Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Collections permanentes du Musée Cernushi
  (Paris)  mars 2020

Sous l'impulsion de son directeur Eric Lefebvre, le Musée Cernushi dédié aux arts asiatiques, ouvre ses portes suite à des travaux de rénovation qui s'accompagnent d'un réaménagement muséographique de l'espace d'exposition des collections permanentes.

Scénographié par l'Atelier Maciej Fiszer avec le tropisme chromatique du rouge de la laque chinoise pour dynamiser les cimaises, les salles aux vitrines classiques sont désormais équipées de tablettes numériques tactiles permettant de faciliter et d'approfondir la visite.

Le Musée Cernushi, un musée en marche entre tradition et modernité

Le principe du parcours chronologique centré l'évolution culturelle et artistique de la Chine depuis la Préhistoire est maintenu avec un florilège de pièces en majorité inédites résultant d'une nouvelle et conséquente sélection au sein des réserves.

Mais la novation consiste en l'ouverture sur les arts de la Corée, du Japon et du Vietnam annoncée dès l'entrée de la monstration sur le palier en haut de l'escalier d'honneur avec notamment des sculptures japonaises de l'époque Edo, le tigre en bois laqué et doré japonais de l'époque Edo ayant appartenu à l'actrice Sarah Bernard et de superbes bronzes animaliers, le duo cerf/biche et un superbe trio de grues.

Parmi les arts de la Chine, de nombreuses pièces sont afférentes aux rites funéraires telles les terres cuites polychromes du 8ème siècle avec un Roi céleste à glaçure tricolore qui était placé dans les temples, l'orchestre des cavalières-musiciennes et les chanteuses assises.

Cette finalité sacrée se retrouve dans des pièces en céramique telle la paire de jarres funéraires en porcelaine du 13me siècle présentées dans la vitrine au fond bleu, couleur de la céramique chinoise.

La tradition a été respectée avec, dans la grande salle principale, le monumental Buddha Amida de l'époque Edo mis en regard d'un très grand brule parfum en bronze en forme de dragon à féroce gueule barbue du début de l'Ere Meiji.

Le visiteur découvre également un focus sur l'art boudhique avec notamment un chef d'oeuvre, le Grand Bodhisattva debout en bronze doré qui appartient aux rares bronzes du 14ème siècle du règne de Ming Yong.

Enfin, à l'aune de la tendance actuelle en matière muséale, le musée consacre un focus à l'art contemporain chinois avec, entre autres, le bronze "Maternité de Hua Tuanyou formé aux Beaux-Arts de paris et le beau buste en porcelaine "Jeunesse" du céramiste Ru Xiaofan.

Et a été créée une salle des peintures destinée aux oeuvres graphiques contemporaines, celles d'artistes coréens pour commencer, avec une sélection renouvelée chaque trimestre.

A noter, comme pour tous les musées de la Ville de Paris, l'accès gratuit aux collections permanentes du Musée Cernushi.

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée Cernushi

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée Cernushi


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=