Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Septième Croix
Anna Seghers  (Editions Métailié)  janvier 2020

Nul besoin de toujours se plonger dans des ouvrages récents pour prendre du plaisir de lecture. Il existe encore de nombreux anciens ouvrages qui méritent d’être lus, à condition d’être parfois mis de nouveau en avant. C’est ce que viennent de faire les éditions Métailié qui ont eu l’admirable idée de nous proposer la réédition d’un ouvrage majeur sur la montée du totalitarisme nazi.

A la plume de cet ouvrage, une certaine Anna Seghers, née à Mayence en 1900 et morte à Berlin en 1983. Membre du parti communiste allemand, elle est arrêtée par la Gestapo en 1933 puis relâchée. Ses livres sont interdits en Allemagne et brûlés. Elle quitte donc l’Allemagne pour la France, puis le Mexique. En 1947, elle retourne en Allemagne.

Ce roman, La septième croix, a été publié pour la première fois aux Etats-Unis en 1942 où il a connu un immense succès : une édition de poche faisait même partie du paquetage envoyé aux soldats américains partis libérer l’Europe. En France, il est publié dès 1947 dans une traduction que l’auteur avait refusée, reprise en poche en 1986, les ayants droit n’ont pu en interrompre la vente qu’en 2010.

Dix ans plus tard, les éditions Métailié nous proposent une nouvelle traduction de cette œuvre incontournable avec une postface de Christa Wolf, l’histoire d’une cavale à travers l’Allemagne pendant la montée du totalitarisme.

L’histoire de cette cavale est au départ celle de sept Allemands. Sept Allemands antinazis, affectés à la colonne d'extermination d'un camp de la région rhénane, s'enfuient dans la brume. Trois sont rapidement repris. Un quatrième, un acrobate, est abattu sur un toit. Un vieux paysan meurt d'épuisement et d'émotion en vue de son village. Le sixième finit par se rendre à la gestapo. Un seul parvient à passer en Hollande, grâce à l’organisation rudimentaire de la résistance et à la solidarité ouvrière mondiale. La septième croix qui l'attend au camp reste inemployée. C'est une brèche dérisoire dans la formidable forteresse nazie. Et c'est pourtant un espoir.

Dans ce roman de l’Allemagne nazie écrit pendant son exil en France, Anna Seghers dresse une fresque polyphonique et dépeint une société dans laquelle le national-socialisme révèle en chacun les aspects profonds de son être : héroïsme insoupçonné d’un tel, lâcheté de tel autre, ou simple peur existentielle et fragilité face à un système conçu pour broyer toute résistance visant non seulement l’individu mais sa famille, ses proches. Solidarité, inconscience, constance ou reniement de l’idéal, toute une palette des comportements humains est présente.

Ce qui frappe à la lecture de cet ouvrage, c’est tout d’abord l’écriture remarquable de l’auteure qui nous dépeint parfaitement l’atmosphère qui régnait dans les années 30 en Allemagne avec la montée du totalitarisme. Sa narration, au travers des yeux d’un fugitif, révèle une connaissance quasi intime de la réalité de la vie sous Hitler.

Les éditions Métailié m’ont donc fait découvrir une auteure et un ouvrage que je ne connaissais pas. La septième croix est un très grand livre qui montre une fois de plus qu’un roman peut décrire un système et un contexte (le nazisme et les années 30) aussi bien qu’un ouvrage historique ou qu’un manuel d’histoire.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Anna Seghers


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=