Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Trahison
Lilja Sigurdardóttir  (Editions Métailié)  juin 2020

Après avoir terminé de la meilleure des manières sa trilogie avec le très prenant ouvrage La cage, chroniqué par nos soins l’an dernier, la fin de notre confinement aura été marqué par le retour la nouvelle reine du polar nordique, Lilja Sigurðardóttir.

Trahison, son nouveau titre, nous entraîne dans les méandres des réseaux sociaux et de la politique pour notre plus grand plaisir. Elle abandonne donc ses précédents personnages pour prendre un nouveau départ déjà couronné par le prix Icelandic Crime Fiction 2019. On pourrait se dire que cela n’est qu’un prix islandais, celui d’une petite île perdue au nord de l’Europe mais quand on sait le nombre d’auteurs de talent qui nous vient d’Islande pour les polars, on imagine que l’ouvrage doit avoir de bien grandes qualités.

Et le prix ne s’y trompe pas, l’ouvrage que nous propose l’auteure islandaise nous fait beaucoup penser à une superbe série que vous avez peut-être vue qui s’appelle Borgen, qui nous présentait les coulisses du pouvoir au Danemark avec une femme au pouvoir. Et dans l’ouvrage, c’est aussi une femme qui joue le rôle de personnage principal, une femme attachante qui doit faire face à des méchants insoupçonnables.

Cette femme, c’est Ursula qui accepte, après plusieurs missions humanitaires éprouvantes de remplacer au pied levé le ministre de la justice en attendant les prochaines élections. Elle découvre très vite que son administration n’est là que pour bloquer toutes ses initiatives.

Dès sa première intervention publique, elle devient la proie d’un cyberharcèlement menaçant et doit engager un garde du corps. Elle est également poursuivie par un SDF agressif qui sort d’un hôpital psychiatrique.

Catapultée dans ce nouveau monde, cible systématique d’attaques sur les réseaux sociaux, elle découvre aussi l’attitude faussement compatissante mais réellement méprisante de ses confrères politiques. Malgré tout cela, elle tente cependant de faire son travail tout en affrontant le stress post-traumatique résultant de ses missions humanitaires (en Afrique et en Syrie notamment) ainsi que sa culpabilité vis-à-vis de son mari et de ses enfants.

Ursula est certes entourée de gens en lesquels elle a confiance mais elle va vite se rendre compte que la trahison peut aussi venir de ceux qui lui sont les plus proches.

Construit autour de chapitres courts, ce nouvel ouvrage s’appuie sur un rythme rapide et une histoire particulièrement haletante qui fait qu’il se lit très rapidement (un peu plus que 300 pages). Et il faut dire que le milieu politique que nous dépeint l’auteur n’est pas beau à voir, fait de corruption, de coups bas, de complots et tant d’autres.

Ursula n’est évidemment pas à sa place dans ce monde politique pourri, elle qui a des idéaux et des valeurs, qui fait des promesses à des personnes rencontrées qui vont lui créer de nombreux problèmes. Peu à peu, elle se retrouve enserrée dans une sorte d’étau dont elle va devoir se dégager. Tout va être fait et mis en place pour la faire tomber mais elle trouvera la solution pour résister.

Alors voilà, je me suis régalé en lisant ce nouvel ouvrage de cette auteure islandaise particulièrement talentueuse. Je vous invite vivement à le lire aussi si vous aimez les polars nordiques.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "La cage" du même auteur


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 septembre 2020 : On ira où tu voudras quand tu voudras

Cet été indien qui s'annonce n'est pas désagréable et apporte un peu de joie dans cette année bien triste. Plus modestement, voici notre sélection culturelle de la semaine pour vous réjouir, espérons-le, avec évidemment le traditionnel replay de la Mare Aux Grenouilles #10 toute fraiche

Du côté de la musique :

"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre
et toujours :
"Comme un ours" de Alexis HK
"Love songs" de Inflatable Dead Horse
"Charango" de Lisza
"Woman Soldier" de Morgane Ji
"Beethoven : Waldstrein & Hammerklavier" de Théo Fouchenneret

Au théâtre :

les nouveautés :
"Bananas (and the kings)" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le Nez" au Théâtre 13/Jardin
"Un conte de Noël" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Un Ennemi du peuple" au Théâtre de Belleville
les reprises :
"Edmond" au Théâtre du Palais Royal
"Une Ombre dans la nuit" au Théâtre du Guichet-Montparnasse

"Derniers coups de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Mon dîner avec Winston" au Théâtre du Rond Point
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Grand Point Virgule

"Alexandra Pizzagali - C'est dans la tête" au Théâtre du Marais
"Olivia Moore - Egoïste" à la Comédie de Paris
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Yves Klein, l'infini du bleu" à l'Atelier des lumières
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait" d'Emmanuel Mouret
"Adolescentes" de Sébastien Lifshitz
at home :
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'ete" de Lina Wertmüller
"Volt" de Tarek Ehlail
"Les Héritiers" de Marie-Castille Mention-Schaar
"Les Guichets du Louvre" de Michel Mitrani
"Chambre 666" de Wim Wenders
et des curiosités:
"Impressions de la Haute Mongolie (Hommage à Raymond Roussel)" de Salvador Dali
"The Confessions of Robert Crumb" de Terry Zwigoff
"L'Homme à la camréa" de Dziga Vertov

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen
et toujours :
"Churchill" de Andrew Roberts
"Des vies à découvert" de Babara Kingslover
"La chasse aux âmes" de Sophie Blandinières
"La discrétion" de Faiza Guene
"La grâce" de Thibault de Montaigu
"La préhistoire, vérités et légendes" de Eric Pincas
"Le lièvre d'Amérique" de Mireille Gagné
"Le monde du vivant" de Florent Marchet
"Qui sème le vent" de Marieke Lucas Rijneveld

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=