Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce BeatleStones
Yves Delmas & Charles Gancel  (Editions Le Mot et le Reste)  mars 2020

Il y a deux sortes de livres : ceux qu’on lit dans un silence absolu tant les mots sont pleins de musicalité, tant on sent que chaque phrase a été pensée, réfléchie, pesée et il y a ceux qu’on peut lire en écoutant de la musique parce que ça passe. Et il y a une troisième sorte de livres, ceux qui donnent envie d’écouter de la musique ! Ce sont les plus rares et aujourd’hui, c’est d’un livre de ce type dont nous allons parler.

Il y a deux sortes de débats : ceux qui durent des heures et se finissent inlassablement sur un match nul et ceux qui font émerger un vainqueur laminant le vaincu dans le sang et les larmes. Et il y une troisième sorte de débat ceux qui, comme dirait Cervantès : "La gloire du vainqueur se proportionne au mérite du vaincu", font que l’on respecte in fine autant le gagnant que le perdant ! Ce sont les plus rares et aujourd’hui, c’est d’un débat de ce type dont nous allons parler.

Les controverses sur la musique doivent être aussi vieilles que la musique elle-même. Quinte ou tierce ? Cocaïne ou héroïne ? Baroque ou classicisme ? Stratocaster ou Telecaster (ceux qui n’aiment que les Gibson n’ont qu’à se taire) ? Moderne ou post-moderne ? Single ou album ? Converse ou Dr. Martens ? Rock anglais ou rock frança... heu ok rock anglais. Mais le débat le plus fameux reste, et de loin, Beatles versus Rolling Stones ! (1) Et ça tombe rudement bien, c’est exactement ce dont parle le livre Beatlestones – un duel, un vainqueur.

Tout comme on ne divulgâche pas un roman policier, je ne vais pas vous révéler l’issue de ce combat titanesque, mais vous parler simplement des différents rounds. En dix-huit chapitres comme autant de reprises d’un combat de boxe, tous les coups sont permis, même certains sous la ceinture, nous sommes dans le freefight et c’est sans concession, parfois un peu sale mais pourtant le combat est plein de respect.

Pour désigner le champion, Yves Delmas et Charles Gancel proposent dix-huit petites confrontations mais pas des moindres : qui des deux groupes est le plus fort en matière de batteur, de filles, de scène, de drogues, de guitaristes, de religion et même de politique, etc. ? En relayant en annexe les faits "objectifs", à savoir les chiffres et autres classements de la presse spécialisée, le parti pris est clair, il s’agit ici de choisir sur la base de l’histoire, la grande et la petite, sur la vie de chacun, privée ou professionnelle, sur des faits, sur des anecdotes, sur évidemment des chansons, des textes, des harmonies, des accords et parfois sur un brin de mauvaise foi, mais peut-on réellement débattre sans mauvaise foi ?

Et c’est là une des forces du livre, ne pas se livrer à une longue étude universitaire ennuyeuse mais de s’adresser au lecteur de façon complice, osant clins d’œil et sous-entendus sans pour autant se défaire de son sérieux et de ses sources, le tout avec légèreté et érudition. Utilisant le prétexte du duel, il nous fait découvrir l’histoire de quatre garçons dans le vent et de cinq sympathisants du démon, de neuf gamins à l’histoire et à la destinée mêlées, à la rivalité parfois feinte parfois réelle et qui chacun à leur façon et sans le savoir, ou même sans le vouloir, allaient réinventer la musique et la définition de rock star. Mais ce livre raconte également toute une époque et comment sans que personne ne si attende vraiment la musique est capable de changer le monde et être plus que simple marqueur ou témoin mais bien le symbole d’une société en mouvement.

En plongeant au cœur des textes, des mélodies, des anecdotes et des époques ce livre nous rappelle à quel point ces deux groupes, ce qu’ils ont été et ce qu’il en reste, font partie de nos vies et pourquoi ils sont rentrés dans la postérité. Véritable plaisir de lecteur mais aussi de mélomane, ce livre donne envie d’écouter de la musique et pas seulement celle des Stones ou des Beatles, tant il élargit les horizons, dévoilant influences et descendances.

Un livre qui raconte l’histoire d’une amusante rivalité, qui parle aussi en creux d’amitié, fusionnelle ou intéressée, de rencontres, de déceptions, de sexe, d’amours et de révolutions, bref de l'essence même de la pop musique. Un livre qui donne envie d’écouter de la musique donc, mais aussi de se mettre à la guitare pour jouer "Satisfaction" et même de revoir "A Hard Day's night".

(1) La preuve en est que la première édition du fameux Dictionnaire du Rock de Michka Assayas présentait en couverture pour le tome un, de "A à L", les Beatles et pour le tome deux, de "M à Z", les Rolling Stones.

 

En savoir plus :
Le Facebook du livre BeatleStones


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 septembre 2020 : On ira où tu voudras quand tu voudras

Cet été indien qui s'annonce n'est pas désagréable et apporte un peu de joie dans cette année bien triste. Plus modestement, voici notre sélection culturelle de la semaine pour vous réjouir, espérons-le, avec évidemment le traditionnel replay de la Mare Aux Grenouilles #10 toute fraiche

Du côté de la musique :

"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre
et toujours :
"Comme un ours" de Alexis HK
"Love songs" de Inflatable Dead Horse
"Charango" de Lisza
"Woman Soldier" de Morgane Ji
"Beethoven : Waldstrein & Hammerklavier" de Théo Fouchenneret

Au théâtre :

les nouveautés :
"Bananas (and the kings)" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le Nez" au Théâtre 13/Jardin
"Un conte de Noël" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Un Ennemi du peuple" au Théâtre de Belleville
les reprises :
"Edmond" au Théâtre du Palais Royal
"Une Ombre dans la nuit" au Théâtre du Guichet-Montparnasse

"Derniers coups de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Mon dîner avec Winston" au Théâtre du Rond Point
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Grand Point Virgule

"Alexandra Pizzagali - C'est dans la tête" au Théâtre du Marais
"Olivia Moore - Egoïste" à la Comédie de Paris
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Yves Klein, l'infini du bleu" à l'Atelier des lumières
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait" d'Emmanuel Mouret
"Adolescentes" de Sébastien Lifshitz
at home :
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'ete" de Lina Wertmüller
"Volt" de Tarek Ehlail
"Les Héritiers" de Marie-Castille Mention-Schaar
"Les Guichets du Louvre" de Michel Mitrani
"Chambre 666" de Wim Wenders
et des curiosités:
"Impressions de la Haute Mongolie (Hommage à Raymond Roussel)" de Salvador Dali
"The Confessions of Robert Crumb" de Terry Zwigoff
"L'Homme à la camréa" de Dziga Vertov

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen
et toujours :
"Churchill" de Andrew Roberts
"Des vies à découvert" de Babara Kingslover
"La chasse aux âmes" de Sophie Blandinières
"La discrétion" de Faiza Guene
"La grâce" de Thibault de Montaigu
"La préhistoire, vérités et légendes" de Eric Pincas
"Le lièvre d'Amérique" de Mireille Gagné
"Le monde du vivant" de Florent Marchet
"Qui sème le vent" de Marieke Lucas Rijneveld

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=