Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce André Minvielle & Papanosh
Prévert Parade  (La C.A.D. / Label vibrant)  janvier 2020

"Kabyles de la Chapelle et des quais de Javel
hommes des pays lointains
cobayes des colonies
Doux petits musiciens
soleils adolescents de la porte d’Italie
Boumians de la porte de Saint-Ouen
Apatrides d’Aubervilliers
brûleurs des grandes ordures de la ville de Paris
ébouillanteurs des bêtes trouvées mortes sur pied
au beau milieu des rues
Tunisiens de Grenelle
embauchés débauchés
manœuvres désœuvrés
Polacks du Marais du Temple des Rosiers (...)
On vous a renvoyé
la monnaie de vos papiers dorés
on vous a retourné
vos petits couteaux dans le dos
Étranges étrangers
Vous êtes de la ville
vous êtes de sa vie
même si mal en vivez
même si vous mourez." Étranges étrangers, Jacques Prévert

De la poésie, de la première à la dernière note, du premier au dernier mot. La rencontre d’André Minvielle, le quintette Papanosh et Prévert sonne comme une évidence.

André Minvielle le chanteur, musicien au grand cœur qui aime les mots, la langue, celle qui a du corps et de l’âme. Sa voix s’impose immédiatement, parce qu’elle est pleine de verve, il se définit lui-même comme un : "voc’alchimiste", chanteur capable de tout (scat, lyrique...). C’est du soleil (de Gascogne), du bonheur, la vie qui pétille, la conscience saisissante, les émotions palpables. Une voix, que l’on ne peut pas ne pas remarquer, un ton qui force l’attention. Une langue qui utilise les jeux de mots sous toutes leurs formes, mais toujours avec beaucoup de poésie, musique sophistiquée de rhétoriqueur habile.

L’ensemble Papanosh, le quintet du collectif rouennais Les Vibrants Défricheurs, est composé de Quentin Ghomari (trompette, chant), Raphaël Quenehen (saxophones), Jérémie Piazza (batterie, percussions), Sébastien Palis (piano, orgue), Thibault Cellier (contrebasse). "Depuis 2006, ce groupe vibrant présente une musique toujours aussi éclatée dans son résultat que cohérente dans sa conception. Se souvenant de l'art décloisonné d'un Art Ensemble of Chicago autant que de l'esprit festif d'un Bernard Lubat, lorgnant parfois du côté de l'Afrique, les musiciens de Papanosh apportent un souffle de fraîcheur à la notion de folklores imaginaires.  Avec la danse et le jazz chevillés au corps". Rien que son nom est une invitation à la rêverie, au voyage. Un ensemble débordant de créativité, ouvert à tous les possibles.

Et puis Prévert, l’homme libre, le jongleur de mots, l’homme qui dénonce ce qu’il méprise, à la fois grave et farceur, affectueux et féroce.

Et ce disque plus qu’une simple mise en musique des mots de Prévert. Plutôt une danse, une rencontre artistique et totalement créative, jazzorieuse, un objet sonore. L’art des sons, des mélodies et des rythmes.

Une musique libre, imaginative, tendre, drôle, interrogative, pleine de swing, de virages, de blues, d’éclairs free, de jazz et de javas, de valses, de marches, tellement dans l’esprit du poètes. Des acrobaties musicales, tout un monde, beau, beau, beau...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Nougaro de Babx - André Minvielle - Thomas de Pourquery

En savoir plus :
Le site officiel d'André Minvielle
Le Facebook d'André Minvielle
Le Bandcamp de Papanosh
Le Soundcloud de Papanosh
Le Facebook de Papanosh


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=