Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Attention Les Apaches !
Théâtre Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  janvier 2020

Concerts dispensés par l'Ensemble Les Apaches sous la direction musicale de Julien Masmondet.

Le jeudi 23 janvier 2020 sera pour l'Ensemble Les Apaches une date importante puisque elle restera dans les mémoires comme sa "soirée manifeste", avec un double concert, comprenant des œuvres pas forcément très connues de Maurice Ravel, Erik Satie, Igor Stravinsky et Maurice Delage et des créations mondiales contemporaines de Pascal Zavaro, Fabien Touchard, Julien Matton et Fabien Cali.

Ces "Apaches", ou plutôt ses "nouveaux Apaches" menés par Julien Masmondet (directeur artistique et musicale) et Pascal Zavaro (compositeur) reprennent le nom d'une Société fondée en 1900, et active jusqu'à la première guerre, réunissant des poètes, des musiciens, des compositeurs, des peintres. Tous les samedis, les Apaches se réunissaient chez le peintre Paul Sordès, le poète Tristan Klingsor ou chez Maurice Delage à Auteuil.

Les Apaches actuels vont reprendre le même principe d'associer des musiciens avec d'autres artistes. Ainsi, le romancier et poète Mathieu Enard, prix Goncourt en 2015 pour "Boussole", est partie prenante et la soirée aura été l'occasion de créer "Beyrouth" une œuvre récitée par Didier Sandre, pensionnaire de la Comédie française, et mise en musique par Fabien Cali, Jules Matton et Fabien Touchard.

Dès la première partie de la soirée, on découvre le climat que veulent créer les Apaches. Le Quatuor Daphnis, quatuor à cordes de l'ensemble (Eva Zavaro et Ryo Kojima, violons, Violaine Despeyroux, alto, Alexis Derouin, violoncelle), inaugure la soirée avec l'unique quatuor de Ravel.

Ces musiciens qui vont participer au premier concert sont derrière une légère toile transparente. Initiée par la scénographe Casilda Desazars, ce décor sera l'occasion pour Bernard Martinez, chargé de la création visuelle, d'agrémenter les morceaux de jolis effets. Notamment, de temps à autre, les portraits des musiciens ou des poètes se promèneront un instant sur la toile.

On retrouve l'ambiance pleine de fantaisie qui définissait tous les créateurs du début du siècle dont Les Apaches se réclament. D'autant plus quand le baryton Laurent Deleuil rejoint le quatuor pour interpréter les "Trois poèmes de Mallarmé" mis en musique par Ravel et surtout "Les Ludions" d'Erik Satie sur des textes de Léon-Paul Fargue, dont le plus célèbre, "la grenouille américaine".

Le quatuor enchaîne ensuite avec une création mondiale, un quatuor de Pascal Zaravo, dont on avait découvert à l'Athénée le très inspiré opéra "Manga Café", et qui ne dénote pas du reste, car le travail du compositeur s'inscrit visiblement dans la continuité des grands maîtres inspirant l'ensemble Les Apaches.

Ce programme qui eut suffi à faire une soirée n'en était donc que la première partie. Dans la seconde, c'est tout l'ensemble Les Apaches qui va jouer et sans le filtre d'une toile.

Au quatuor à cordes, s'adjoindront les flûtistes Tristan Bronchart et Marie Laforge, les clarinettistes Sarah Lefèvre et Joséphine Besançon ainsi que Bastien Nouri au hautbois et Annabelle Jarre à la harpe sous la direction musicale de Julien Masmondet.

Tout commencera par "Miroirs" de Ravel, suivis des "Quatre poèmes Hindous" de Maurice Delage et des "Trois poésies de la lyrique japonaise" d'Igor Stravinsky qui seront interprétés par la mezzo-soprano Fiona McGown.

On voit là le goût du début du 20ème siècle pour l'Asie bouddhiste, pour l'exotisme et un ailleurs particulièrement bien servis par les poésies maniérées de Mallarmé et les promenades spiritualistes de Fargue.

En contrepoint, la création du texte de Mathieu Enard par le trio de compositeurs Fabien Cali, Jules Matton et Fabien Touchard revient lui aussi vers l'Orient, un Orient plus proche et plus moderne, mais toujours susceptible d'être retranscrit dans une musique qui se souvient justement de celles de Stravinsky ou de Ravel. Pour cette pièce en quatre moments, s'ajouteront à l'ensemble Les Apaches le pianiste Thomas Palmer et le luthiste Damien Pouvreau.

Dans sa proclamation, l'Ensemble souhaite défendre et illustrer des "créations miroirs au croisement des arts". Ce premier grand concert, qui met la barre très haut, y parvient. Certes, on peut penser que le menu était un peu trop roboratif, Pourtant, malgré l’extrême richesse de son contenu, on retiendra qu'il a été propice à une poésie musicale délicate, mystérieuse et s'envolant avec aisance vers la plénitude artistique.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=