Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Lèvres rouges
Harry Kümel  mars 2020

Réalisé par Harry Kümel. Belgique/France/Allemagne. Fantastique. 1H36 (Sortie 11 mars 2020 – 1ère sortie 1971). Avec Delphine Seyrig, John Karlen, Danielle Ouimet, Andrea Rau, Paul Esser, Georges Jamin, Joris Collet et Fons Rademakers.

En 2009, Julie Delpy mettait en scène et interprétait "The Comtess", personnage sulfureux, sorte de Dracula au féminin, qui fut accusée au dix d'avoir torturé et assassiné de jeunes vierges. Elizabeth Bathory, dite "la comtesse sanglante", fut selon la légende emmurée vivante dans une pièce de son château.

C'est ce même personnage devenue une femme vampire se jouant de l'éternité qu'interprète Delphine Seyrig dans "Les Lèvres rouges" de Harry Kümel, cinéaste belge qui réalisa une petite dizaine de films dont le plus célèbre, "Malpertuis" avec Orson Welles baigne lui aussi dans un climat d'horreur.

La ressortie de ce film est l'occasion de se rappeler que la Belgique a toujours été un terrain d'élection du fantastique et du surréalisme.

Tourné principalement à Ostende et à Bruges en hiver dans des grands hôtels déserts,"Les Lèvres rouges" évoque des artistes comme Léon Spiellaert. Bien qu'en couleurs, le film joue subtilement des contrastes entre les noirs et les blancs, se permettant d'y adjoindre de somptueux rouges, particulièrement sous forme de taches de sang.

Subtil mélange de vampirisme et de saphisme, "Les Lèvres rouges d'Harry Kümel est l'occasion de voir Delphine Seyrig toute en beauté.

Elle va bientôt atteindre 40 ans, tourner ses plus grands rôles, comme celui d'Anne-Marie Stretter, la mystérieuse et très sophistiquée héroïne d'"India Song" de Marguerite Duras et celui de Jeanne Dielman, la ménagère absolue saisie dans ses travaux quotidiens par Chantal Akerman.

Ici, en comtesse Bathory, déployant ses ailes de vampire et avide de chair fraîche, elle vaut largement les stars anglaises de la Hammer, donc aucune bien entendu ne rivalisera avec sa distinction naturelle.

Curieusement, le film d'Harry Kümel annonce les films de Paul Morrissey comme "Du sang pour Dracula" et n'est pas non plus éloigné des ambiances éthérées qu'aimait Serge Gainsbourg, qui aurait pu rêver d'intégrer Seyrig dans ses expériences genre "Initials BB".

Sans doute, le couple qui l'entoure dans le film, composé de John Karlen et Danielle Ouimet, ne correspond plus beaucoup aux critères actuels de la beauté et du charme. Heureusement, le charisme singulier de Seyrig compense ce gros moins.

Film expérimental tout autant que populaire, "Les Lèvres rouges" d'Harry Kümel réussit sa virée macabre sur la côte flamande et justifie aisément sa réputation de "film culte".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=