Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Coeurs
Musée de la Vie romantique  Du 14 février au 12 juillet 2020

Dans l'espace d'exposition rénové du grand atelier du peintre Ary Scheffer et sous l'impulsion de Gaëlle Rio, sa nouvelle directrice qui souhaite ouvrir sa programmation culturelle au-delà du dixneuviemisme auquel il était dédié tout en conservant les tropismes du romantisme, le Musée de la Vie romantique présente une exposition d'art contemporain dont elle assure le commissariat avec l'historienne d'art Maribel Nadal Jové.

Intitulée"C?urs - Du romantisme dans l?art contemporain", elle présente un florilège d'une quarantaine d'oeuvres réalisées autour d'une des thématiques de prédiction du romantisme et ce dans son sa polysémie, de l'esthétisme de sa graphie au symbole du sentiment amoureux dans ses différentes déclinaison, de l'idylle à la passion et de la séduction à l'érotisme, en passant par la jalousie et le deuil.

A tous coeurs

Déployée en sections thématiques dans deux espaces monochromes, rose et bleu poudrés, la monstration réunit des artistes phares à commencer par Annette Messager dont le "Coeur au repos" reproduit sur l'affiche, est fabriqué à partir d'un filet métallique, métaphore de l'amour piège avec sa forme callipyge tout comme la sculpture murale "Sleeping Heart" de la récente série "Sleeping Songs"  détourne le sac de couchage à deux places en forme de coeur duquel émergent de noires mains griffues.

A ses côtés, les plasticiens Gilles Barbier métamorphose le crâne symbole de mort en hymne à l'amour éternel et Sophie Calle conceptualise le coeur organe révélé par l'encornement du toréador ("Torero").

Autre artiste emblématique, Jim Dine avec "Irene", une œuvre de 1993 inspirée de la chanson "Good Night Irene" dans laquelle se retrouve le tropisme iconographique du damier multicolore, apparié avec des cadets usant d'un motif récurrent, celui de la perle et du collier du sculpteur Jean-Michel Othoniel, "Kokoro", "Kokoro or Mori)" et de la cerise pour Jacques Halbert ("Sweet Hearts").

En contrepoint, Françoise Petrovitch revisite le thème de l'offrande du coeur de manière ambigüe ("Dans mes mains") tout comme Oda Jaune dans une étrange scène ambivalente entre cérémonie et chirurgie de transplantation avec des protagonistes aux têtes animales.

Avec laquelle contraste la peinture-collage "My Heart" de Niki de Saint-Phalle dont l'"Obélisque aux coeurs rouges", seule sculpture de la monstration à ne pas rater, est présentée isolément dans le salon de musique.

Et le coeur demeure le symbole de l'amour heureux et lénifiant à l'instar des nouveaux amoureux de Peynet ("Nous deux - Mika et Sanna") customisés à l'aune de leur style néo-sulpicien kitsch par le duo Pierre et Gilles qui eux-mêmes fêtent ainsi leurs noces d'émeraude ("40 ans - Autoportrait")

Du coeur au sexe il n'y a qu'un pas pour Mrzyk & Moriceau avec leur très suggestive, bien que dépourvue de titre, encre sur papier et pour Philippe Mayaux ("Tableau de mariage") avec deux coeurs 69.

A ne pas rater, la seule représentation abstraite ("A frog jumped with a Powder-Brush into the Water), celle du peinntre et plasticien suisse qui fut affilié au mouvement Fluxus, l'oeuvre de Mark Molke conçue spécialement pour l'exposition consistant en un coeur calligramme conçu à partir d'un texte de George Sand et Alfred de Musset.

Et, au sein des collections permanentes sises dans le pavillon, les bijoux memorabile et ex-voto du 19ème siècle et un modèle de la collection automne-Hiver 2017-18 intitulé "Espectacular" de la styliste espagnole Agatha Ruiz de la Prada qui a choisi le cœur rose pour logo.

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée de la Vie romantique

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée de la Vie romantique


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 avril 2020 : sous le soleil... mais pas vraiment

Les beaux jours sont au rendez vous en ce début avril mais nous, sages et confinés n'allons pas cette année envahir parcs et terrasses à comparer son bronzage à coup de vin rosé douteux... non on attend que la mort détourne les yeux de notre pauvre monde. Donnons nous un peu de baume au coeur avec notre sélection culturelle hedbo.

Du côté de la musique :

"Shut up Mix #13" par Listen in Bed à écouter en ligne
"Cerc" de Artus
Interview avec Christophe Chassol autour de son album "Ludi"
"Que faire de son coeur ?" de Eskimo
"Bonheur ou tristesse" de Lesneu
"Super lâche" de Maalers
"Zeno" de Muzi
"Shostakovich : Symphony N 8" de Orchestre National du Capitole de Toulouse & Tugan Sokhiev
"It's a mighty hard road" de Popa Chubby
"Chapter 3" de Tropical Mannschaft
"Cimes" de Volin
et toujours :
"44" de François Puyalto
"Yene mircha" de Hailu Mergia
"Le silence et l'eau" de Jean-Baptiste Soulard
"Gigaton" de Pearl Jam
"Metal band" de Bernard Minet
"Connection loss" de Caesaria
"The black days session #1" de Daniel Roméo
"Sixième sens" de Faut Qu'ça Guinche
Péroké, Coco Bans, Al Qasar, quelques clips pour lutter contre l'ennui du confinement
"Alterations" de Robin McKelle
"Love of life" de Vincent Courtois, Robin Fincker et Daniel Erdmann
"No return" de We are Birds

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

en diffusion sur le net :
un classique revisité avec la vidéo de "Le Misanthrope"
une comédie dramatique historique avec le streaming de "A tort et à raison"
une comédie dramatique contemporaine avec le streaming de "Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner"
une comédie contemporaine avec "L'heureux élu"
du divertissement caustique avec des inoxydables :
"J'aime beaucoup ce que vous faites"
"Sexe, magouilles et culture générale"
du boulevard avec :
"Ma femme s'appelle Maurice"
"Le Nouveau testament"
dans la série "Au Théâtre ce soir" :
"Folie douce"

"Chat en poche"
une gourmandise avec "La Belle Hélène" façon peplum hybridé comics
et des spectacles à voir ou a revoir en DVD :
"Orphée"
"Poisson et Petits pois !"
"Road Trip"

Expositions avec:

des balades muséales à Paris en en bord de Seine avec la visite virtuelle des collections permanentes du Musée d'Orsay, du Musée des Arts Décoratifs et du Musée du Quai Branly
pousser en province jusqu'au Musée des Beaux Arts de Lyon et même au Mucem à Marseille
et commencer un Tour d'Europe par l'Italie direction Galerie d'Art Moderne de Milan puis la Galerie des Offices à Florence
mettre la zapette dans le sac à dos pour s'aventurer dans les musées du bout du monde du Japon au The National Museum of Modern Art de Tokyo aux Etats Unis avec le Musée Guggenheim à New York
enfin retour at home en toute tranquillité mais en musique en son électro avec sur le Musée de la Sacem "Musiques électroniques - Des laboratoires aux dance floors"

Cinéma at home avec :

en mode Ciné-Club avec :
"Dementia" de Francis Ford Coppola
"M le maudit" de Fritz Lang
"La maman et la putain" de Jean Eustache
découvrir en DVD la filmographie de Jean-Daniel Pollet, réalisateur atypique - et méconnu - de la Nouvelle Vague pour lequel la Cinémathèque française avait prévu une rétrospective avec en parallèle la sortie en salles de ses films restaurés avec en streaming "Méditérranée
et des films récents sortis en DVD :
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
"Martin Eden" de Pietro Marcello

Lecture avec :

"Aotea" de Paul Moracchini
"Fille et loup" de Roc Espinet
"Ghosts of L.A." de Nicolas Koch
"Pierre le Grand" de Thierry Sarmant
"Propriétés privées" de Lionel Shriver
et toujours :
"Banditi" de Antoine Albertini
"Champ de tir" de Linwood Barclay
"Chasseurs et collectionneurs" de Matt Suddain
"Les cents derniers jours d'Hitler" de Jean Lopez
"Les plumes du pouvoir" de Michaël Moreau
"Nefertari dream" de Xavier-Marie Bonnot

Froggeek's Delight :

"Shadow, le cloud computing", retour d'expérience de l'utisation d'un PC dans les nuages
Une sélection de jeux pour moins vous ennuyer pendant le confinement et plus tard
"Call of Cthulhu" sur Switch, PS4, Xbox One et PC
"Call of Duty Modern warfare" sur PS4, XboxOne, PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=