Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Et Mara ferma les yeux
Denis Jeambar  (Editions Calmann-Lévy)  octobre 2019

Voilà un auteur que je ne connaissais pas et dont je n’ai pas la moindre excuse puisqu’il a déjà écrit plus d’une vingtaine d’ouvrages. Son nom ? Denis Jeambar, écrivain et journaliste, il a été à la tête de la rédaction du Point, président d’Europe 1 mais aussi président et directeur de la rédaction de l’Express. Son dernier ouvrage, celui qui me permet de le découvrir, Et Mara ferma les yeux, est son septième roman.

Ce roman est le roman d’une vengeance. Cette vengeance est au cœur de la vie de Mara, une jeune avocate de 29 ans, brillante dans son activité, qui croit ardemment en la justice. Lors d’un procès mémorable, elle défend une femme musulmane qui a tué son mari, un homme d’une extrême violence pratiquant l’Islam radical. Une question se pose lors de ce procès : que peut la justice face au terrorisme ? Le verdict tombé, Mara va tout perdre. Dès lors, elle va renoncer au droit, pour choisir celle du talion. Œil pour œil, dent pour dent. La vengeance va s’ancrer en elle et la violence qui va avec aussi.

La qualité de l’ouvrage repose sur ce personnage de Mara construit par l’auteur. Femme de lois, représentante de la présomption d’innocence, sa vie va basculer suite à un procès et ses conséquences que je vous laisse découvrir. Mara a une histoire aussi, autour d’un grand-père rescapé des camps de la mort pendant la Seconde Guerre mondiale.

L’ouvrage traite aussi de phénomènes de société dont on entend beaucoup parler : la radicalisation et les violences faites aux femmes. Le procès auquel elle va participer est celui d’une femme, une jeune musulmane, qui a tué son mari. Le mari sauvagement tué était au départ ce que l’on pourrait appeler un homme bien sous tous rapports, un directeur financier d’une banque qui va se radicaliser en fréquentant de façon trop assidue une mosquée salafiste. Très vite, son attitude face à sa femme va changer, la rabaissant, lui portant des coups et la violant aussi lorsqu’elle ne veut pas se soumettre.

Evidemment, Mara va remuer ciel et terre pour trouver les arguments qui pourraient permettre à la jeune musulmane d’éviter la prison, faisant du procès non pas le procès d’une femme mais celui du salafisme. Evidemment, elle va se mettre à dos tous les intégristes avec les conséquences sur sa propre vie.

L’ouvrage est très prenant, dès les premières pages et cela s’accentue après le verdict. Des rebondissements sont présents, ce qui ne donne pas envie au lecteur de lâcher le livre. La notion de vengeance est parfaitement appréhendée et l’analyse du radicalisme dans notre société est plutôt pertinente.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=