Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cyril Adda
L'îlot  (Inouïe Distribution)  février 2020

L’ami Cyril Adda est de retour et c’est avec un immense plaisir que j’ai pu écouter son premier album quelques semaines avant sa sortie officielle. J’ai découvert Cyril Adda avec son second EP, Epreuves, que j’avais beaucoup aimé.

Six titres à l’époque, superbement écrits qui nous racontaient des histoires sur notre société. Déjà, on sentait chez l’artiste une réelle capacité à nous embarquer dans son univers fait de mélodies douces et de textes soignés. Ne rester plus qu’à confirmer pour l’artiste en changeant de format, pour passer de l’EP à un véritable premier album.

C’est désormais chose faite et l’artiste qui a mis du coup trois ans à passer le cap revient, en ce doux mois de février avec un album de douze titres intitulé L’îlot. Et tout de suite, dès les premières sonorités, j’ai retrouvé son univers qui m’avait charmé avec Epreuves.

A la guitare, au piano et évidemment au chant, Cyril est accompagné de Xavier Roumagnac à la batterie et de Bertrand Beruard à la basse et à la contrebasse sur certains titres. On retrouve sur cet album un superbe titre qu’il nous avait proposé en single il y a quelque temps, "Oreste". Un titre sur le harcèlement scolaire qui devrait être diffusé dans toutes les écoles.

Une fois encore, l’artiste a fait le choix de porter une attention particulière aux textes qui illuminent l’album en se posant parfaitement sur les musiques qui les accompagnent. "L’îlot", titre qui donne son nom à l’album est joli me dit Sarah, ma fille de cinq ans qui l’écoute à mes côtés. La vérité sort de la bouche des enfants dit-on, je le confirme.

J’aime beaucoup aussi "L’ours polaire", quand Cyril est au piano. Ce titre est magnifique, tout simplement. "La chute", un autre titre qui retient mon attention s’appuie sur un texte fort qui nous fait beaucoup réfléchir.

Cyril Adda confirme avec cet album la fibre sociale qui bat dans son cœur. Ses textes ont du sens, ils nous parlent et nous touchent. Ils ne sont pas des mots lancés en l’air sans intérêt mais des maux de notre époque et de notre société.

Que cela soit avec "Le taulard", très beau titre sur l’envie de s’évader ou "Thérapie", titre aux vertus thérapeutiques ou encore "Actualités" qui nous rappelle les profondes inégalités sociales dans le monde, à chaque fois, Cyril Adda nous embarque dans les méandres de notre société. Avec "L’Héritage", l’artiste nous invite à réfléchir un instant, une minute et une seconde. Réfléchir sur nos vies, réfléchir sur nos buts, réfléchir sur le temps qui passe, le tout sur une musique délicate.

Alors voilà, ce premier album de Cyril Adda est une petite merveille que je vous invite vivement à écouter pour découvrir un artiste d’une grande sincérité qui se retrouve dans ses textes et ses musiques. L’îlot saura vous séduire si vous aimez les beaux textes et les musiques raffinées. Laissez-vous embarquer dans l’univers de cet artiste qui mérite d’être écouté. En attendant de vous retrouver, peut-être en concert au Trois baudets à Paris le 25 mars prochain, il anticipe cette rencontre à la fin du titre "Les nuits blanches" en nous disant "je m’incline et vous dis merci".

Merci à toi Cyril, pour ce superbe album dont je ne me lasse pas.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Sélection singles & EP de Why Elephant - Louise Thiolon - Cyril Adda
L'interview de Cyril Adda (dimanche 6 octobre 2019)

En savoir plus :
Le site officiel de Cyril Adda
Le Soundcloud de Cyril Adda
Le Facebook de Cyril Adda


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Cyril Adda (06 octobre 2019)


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=