Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Babx
Les Saisons Volatiles  (Autoproduit)  avril 2020

"Ah ! Ce que j’aime, ah ! Ce que j’aime la vie..."

Un parc, des terrains de basket plein de joueurs, Belleville, des danseuses chinoises.

En 2017, Babx ressent le besoin de se retrouver seul avec son piano, d’enregistrer un disque en solo. Il s’auto-confine et va rester chez lui sans sortir. Dehors le monde vit. Depuis la fenêtre de son appartement, le chanteur et pianiste observe son quartier, ce theatrum mundi, la ronde de la vie. Il y a ces femmes chinoises qui s'entraînent à danser près du terrain de basket, les saisons qui passent. L’anecdotique devient important, l’important peut devenir anecdotique. Et puis il y a la position solitaire du poète et une autre façon de ritualiser la musique.

"Je me suis fixé au même endroit pendant 1 an - ma fenêtre - J’ai regardé et écouté. J’ai laissé venir l’ennui et la solitude. Et comme un photographe animalier planqué derrière un fourré qui attend de surprendre la reproduction des mantes religieuses, de temps en temps j’appuyais sur le déclencheur pour faire une photo, et une chanson s’écrivait. Je voulais faire le portrait de ce lieu et le tour du cadran des saisons".

L’idée d’un film commence à germer. "J’ai d’abord filmé une vidéo par jour de ma fenêtre, avec exactement le même cadre à l’iPhone sans but particulier. Ensuite est venu l’idée du film. Nous avons tourné avec Yvan Schreck (avec qui nous avons co-réalisé le fim) tout le film - à l’exception des films du terrain - en studio. J’ai fait la plupart des prises des chansons sur le lieu du tournage dans les conditions du live. Certaines autres prises (piano solo par exemple) ont été enregistrées entre chez moi, le Studio Pigalle et le studio de Rodolphe Burger en Alsace". La solitude et le repli sur soi se transforment en une histoire de rencontres : les femmes chinoises acceptent sa proposition de jouer dans le film, l’équipe du film...

Pourtant, ces Saisons Volatiles resteront dans les placards. Pour plusieurs raisons : "La première raison est que j’ai eu une petite fille et que j’ai eu envie de décaler la sortie. La seconde, c’est que je n’ai aucune idée de comment l’on sort un film ! La troisième est que je n’avais pas envie de le sortir avec tambours et trompettes comme "mon nouvel album" mais de trouver le bon moment et la bonne manière de le faire sortir de chez moi...".

Printemps 2020. Il fait un temps magnifique mais personne pour en profiter vraiment. Les femmes chinoises ne sont plus là, les terrains de basket sont vides. Ne reste que le chant des oiseaux et le monde derrière ses fenêtres. Quel meilleur moment pour que ce film trouve enfin son public ?

Alors ce film-disque aura une résonnance singulière. Cette fenêtre, cet appartement, ce n’est plus le sien, c’est le vôtre, c’est le nôtre. Les danses rituelles ne sont plus là et ces chansons prennent une dimension toute particulière, comme la séquence des danseuses avec les masques.

Babx, c’est un sens mélodique, une voix et des textes. Et c’est avec bonheur que l’on retrouve tout cela ici. Il habite sa solitude avec une musique poétique, presque délicate ou fragile, évanescente, aérienne, fantasmagorique, toujours très belle.

Une musique aux airs de nouvelle vague, souvent impressionniste, classique et raffinée, parfois aux saveurs d’orients. De grandes chansons : "22 septembre", "Qui êtes-vous Madame Lin ?", "1er Novembre" et les morceaux pour piano seul : "La Dame aux éventails", "Chanson d’Automne" et "Lotus Blossom" qui font vibrer.

Il y a quelque chose d’intime, de totalement obsédant, troublant, poignant et envoûtant (dans la musique comme dans le film). Un merveilleux cadeau de la part de Babx...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album eponyme de Babx
La chronique de l'album Drones personnels de Babx
La chronique de l'album Ascensions de Babx
La chronique de l'album Nougaro de Babx - André Minvielle - Thomas de Pourquery
Babx en concert à L'Européen (19 mai 2006)
Babx en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Dimanche
L'interview de Babx (11 avril 2006)

En savoir plus :
Le site officiel de Babx
Le Bandcamp de Babx
Le Soundcloud de Babx
Le Facebook de Babx


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 septembre 2020 : On ira où tu voudras quand tu voudras

Cet été indien qui s'annonce n'est pas désagréable et apporte un peu de joie dans cette année bien triste. Plus modestement, voici notre sélection culturelle de la semaine pour vous réjouir, espérons-le, avec évidemment le traditionnel replay de la Mare Aux Grenouilles #10 toute fraiche

Du côté de la musique :

"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre
et toujours :
"Comme un ours" de Alexis HK
"Love songs" de Inflatable Dead Horse
"Charango" de Lisza
"Woman Soldier" de Morgane Ji
"Beethoven : Waldstrein & Hammerklavier" de Théo Fouchenneret

Au théâtre :

les nouveautés :
"Bananas (and the kings)" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le Nez" au Théâtre 13/Jardin
"Un conte de Noël" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Un Ennemi du peuple" au Théâtre de Belleville
les reprises :
"Edmond" au Théâtre du Palais Royal
"Une Ombre dans la nuit" au Théâtre du Guichet-Montparnasse

"Derniers coups de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Mon dîner avec Winston" au Théâtre du Rond Point
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Grand Point Virgule

"Alexandra Pizzagali - C'est dans la tête" au Théâtre du Marais
"Olivia Moore - Egoïste" à la Comédie de Paris
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Yves Klein, l'infini du bleu" à l'Atelier des lumières
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait" d'Emmanuel Mouret
"Adolescentes" de Sébastien Lifshitz
at home :
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'ete" de Lina Wertmüller
"Volt" de Tarek Ehlail
"Les Héritiers" de Marie-Castille Mention-Schaar
"Les Guichets du Louvre" de Michel Mitrani
"Chambre 666" de Wim Wenders
et des curiosités:
"Impressions de la Haute Mongolie (Hommage à Raymond Roussel)" de Salvador Dali
"The Confessions of Robert Crumb" de Terry Zwigoff
"L'Homme à la camréa" de Dziga Vertov

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen
et toujours :
"Churchill" de Andrew Roberts
"Des vies à découvert" de Babara Kingslover
"La chasse aux âmes" de Sophie Blandinières
"La discrétion" de Faiza Guene
"La grâce" de Thibault de Montaigu
"La préhistoire, vérités et légendes" de Eric Pincas
"Le lièvre d'Amérique" de Mireille Gagné
"Le monde du vivant" de Florent Marchet
"Qui sème le vent" de Marieke Lucas Rijneveld

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=