Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Eveil du printemps
Théâtre de la Tempête  (Paris)  mars 2020

Comédie dramatique d'après l'oeuvre éponyme de Frank Wedekind, adaptation et mise en scène d'Armel Roussel, avec Nadège Cathelineau, Romain Cinter, Thomas Dubot, Julien Frégé, Amandine Laval, Nicolas Luçon, Berdine Nusselder, Julie Rens, Sophie Sénécaut, Lode Thiery, Sacha Vovk, Uiko Watanabe, Judith Williquet et le groupe Juicy (en alternance avec Elbi).

C'est le duo Juicy qui, affairé en fond de scène, accueille les spectateurs pour les mettre en condition avant le début du spectacle. Julie Rens et Sasha Vovk, les deux musiciennes belges entre deux reprises, retravaillent les sons, passant d'un style à un autre et proposeront tout au long de la pièce des ambiances particulièrement appropriées.

Mais voilà qu'arrivent déjà toute la bande de comédiens (issus pour la plupart de l'Insas de Bruxelles ou au Conservatoire Royal de Liège) pour incarner tous les personnages de "L'Eveil du printemps" le texte de Frank Wedekind de 1891. Armel Roussel part de la tragédie de Wedekind pour faire la revisiter et en faire un spectacle plus global sur l'adolescence.

On sera d'abord gênés que les comédiens n'aient pour la plupart pas l'âge des rôles, ce qui dénature un peu le propos et donne un côté parodique à l'ensemble, mais on l'oubliera rapidement, emportés dans ce tourbillon où la distribution ne ménage pas son énergie pour illustrer avec flamme l'histoire de ces élèves dans cette période d'éveil au monde et à la sexualité, subissant conjointement la pression scolaire et la pression parentale dans une Allemagne fortement marquée par l'ordre moral et le puritanisme.

La terre lourde qui recouvre le plateau (scénographie d'Armel Roussel) à perte de vue et les éclairages magnifiques d'Amélie Géhin produisent des images sublimes semblant sortir d'un film de Wim Wenders où le bouillonnement des protagonistes s'avère saisissant.

Dans la seconde partie, avec le suicide de l'élève Moritz, le spectacle prend une dimension plus caricaturale. On regrettera l'ajout important (et dispensable) de texte pour une pièce déjà copieuse qui perd un peu le spectateur en route mais on ne pourra qu'être impressionné par le travail de groupe, l'énergie qui se dégage de ce travail et des tableaux réussis.  Dans une distribution solide, Julien Frégé (Melchior), Nicolas Luçon (Moritz) et Nadège Cathelineau (Ilse) sont particulièrement bouleversants et servent cette "tragédie enfantine" où les jeunes entre premiers émois, questionnement sur le monde et leur avenir, se confrontent à l'autorité.

Armel Roussel a voulu élargir le propos et le relier à d'autres figures célèbres (Hamlet ou Roberto Zucco) comme en témoignent d'ailleurs ces pierres tombales à la fin du spectacle.

Spectacle total, dense et physique qui, malgré quelques longueurs (l'épilogue notamment), se suit avec un vrai plaisir, "L'Eveil du printemps" signé Armel Roussel est incontestablement une proposition forte et originale.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=