Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Charles-Baptiste
Le Love & le Seum  (Robert Records / Microcultures)  juin 2020

Aujourd’hui, nous allons parler de Le Love & Le Seum de Charles-Baptiste que l’on pourrait traduire dans la langue de Queneau par "L’Amour & La Mélancolie", avouez que c’est déjà un beau programme. J’avais de Charles-Baptiste l’image d’un beau dandy parisien fan de variétés des années soixante-dix, et on le dit star au Japon, souvent entourée de jolies jeunes filles rejouant sans fin "La symphonie pornographique" dans des bars d’hôtels luxueux où inlassablement un pianiste d’ambiance blasé et en smoking usé joue pour la trois cent quarante deuxième fois une version neurasthénique de "Stranger in the night".

Dès les premières minutes du disque, il remet pourtant les pendules à l’heure : "Je viens d’un village, un patelin sous les écobuages". Voilà, il est originaire d’Oloron-Sainte-Marie (c’est vers Pau en Pyrénées-Atlantiques), c’est de là qu’il vient, alors que sur son premier album il prenait parfois un malin plaisir à se mettre dans la peau de personnages, ici cette petite présentation à la manière d’un "je me présente je m’appelle Henri", place toute de suite son disque sur le registre du personnel et de l’intime, il va parler non seulement de lui mais aussi du monde qui l’entoure. Une introduction comme un résumé de l’album à venir : d’où je viens, où je suis, qui je suis, où j’en suis et où j’aimerai aller (et si tu m’aimes tu me suis, évidemment).

Son premier album était une sorte d’hommage à la variété française seventies entre Michel Berger et Michel Delpech. Des envolées de cordes et de cuivres, des chœurs dans tous les sens il n’en reste pas grand-chose et pourtant... A l’écoute de la relecture de "Non négociable" (ft. Sina) par "Souvenir", on se rendait déjà bien compte que les compositions du Oloronais gardaient leur force quels que soient les atours dont elles se paraient.

Magnifiées par le beatmaker MiM, collaborateur régulier de Disiz & Youssoupha, ces onze nouveaux morceaux restent dans une efficacité qui fait les bonnes chansons - pardon je crois qu’on dit "qui fait les hype tracks" désormais - mais surtout qui fait des tubes ("Prosecco", "Sexamour") - pardon je crois qu’on dit "qui fait les bons sons" dorénavant. Les mélodies sont imparables, fussent-elles habillées parfois d’une synthpop flashy chère aux années 80. Et comme les eighties c’est aujourd’hui, cela donne un disque au son de l’époque. Vive la modernité.

A ce moment de la chronique vous êtes en droit de vous poser la question : mais quid de l’amour et du seum ?

Si les morceaux sont plein de lumière, ils sont toujours empreints d’une certaine mélancolie, soit par les textes soit par la musique qui semble dire "presse-toi de rire de tout, de peur d’être obligé d’en pleurer". Usant d’un sens de la formule rare, parfois plus scandées que chantées, mêlant écriture classique et expressions trendy "et les pouces en l’air pleuvent", émoji câlin, ce disque est composite à l’image de sa pochette où Charles-Baptiste pose dans un imper qui ressemble plutôt à une couverture de survie devant les cheminées d'une centrale nucléaire avec un bouquet de fleurs le tout dans une lumière postapocalyptique, que reste-t-il de nous dans ce monde qui s’écroule ? Posant un constat amer sur l’amour, la sexualité mais aussi surtout sur la place de chacun dans cette société qui part dans tous les sens ("Slalom", "Pas de soucis"). Comme si seul le love même imparfait pouvait nous sauver du seum.

Et comme un pied de nez à l’industrie musicale où chacun se vante de featuring ou autres remix par un DJ à la con heu à la mode pardon, ici l'argument commercial est "inclus un poème de Paul Eluard & un chant dothraki", une autre façon de dire : bisous à tous les rageux !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Charles-Baptiste parmi une sélection de singles (janvier 2016 )
Charles-Baptiste en concert au Festival international de la chanson de Granby 2014 (46ème édition) - vendredi 12 septembr

En savoir plus :
Le Facebook de Charles-Baptiste


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=