoup de choses en matière historique. On comprend mieux pourquoi, à un moment, Churchill et De Gaulle avaient pensé replier les troupes françaises vers le "réduit breton" pour continuer la lutte avec l'appui anglais.

Dans le rôle de Marie-Thérèse Le Calvez, Alexandra Robert est idéale. Elle aussi, comme son mari Nicolas Guillou, est passée à la réalisation.Voilà un couple qui s'entête à faire "son" cinéma sans tenir compte des "règles parisiennes" imposées tacitement par le CNC.

On leur souhaite de poursuivre longtemps dans la voie qu'ils ont choisi, celle d'une fiction où le sujet est roi et où il est important de le traiter avec intégrité et en toute indépendance.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=