Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Concours européen de la chanson philosophique
MC93  (Bobigny)  février 2020

Show musico-burlesque de Massimo Furlan et Claire de Ribaupierre, mise en scène de Massimo Fulani, avec Massimo Furlan, Dylan Monnard, Dominique Hunziker,François Cuennet, Martin Burger, Arno Cuendet, Mathieu Nuzzo, Jocelin Lipp, Mimmo Pisino, Hugo Dordor et Steve Grant.

Empruntant au concept des "song contests" et, plus précisément, à l'inoxydable Concours Eurovision de la chanson, le malicieux tandem lausannois formé par l'artiste pluridisciplinaire Massimo Furlan et la dramaturge Claire de Ribaupierre a imaginé une déclinaison aussi inattendue qu'improbable en retenant certes son principe compétitif d'ampleur européenne et ses codes, notamment ceux du show télévisé avec ballet d'écrans géants et spectaculaires effets de lumières.

Mais avec une customisation d'importance pour, indiquent-ils dans leur note d'intention, "amener la pensée au coeur du divertissement" en substituant à la chanson de variété sur la thématique universelle de l'hymne à l'amour une chanson qualifiée de "philosophique" en ce qu'écrite par un éminent cerveau, philosophe, historien, anthropologue ou sociologue qui repense le monde, abordant les thèmes contemporains essentiels qui agite donc la pensée contemporaine.

Ainsi est conçu ce "Concours européen de la chanson philosophique", entreprise hardie et quasi-paradoxale implicitement basée sur le thème de l'abrutissement des masses tant par le divertissement que la pseudo-démocratisation culturelle.

Dans sa version courte, des intellectuels de dix pays argumentent sur des sujets pointus judicieusement en musique, de la pop sucrée au rock progressif, dispensée en live par un efficace combo batterie, clavier, guitare et basse qui font l'objet d'un vote "populaire" matérialisé par l'applaudimètre du public et d'un vote d'un jury de spécialistes, différent pour chaque représentation qui s'avère donc unique, qui, de plus, apportent leur éclairage analytique sur la teneur du propos de leurs confrères-auteurs avant de révéler la note attribuée.

A cette novation s'ajoute une seconde qui tient à la théâtralisation de chaque chanson par l'accoutrement du concurrent qui, à l'exception de Paolo et Paola les représentants de l'Italie qui renvoient aux célèbres Romina et Al Bano habitués des festivals des années 70-80 et leur tube "Felicità", compose une jubilatoire caricature.

En relation certes avec le texte mais avec, entre autres, des références, au demeurant non anodines, cinématographique, un clone de Matrix pour la Lituanie, folkorique avec ses bergers valaisans en monstres revêtus de peaux de bête et cloche de vache à la ceinture pour la Suisse, et picturale avec la candidate pour l'Allemagne travestie en Sylvia von Harden telle que représentée avec sa robe à damiers rouges et noirs par George Grosz.

De même pour la candidate française qui, pour la partition de l'historien Philippe Artières sur les enjeux sociaux et les exclus, ressemble à une ménine velasquezienne dont la robe à panier est remplacée par un ensemble de sacs poubelle.

Se glissant dans la peau de Pino Grigio, l'animateur bonimenteur décomplexé,t accompagné par Mina Mortadella, glamoureuse co-présentatrice "ad hoc", Massimo Furlan assure parfaitement la conduite de cet entertainment d'audience internationale qui met en liesse le public.

Car costumés par Séverine Besson et emperruqués par Julie Monot pour interpréter tous les concurrents en chantant en langue originale du pays participant, les deux jeunes chanteurs - Dominique Hunziker et Dylan Monnard - réussissent une belle performance scénique et vocale.

Donc pari réussi pour les maîtres d'oeuvre de ce percutant opus.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 avril 2020 : sous le soleil... mais pas vraiment

Les beaux jours sont au rendez vous en ce début avril mais nous, sages et confinés n'allons pas cette année envahir parcs et terrasses à comparer son bronzage à coup de vin rosé douteux... non on attend que la mort détourne les yeux de notre pauvre monde. Donnons nous un peu de baume au coeur avec notre sélection culturelle hedbo.

Du côté de la musique :

"Shut up Mix #13" par Listen in Bed à écouter en ligne
"Cerc" de Artus
"Que faire de son coeur ?" de Eskimo
"Bonheur ou tristesse" de Lesneu
"Super lâche" de Maalers
"Zeno" de Muzi
"Shostakovich : Symphony N 8" de Orchestre National du Capitole de Toulouse & Tugan Sokhiev
"It's a mighty hard road" de Popa Chubby
"Chapter 3" de Tropical Mannschaft
"Cimes" de Volin
et toujours :
"44" de François Puyalto
"Yene mircha" de Hailu Mergia
"Le silence et l'eau" de Jean-Baptiste Soulard
"Gigaton" de Pearl Jam
"Metal band" de Bernard Minet
"Connection loss" de Caesaria
"The black days session #1" de Daniel Roméo
"Sixième sens" de Faut Qu'ça Guinche
Péroké, Coco Bans, Al Qasar, quelques clips pour lutter contre l'ennui du confinement
"Alterations" de Robin McKelle
"Love of life" de Vincent Courtois, Robin Fincker et Daniel Erdmann
"No return" de We are Birds

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

en diffusion sur le net :
un classique revisité avec la vidéo de "Le Misanthrope"
une comédie dramatique historique avec le streaming de "A tort et à raison"
une comédie dramatique contemporaine avec le streaming de "Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner"
une comédie contemporaine avec "L'heureux élu"
du divertissement caustique avec des inoxydables :
"J'aime beaucoup ce que vous faites"
"Sexe, magouilles et culture générale"
du boulevard avec :
"Ma femme s'appelle Maurice"
"Le Nouveau testament"
dans la série "Au Théâtre ce soir" :
"Folie douce"

"Chat en poche"
une gourmandise avec "La Belle Hélène" façon peplum hybridé comics
et des spectacles à voir ou a revoir en DVD :
"Orphée"
"Poisson et Petits pois !"
"Road Trip"

Expositions avec:

des balades muséales à Paris en en bord de Seine avec la visite virtuelle des collections permanentes du Musée d'Orsay, du Musée des Arts Décoratifs et du Musée du Quai Branly
pousser en province jusqu'au Musée des Beaux Arts de Lyon et même au Mucem à Marseille
et commencer un Tour d'Europe par l'Italie direction Galerie d'Art Moderne de Milan puis la Galerie des Offices à Florence
mettre la zapette dans le sac à dos pour s'aventurer dans les musées du bout du monde du Japon au The National Museum of Modern Art de Tokyo aux Etats Unis avec le Musée Guggenheim à New York
enfin retour at home en toute tranquillité mais en musique en son électro avec sur le Musée de la Sacem "Musiques électroniques - Des laboratoires aux dance floors"

Cinéma at home avec :

en mode Ciné-Club avec :
"Dementia" de Francis Ford Coppola
"M le maudit" de Fritz Lang
"La maman et la putain" de Jean Eustache
découvrir en DVD la filmographie de Jean-Daniel Pollet, réalisateur atypique - et méconnu - de la Nouvelle Vague pour lequel la Cinémathèque française avait prévu une rétrospective avec en parallèle la sortie en salles de ses films restaurés avec en streaming "Méditérranée
et des films récents sortis en DVD :
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
"Martin Eden" de Pietro Marcello

Lecture avec :

"Aotea" de Paul Moracchini
"Fille et loup" de Roc Espinet
"Ghosts of L.A." de Nicolas Koch
"Pierre le Grand" de Thierry Sarmant
"Propriétés privées" de Lionel Shriver
et toujours :
"Banditi" de Antoine Albertini
"Champ de tir" de Linwood Barclay
"Chasseurs et collectionneurs" de Matt Suddain
"Les cents derniers jours d'Hitler" de Jean Lopez
"Les plumes du pouvoir" de Michaël Moreau
"Nefertari dream" de Xavier-Marie Bonnot

Froggeek's Delight :

"Shadow, le cloud computing", retour d'expérience de l'utisation d'un PC dans les nuages
Une sélection de jeux pour moins vous ennuyer pendant le confinement et plus tard
"Call of Cthulhu" sur Switch, PS4, Xbox One et PC
"Call of Duty Modern warfare" sur PS4, XboxOne, PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=