Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pearl Jam
Gigaton  (Monkeywrench / Republic)  mars 2020

Pearl Jam, groupe mythique des années 90’s, est de retour après 7 ans de silence discographique pour un 11ème album baptisé Gigaton.

En ouverture de celui-ci, "Who ever said", titre très accrocheur, une merveille rock avec tous les ingrédients qui font le charme du groupe dont un Matt Cameron solide aux fûts et une parfaite symbiose du duo de guitare Stone Gossard-Mike McCready. On décèle également quelques touches électroniques.

Enchaînement avec le second single "Superblood Wolfman", un titre bien rythmé limite power pop accompagné d’un joli solo de guitare.

Puis vient "Dance of the clairvoyants", premier single qui en a décontenancé plus d’un. Un son synthétique 80´s plus proche de Talking Heads que de John Fogerty. Au final, sur la longueur, le titre ne s’avère pas si désagréable que ça, au contraire. Il présente le mérite de traduire une témérité musicale de bon aloi. A cet égard, on soulignera que l’album n’est pas produit par Brendan O’Brien, producteur historique mais par le groupe en coproduction avec Josh Evans, proche du groupe et présent sur certaines tournées.

On repart ensuite sur un terrain plus balisé avec "Quick Escape" et ses gros riffs et la basse surpuissante de Jeff Ament (qui ferait presque penser à Flea). Une des plus belles réussites du disque.

Le rythme baisse avec "Alright" une balade assez facile et déjà entendue en mieux. La suite redevient convaincante avec "Seven o’clock", excellent titre mid-tempo puis les très classics rocks "Never destination" ou "Take the long way" qui prendront toute leur ampleur en live ; terrain d’excellence du groupe.

A ce stade, on se dit qu’on a peut-être avec Gigaton leur meilleur album depuis 20 ans ("binaural") sauf que malheureusement, il y a un basculement sur les quatre derniers titres qui passent un mode ballade. On a alors l’impression d’écouter un album solo d’Eddie Vedder avec "Come then goes", jolie balade à la guitare acoustique mais pas hyper originale. C’est pire avec "Rétrograde" au final longuet ou le lancinant-chiant "Buckle up". Sur le final "River cross" , c’est l’impressionnante voix d’Eddie Vedder, accompagnée d’orgue, qui est mise brillamment à l’honneur.

Après 30 ans de carrière, il est toujours très difficile de tenter de se renouveler musicalement sans perdre son public. Certains veulent de la nouveauté et d’autres une réplique de Vitalogy. Même s’il s’avère inégal surtout sur le dernier tiers, Gigaton trouve dans l’ensemble cet équilibre entre expérimentation et terrain connu. Il mérite vraiment plusieurs écoutes.

En espérant maintenant les voir sur scène en France puisque Pearl Jam reste surtout un groupe de live. Le groupe sera en principe à l’affiche du Lollapalooza le 19 juillet prochain à l’hippodrome de Longchamp.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Articles : Pearl Jam - Viagra Boys - The National - SLIFT - Toybloïd - En bref cette semaine
Pearl Jam en concert à Main Square Festival 2012 - Samedi

En savoir plus :
Le site officiel de Pearl Jam
Le Soundcloud de Pearl Jam
Le Facebook de Pearl Jam


David Drx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=