Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tue-Loup
La Maroquinerie  (Paris)  2 décembre 2005

Content ce soir de retrouver les Tue-Loup sur une scène parisienne.

Et c'est La Tropa qui ouvre le bal.

La Tropa ce sont 3 filles et un garçon.

Lui est coincé derrière ses fûts de batteries, elles, sont armées de violons et violoncelles joués de façon pas forcément très académique (une des trois tient son violon en bandoulière et en joue comme d'une guitare).

Audacieuses et sans complexes, les trois filles réussissent par leur chansons à captiver un public amusé et curieux (et aussi trop peu nombreux ce soir là) par un spectacle quasi interactif. On joue à 1, 2, 3 soleil, on se fait interpeller et les filles descendent même de scène pour venir se présenter au public façon défilé de mode.

Une bonne première partie donc avec ce groupe qui, bien que discret, n'est pas si nouveau puisque les musiciennes ont déjà arpenté les scènes auprès des Orgres de Barback ou de Bumcello…

Pas beaucoup plus de monde dans la salle lorsque arrivent sur scène les sarthois de Tue Loup sous une belle lumière (une fois n'est pas coutume), Thierry Plouze à la guitare, Eric Doboka à la basse, Romain Allanot à la batterie, Xavier Plumas au chant et Christian Dasfeld au piano.

Tue-Loup connaît un beau succès dès la sortie de son premier album La bancale en 1998. Changement de label, temps de pause, cinq albums après, le groupe revient avec un nouvel album signé chez Naive sorti en octobre. Leur présence ce soir à la Maroquinerie fait renaître tous les espoirs de leurs fans.

Pas bavards, les Tue-Loup entrent directement dans le vif du sujet avec le superbe "Les Encoches" tiré de leur tout nouvel album Rachel au rocher.

S'en suit alors un savant mélange de titres récents avec le répertoire représentant les presque 10 années de carrière du groupe.

 

 

 

 

 

La voix de Xavier Plumas fait écho à la rythmique basse/batterie, profonde et tendue, tandis que les guitares et le clavier naviguent eux aussi en eaux troubles.

L'ensemble donnant aux titres une coloration moins jazzy que sur disque et beaucoup plus sombre et rock'n'roll.

"City Light" ou "Le martin pêcheur" bénéficient de ce côté rock avec des versions plus brutes (pas de chœurs féminins ce soir) et peut être encore plus noires que sur disque.

Le superbe "Merlin" sera également au programme.

Programme qui semblera d'ailleurs bien court malgré un nombre important de titres joués et qui se terminera notamment sur un "Les Grands pins" magistral !

Groupe trop rare, concerts trop courts, voilà bien les seuls reproches que l'on peut faire à ce groupe si discret comptant pourtant certainement parmi les plus intéressants en France depuis bien longtemps !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rachel au rocher de Tue-Loup
La chronique de l'album Le lac de Fish de Tue-Loup
La chronique de l'album 9 de Tue-Loup
La chronique de l'album Total musette de Tue-Loup
Tue-Loup en concert au Nouveau Casino (27 septembre 2005)
Tue-Loup en concert au Zèbre de Belleville (jeudi 31 mars 2016)
L'interview de Tue-Loup (2 décembre 2005)
L'interview de Tue-Loup (lundi 1er avril 2013)
La chronique de l'album La gueule du Cougouar de Xavier Plumas
La chronique de l'album Mayerling de Xavier Plumas
Xavier Plumas en concert au Festival Les Nuits de L'Alligator 2009
L'interview de Xavier Plumas (20 février 2009)

En savoir plus :

Le site officiel de La Tropa

Crédits photos : Thomy Keat (plus de photos sur Taste of indie)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Tue-Loup (1 avril 2013)
Xavier Plumas (20 février 2009)


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=