Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Folie baroque
Théâtre Le Funambule-Montmartre  (Paris)  mars 2020

Comédie de Sabine Roy, mise en scène de Sophie Chevalier, avec Damien Boisseau, Mathilde Bernard, Jean-Sébastien Beauvais et Magali Albertini.

Il est des spectacles dont on est sûr de conserver éternellement le souvenir. Tel est le cas de "Folie Baroque" de Sabine Roy. On conseillera aux spectateurs qui le verront de ne pas perdre une miette de ses soixante dix minutes de bonheur au temps de Vivaldi.

Depuis le roman "Porporino ou les mystères de Naples" de Dominique Fernandez, et "Farinelli", la biographie filmée que Gérard Corbiau a consacré à ce célèbre castrat, on en sait davantage sur cette pratique consistant à châtrer de jeunes garçons afin de leur conserver leur voix d'avant la puberté.

Dans sa fantaisie autour de ce sujet qui pourrait être scabreux, Sabine Roy invente une jeune femme de très bon milieu, voire peut-être de petite noblesse, Claudine (Mathilde Bernard), qui revient de Venise et visite un ami proche, sans doute un prétendant qui tarde à se déclarer, Pierre de la Noue (Damien Boisseau).

Plus mutine que libertine, toujours souriante, cette farceuse et cette calculatrice de Claudine, qui a une idée derrière la tête, annonce à l'ami Pierre qu'elle a un cadeau original pour lui. Elle sait que le magistrat est un "fan" de Vivaldi et qu'il ne peut souffrir l'invasion de la Sérénissime par les "Napolitains", c'est-à-dire ces castrats que Vivaldi se refuse, lui, à utiliser...

Et pourtant, elle lui offre un présent bien particulier en la personne de Vivaldino (Jean-Sébastien Beauvais) accompagné de sa pianiste (Magali Albertini). Pierre refuse son cadeau : en 1739, en ces temps où les Lumières s'allument, un honnête homme, un lettré français ne peut cautionner une telle pratique ! Et puis, d'ailleurs, un magistrat ne joue-t-il pas sa place en s'en faisant le complice par cadeau interposé ?

Sans en avoir l'air, Sabine Roy qui connaît bien son sujet, met dans la bouche de Claudine et de Pierre, tous les deux excellents, l'essentiel des arguments pour ou contre la poursuite de la castration d'enfants à seule fin que les mélomanes puissent se délecter de voix si pure.

Mais que peuvent les mots contre le talent de Jean-Sébastien Beauvais, haute-contre, qui interprète Vivaldino ! En quelques airs, il convaincrait de plus obtus que l'ami de Claudine.

Parmi les spectateurs de "Folie Baroque", il y aura peut-être des amateurs qui viendront uniquement pour l'entendre interpréter de sa voix magnifique quatre ou cinq morceaux.

Même s'ils trouveront qu'il ne chante pas assez, ils seront convaincus par le bel écrin que lui ont bâti la dramaturge ainsi que Sophie Chevalier dont la mise en scène met en valeur autant la jolie badinerie amoureuse de Claudine et Pierre que les moments musicaux où le contre-ténor, sans avoir besoin d'avoir subi leur sort, retrouve tout l'art des castrats.

Quand s'achève astucieusement ce beau moment qui passe en un instant trop rapide, on aimerait qu'il soit bissé entièrement comme tous les airs que Jean-Sébastien Beauvais offre avec la générosité de son exceptionnel talent.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 juillet 2022 : Rythme d'été

Moins d'émissions mais toujours des chroniques tout au long de l'été sur le site évidemment, avec des spectacles, des nouvelles du Festival Off d'Avignon, des expos en région et peut être quelques concerts de temps en temps : restez connectés !

Du côté de la musique :

"Violetta y el jazz" de Emiliano Gonzalez Toro
"Leoni Leoni" de Leoni Leoni
"Circus envy" un nouveau mix à écouter en ligne signé Listen In Bed
"L'album du centenaire 1922-2022" de Odette Gartenlaub
"Folklore chapter 1" de Pilani Bubu
"Mami Wata" de Reuben's Daughters
et toujours :
"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Malade imaginaire" au Théâtre Le Lucernaire

"Boule de Suif" au Théâtre Le Lucernaire
"Novecento Pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
"B+B=BB" à La Folie Théâtre
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Hexagone" au Théâtre Essaion
les autres spectacles déjà l'affiche
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions :

"ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère" au Musée Picasso Paris
"Manifeste ORALN - Corps et sculptures" aux Abattoirs à Toulouse
dernière ligne droite pour "Love Brings Love" au Palais Galliera
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Esprit sacré" de Chema García Ibarra
"The Sadness" de Rob Jabbaz
en streaming gratuit avec :
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Séjour dans les monts Fuchun" de Gu Xiaogang
"Rapsody" de Constance Meyer
"Sashinka" de Kristina Wagenbauer
"Corps of Tobi" d'Alexa Bakony

Lecture avec :

"Cao Bang 1950" de Ivan Cadeau
"La fille sur le coffre à bagages" de John O'Hara
et toujours :
"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=