Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce François Rabelais
Théâtre Essaion  (Paris)  février 2020

Biopic théâtral conçu par Philippe Sabres et Jean-Pierre Andréani, mise en scène de Jean-Pierre Andréani, avec Philippe Bertin et Michel Laliberté.

"François Rabelais", la pièce de Philippe Sabres et de Jean-Pierre Andréani, est sous-titrée "portrait d'un homme qui n'a pas souvent dormi tranquille".

Dès la première scène, quand Rabelais (Philippe Bertin) reçoit un homme excité à la voix tonitruante, dont le visage est presque entièrement caché dans une tenue qui rappelle déjà celle d'un bourreau, on comprend très bien le sens de ce sous-titre.

Car l'auteur de "Gargantua" et "Pantagruel" a beau se défendre en lisant quelques extraits de son œuvre à son interlocuteur énervé, en prétendant qu'il ne s'agit que de textes amusants, faits pour rire un peu paillardement, celui-ci qui se présente comme un Sorbonnard sait bien que Rabelais n'est pas qu'un amuseur.

Derrière les aventures extraordinaires et divertissantes de ses géants, il y a une critique de la scolastique enseignée et défendue par les grands maîtres de la Sorbonne. Plus grave encore, on y sent toute l'influence des sciences nouvelles et une vision du monde qui sous-tend que la terre n'est pas plate, proposition qui a conduit précisément Copernic au bûcher.

Rabelais a beau se défendre, il est à cours d'arguments quand son visiteur lui révèle que son éditeur, Etienne Dolet, vient d'être brûlé vif en place parisienne...

Dans les scènes qui suivront, toujours face à un interlocuteur, toujours joué par Michel Laliberté, mais cette fois-ci dans un rôle d'ami plutôt sensible à ses arguments et lui demandant d'arrêter d'écrire pour reprendre son métier de médecin où il excellait, Rabelais va expliquer pourquoi il ne peut vraiment pas.

Car, outre sa volonté de continuer à s'exprimer sur des sujets faisant polémique et où il se fait défenseur de la liberté contre l'université, il a pris goût à l'écriture... et à la gloire qui en découle. En effet, François Rabelais est désormais un homme de lettres. Véritablement le premier avec des tirages conséquents. Celui avec qui le mot écrivain prend son sens moderne.

Dans cette pièce astucieuse, passionnante sur le fond et permettant par sa forme d'entendre de savoureux extraits de l'oeuvre rabelaisienne, on comprend mieux l'importance de Rabelais dans l'histoire littéraire et le courage qu'il lui a fallu pour poursuivre son œuvre.

Philippe Bertin compose un Rabelais sans arrêt obligé d'aller et venir entre ce qu'il veut dire et ce qu'il peut dire. Pas facile d'être un génie au temps de l'Inquisition, dans un monde où les censeurs, tristes par nature, comprennent qu'il y a toujours anguille sous roche quand on fait autant rire que lui.

Le "François Rabelais" de Jean-Pierre Andréani et de Philippe Sabres (pseudonyme de Philippe Bertin) rend un bel hommage à l'écrivain et, réussite suprême, donne envie, une fois qu'on s'est levé de son siège, de rentrer chez soi pour le relire.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=