Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Né à Jérusalem (et toujours vivant)
Yossi Atia et David Ofek  juillet 2020

Réalisé par Yossi Atia et David Ofek. Israel. Comédie. 1h23 (Sortie 22 juillet 2020). Avec Yossi Atia, Lihi Kornowski, Itamar Rose, Taishi Tanaka et Alik Shimonov.

Vous habiteriez depuis toujours dans la rue de Jérusalem où il y a eu le plus d'attentats, est-ce que votre vie serait tout à fait normale ? Est-qu'on n'oserait vous demander un avis mesuré sur le conflit israélo-palestinien ? Est-ce que vous n'essaierez pas de trouver un moyen d'exorciser votre traumatisme ?

Bien sûr, vous pourriez partir loin de tout ça. Les pieds dans l'eau, avec un masque de plongée, vous pourriez peut-être faire semblant d'oublier...

Ronen, lui a choisi (mais a-t-il vraiment eu le choix de choisir? - c'est au spectateur de le décider) d'affronter frontalement, avec une idée à s'attirer l'estime des Japonais philosémite...

Il a créé le "Jerusalem Terror Tour" et s'est auto-proclamé guide d'une visite commentée des endroits où ont eu lieu des attentats. Il s'attache surtout à ceux où il n'était pas loin de l'épicentre, ceux où il a vu le sang des victimes.. Au point de prendre en grippe, le lieu officiel choisi pour poser une plaque commémorative.

"Né à Jérusalem (et toujours vivant)" de Yossi Atia et David Ofek est une petite autofiction que n'aurait pas désavouer Nanni Moretti. On ose parfois sourire et on sourit souvent.

Le personnage principal, Ronen interprété par un des co-réalisateurs, est un gros nounours sympathique et paresseux qui ne fait pas semblant. On ne doute pas un seul instant qu'i n'ait vraiment échappé à la mort, qu'il ait vu des horreurs et qu'il en fasse depuis et chaque nuit des cauchemars.

L'irruption dans sa vie d'une jeune femme, tombée amoureuse en suivant sa visite,le sauvera-t-elle de son obsession ? L'amour sera-t-il plus fort que la mort ?

Bien entendu, dans "Né à Jérusalem (et toujours vivant)" de Yossia Atia et David Ofek, on est assailli par la parole psychanalytique et le rapport compliqué entre Ronen et son père en est la plus évidente démonstration. Pendant tout le film, il se préoccupe de la santé de celui-ci, souhaite qu'il s'équipe d'un bracelet électronique qui lui permettrait de savoir en permanence ce qu'il fait.

On soulignera que le film ne souligne en rien l'Histoire, ne la surcharge pas idéologiquement et n'utilise en rien les victimes pour donner tort ou raison à qui que ce soit.

S'il dit clairement ce qu'implique le terrorisme, ce qu'il génère de souffrances et de larmes, il n'en raconte pas la généalogie. C'est un fait acquis : qu'il se reproduise encore ou non, il a été, il est et sera l'évènement de la vie de Ronen. S'en sortir, trouver comment l'oublier, c'est une fois de plus être consubstantiellement lié à lui.

Mine de rien, "Né à Jérusalem (et toujours vivant)" de Yossi Atia et David Ofek permet de mieux comprendre la vie et l'avis du citoyen lambda israélien. Il pourrait convaincre que le terrorisme est une impasse pour l'opprimé, sans hélas lui donner la solution pour que les citoyens lambdas comprennent qu'il y a une situation explosive même s'il n'y a plus d'explosion.

Ce film original et plein d'idées est aussi une belle interrogation sur un monde qui transforme tout en lieux de mémoires quand il croit que l'Histoire a rendu son verdict.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=