Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Yves Klein, l'infini bleu
Atelier des Lumières  (Paris)  Du 28 février 2020 au 3 janvier 2021

Depuis la superbe exposition rétrospective "Yves Klein : Corps, couleur, immatériel" que lui a consacré le Centre Pompidou en 2006-2007, le peintre, sculpteur et performeur Yves Klein est sorti des radars muséaux.

Aussi la proposition numérique présentée à l'Atelier des Lumières sous le titre "Yves Klein, l'infini du bleu" constitue une bienvenue initiative.

Victime d'une crise cardiaque en 1962 qui l'emporte à 34 ans, Yves Klein est un artiste météore qui a traversé les années 1950, initié une révolution bleue avec la création de la couleur bleu outremer "IKB» (International Klein Blue) qui inonde ses "Monochromes" et tenté de forger les clés d'un voyage cosmique dont l'artiste est le médium.

Yves Klein, au-delà du bleu

Un voyage au-delà du bleu jusqu'au concept d'oeuvre immatérielle, une oeuvre invisible dans le monde visible, illustré en 1958 par son exposition intitulée "La spécialisation de la sensibilité à l'état de matière première en sensibilité picturale stabilisée" sous-titrée "Le Vide".

Du monde de la couleur pure à l'immatériel, le voyage cosmique auquel invite l'artiste de déploie en six séquences tourbillonnantes soutenues par une judicieuse - et sublimante - bande-son de la musique baroque de Vivaldi avec un psaume chanté par le contre ténor Andreas Scholl et de Mozart avec un extrait de son "Dies irae" à la musique contemporaine minimaliste de Steve Reich en passant par le post-rock de Silver Mount Zion et à l'ambient rock de Brian Eno et l'electro de Thylacine.

Réalisée par le studio de création Cutback à partir d'images d'archives et d'une sélection de 90 oeuvres significatives grâce la collaboration des Archives Yves Klein, cette exposition numérique se déploie bien évidemment en immersion bleue.

Usant du zoom, du fondu-enchainé et du morphing, elle révèle un parcours artistique ayant pour devise "Pour la couleur, contre la ligne et le dessin !" qui se se décline en une trichromie symbolique et magique : le bleu, couleur spirituelle, l'or pour la transmutation ("Monogolds"), et le rose de la chair incarnée ("Monopinks").

Et ses "Anthropométries", réalisées par l'empreinte de corps recouverts de peinture, substitut performatif du pinceau, envahissent l'espace en étrange ballet onirique qui correspond à l’obsession de la lévitation d’Yves Klein.

Une belle invitation non seulement à la méditation mais à se replonger dans l'Histoire de l'Art contemporain et traquer les galeries détenant des oeuvres de Yves Klein.

 
En savoir plus :

Le site officiel de l'Atelier des Lumières

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation de l'Atelier des Lumières


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=