Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pélleas et Mélisande
Ateliers Berthier  (Paris)  février 2020

Drame de Maurice Meterlinck, mise en scène de Julie Duclos, avec Vincent Dissez, Philippe Duclos, Stéphanie Marc, Alix Riemer, Matthieu Sampeur et Emilien Tessier.

Quand on pense à Pelléas et Mélisande, vient immédiatement en tête la musique de Claude Debussy. Pas forcément l'oeuvre du prix Nobel belge qui a inspiré le musicien. Il faut dire que Maurice Maeterlinck porte en lui une réputation d'auteur ésotérique, ennuyeux et daté.

C'est donc un pari risqué de la part de Julie Duclos d'avoir voulu le remonter. Pour y parvenir, elle ne s'est pas départie de ce qu'on connaît d'elle, à commencer par l'utilisation de la vidéo, par un travail subtil sur le son et les voix et par une volonté de simplifier, d'épurer au maximum les décors.

Ainsi, la mystérieuse forêt qui entoure le châteu et dans laquelle Golaud (Vincent Dissez) découvre Mélisande (Alix Riemer) fait surtout l'objet de la vidéo introductive. Filmée par Quentin Vigier en noir et blanc, la séquence n'a pas la force symboliste qu'elle aurait si elle avait subi un traitement couleur.

Pour caractériser le royaume décadent du roi Arkel (Philippe Duclos), père de Golaud et de Pelléas (Matthieu Sampeur), elle s'appuie sur une construction à deux étages, aux larges pièces peu encombrés, à l'image de la chambre où repose Mélisande. On est loin de l'ambiance gothique, moyenâgeuse à laquelle on s'attend avec surcharge de meubles, de trophées et d'objets de quincaillerie hétéroclite.

Julie Duclos s'attache à l'essentiel : au mystère du texte, à sa poésie si caractéristique de la fin du 19ème siècle. Le drame qui lie le trio majeur de la pièce (Golaud, Pelléas et Mélisande) est à a fois simple et dénué d'une explication rationnelle. Maeterlinck compte principalement sur la beauté de son texte et la grandeur d'âme de ses personnages pour que naisse de cette histoire légendaire la leçon d'humanité qu'il souhaite délivrer.

Devant l'épure accomplie par Julie Duclos, on ne pourra plus dire que "Pelléas et Mélisande" est une œuvre absconse. Tout au contraire, elle est ici limpide dans son récit... tout en gardant une part du mystère cher à son auteur.

Si l'on veut trouver quelques réserves à cette version qui fera date, elles sont peut-être à chercher dans l'interprétation de Pelléas et de Mélisande. Les deux jeunes acteurs sont prometteurs, mais il leur faudrait un peu plus de métier pour construire des personnages complexes, remplir leurs aspérités et réussir la synthèse excessivement difficile entre exaltation et résignation. Vincent Dissez y parvient mieux dans le rôle de Goleau.

Il est évident qu'une pièce aussi riche que "Pelléas et Mélisande" ne prend tout son sens qu'au bout d'un certain nombre de représentations et qu'elle n'a pas encore atteint son rythme de croisière. Ce n'est sans doute qu'après cela que le travail précis et précieux de Julie Duclos aura trouvé le chemin de l'émotion pure qui lui manque encore.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=