Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Quelle joie de vivre
René Clément  août 2020 - 1ère sortie 1961

Réalisé par René Clément. France/Italie. Comédie. 1h58 (Sortie version restaurée 5 août 2020 - 1ère sortie 1961). Avec Alain Delon, Barbara Lass, Gino Cervi, Paolo Stoppa, Carlo Pisacane, Rina Morelli et Ugo Tognazzi.

Alain Delon l'appelait son maître. Longtemps sous-estimé par les critiques pro-Nouvelle Vague, sans qu'il soit vraiment leur cible privilégié puisqu'ils avaient apprécié "Plein Soleil" un film contemporain des leurs, René Clément retrouve au fil du temps la place qu'il mérite.

L'auteur prolifique et touche-à-tout de "Jeux interdits", de "Paris brûle-t-il", de "La Maison sous les arbres" ou du "Passager de la pluie" a fait quelques incursions en Italie.

Après "Au-delà des grilles" avec Jean Gabin et Isa Miranda, qui lui valut un de ses deux oscars du film étranger à Hollywood, il a réalisé "Quelle joie de vivre", une comédie grinçante qui mérite d'être revue.

On y trouve d'abord un jeune Delon à son meilleur qui peut remercier Clément de lui avoir donné le rôle de cet orphelin rejoignant une famille d'anarchistes pour les beaux de la fille de la maison. Constamment souriant et plein de ressources, il est sûr qu'il n'aurait pas été "Rocco" ni "Tadzio" chez Visconti s'il n'était pas passé par là.

On est juste avant le triomphe de Mussolini, et la situation dans l'Italie de l'après-guerre est confuse. Delon, à peine sorti du service militaire, se trouve, comme un Lacombe Lucien, jouer à a balle de ping pong entre les noirs truculents de l'Anarchie et les inquiétantes bruns bottés qui préparent leur coup d'état. Il ne mettra pas longtemps à choisir les rêveurs, partisans des bombes mais pas vraiment prêts à les lancer à l'aveugle ni doués pour le faire.

Dans "Quelle joie de vivre" de René Clément, Delon a pour partenaire la magnifique comédienne polonaise Barbara Lass, alors encore la première madame Polanski. Le couple qu'il forme est d'une fraîcheur rare pour une comédie.

Ils sont accompagnés par Gino Cervi, aussi à l'aise en imprimeur anarchiste qu'en maire communiste. On aura aussi l'occasion de découvrir dans le rôle du grand-père indigne et retiré dans son grenier l'inénarrable Carlo Pisacane, qu'on avait déjà vu dans "Le Pigeon" de Mario Monicelli.

Une fois encore, la comédie italienne montre toute sa palette. "Quelle joie de vivre" de René Clément est une œuvre divertissante avec de gros moyens que son réalisateur utilise avec astuce pour créer une ambiance d'insouciance cachant la chape de plomb qui va s'abattre bientôt sur l'Italie de 1920-1921.

Une fois encore, on dira que dans sa carrière extraordinaire, Delon a eu des choix italiens judicieux. De "Quelle joie de vivre" au "Professeur", ses personnages n'étaient pas des stéréotypes.

Il y gagnait, même dans le tragique, une bonne humeur, une assurance solaire que jamais les metteurs en scène français ne surent lui donner. Il y a gagner vraiment ses galons d'acteur.

"Quelle joie de vivre" de René Clément sera pour beaucoup une vraie découverte. C'est sans doute le film de l'été à voir en priorité.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=