Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un divan à Tunis
Manele Labidi  février 2020

Réalisé par Manele Labidi. France. Comédie dramatique. 1h28 (Sortie le 5 février 2020). Avec Golshifteh Farahani, Majd Mastoura, Aïcha Ben Miled, Feriel Chammari, Hichem Yacoubi, Jamel Sassi et Ramla Ayari.

C'est une question pour débats télévisés avec bien entendu beaucoup de sous-entendus pas très clairs : la psychanalyse peut-elle faire bon ménage avec l'Islam ? Ou, la chose dite autrement : Freud peut-il s'acclimater en terre d'Islam ?

Si l'on en croit l'affiche d'"Un Divan à Tunis" de Malene Labidi, où l'on voit le célèbre portrait noir et blanc de Sigmund, la tête couverte d'un fez rouge, la réponse serait plutôt un "oui" amusé et la jeune réalisatrice a choisi de traiter le sujet avec légèreté et sympathie, en donnant de son pays d'origine une vision amusée et ensoleillée.

Selma est une franco-tunisienne qui exerce la médecine de l'âme à Paris. Seule dans la vie, elle décide, contre l'avis de ses proches, de revenir à Tunis, estimant que les cerveaux tunisiens ont bien besoin de son aide. On lui prédit le pire et surtout un échec rapide et cuisant. Mais Selma est une jeune femme volontaire, pas du genre à renoncer à la première difficulté.

Au contraire, "Un Divan à Tunis" est une quête initiatique, un retour aux sources et un nouveau départ. Selma va déployer beaucoup d'astuces pour parvenir à ses fins, et cela sans autorisation officielle...

Dans le film de Malene Labidi, La Tunisie post Ben-Ali est présentée sous un bon jour et les Tunisiennes comme des femmes libres pour un certain nombre et débrouillardes pour la plupart. Selma fera alliance avec une coiffeuse pour faire connaître sa pratique et grâce à "Un Divan à Tunis" de Malene Labidi, on comprendre que le salon de coiffure est le chaînon manquant entre l'analyste et l'analysé.

Dans cette Tunisie qui semble quand même assez idéale, même les policiers (gradés) peuvent avoir de bons sentiments pour les disciples de Freud surtout quand elle sont belles comme un cœur et ont la personnalité de Golshifteh Farahani. On retrouvera avec plaisir dans le rôle du flic amoureux, Majd Mastoura, qui illuminait "Hedi, un vent de liberté" de Mohamed Ben Attia.

Ici, il minaude gentiment avec une Golshifteh Farahani aussi à l'aise dans la comédie tunisienne qu'aux côtés de Vincent Macaigne dans "Les deux amis" de Louis Garrel ou de Johnny Depp dans "Pirates des Caraïbes".

C'est la première fois qu'elle porte totalement sur ses épaules un vrai divertissement et elle réussit un sans faute. Il faut dire qu' "Un Divan à Tunis" de Malene Labidi est une œuvre qui décrit assez finement la nouvelle Tunisie avec notamment une belle brochette de personnages truculents, tous saisis dans leur vérité.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=