Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Madame
Stéphane Riethauser  août 2020

Réalisé par Stéphane Riethauser. Suisse. Documentaire. 1h35 (Sortie 26 août 2020).

Ce n'est pas la première fois qu'un documentaire repose entièrement sur les archives familiales du réalisateur qui, de plus, assure le commentaire off du montage qu'il en a tiré.

Ce qui change avec "Madame" de Stéphane Riethauser, c'est qu'il n'y a aucun règlement de comptes avec les protagonistes ni aucune acrimonie contre quiconque.

Racontant à la fois sa relation très forte avec sa grand-mère, dont le film sert aussi de « biopic", et sa découverte chaotique de son homosexualité, "Madame" est de bout en bout passionnant.

Tenant son journal depuis toujours, Stéphane Riethauser sait écrire et réussit à raconter la vie de ses proches de manière positive, ce qui est très difficile puisqu'il est constamment dans le compliment plutôt que dans le ressentiment.

Il est aidé par la personnalité exceptionnelle de Caroline, sa grand-mère que son père, premier filmeur de la famille, a pu saisir dès sa quarantaine et que Stéphane suit au-delà de ses 90 ans.

Femme de caractère, très vite indépendante, elle a fondé des entreprises, a refusé la compagnie des hommes par exigence et voué à Stéphane un amour et une admiration sans bornes.

Tout le suspense du film, et on ne révèlera pas comment cela se terminera - même si on s'en doute un peu - sera de savoir comment Caroline, qui rêve d'une carrière et d'une vie magnifiques pour son petit-fils, réagira à la nouvelle.

Né dans les années 1970, Stéphane a la chance d'arriver adolescent et adulte quand le combat des homosexuels se transforme et, malgré l'épreuve du sida, remporte partout - même en Suisse - des combats décisifs pour la marche vers l'égalité avec les hétérosexuels. On suit donc ses premiers émois et ses premiers combats, tout cela sur un ton, on le répète, jamais négatif.

Né dans une famille de la bonne bourgeoisie suisse romande, que sa grand-mère a contribué à rendre proche des choses de l'esprit et particulièrement de la musique et du théâtre, Stéphane et son frère Olivier ont eu une cuillère en argent dans la bouche, ce qui ne les empêche pas, et là encore Caroline n'y est pas pour rien, d'être assez ouverts.

On verra comment le jeune homme, pas encore très fixé sur le sens de sa sexualité, évolue considérablement en politique quand il se découvre totalement gay. Et là encore, la famille ne lui en tient pas rigueur.

L'année dernière, on avait apprécié "Ne croyez surtout pas que je hurle" de Frank Beauvais. Ce film sombre, cri d'un homosexuel mal accepté par une famille de petits-bourgeois français, est quelque part complémentaire de cette version radieuse et suisse.

Avec "Madame", Stéphane Riethauser invente en quelque sorte le "Feel Good Documentary".

Il le fait sans rien cacher ni sans rien schématiser, avec une honnêteté qui paraît sans failles et qui donne encore plus de prix à ce bel amour réciproque et complice entre une grand-mère et un petit-fils.

On rêverait tous d'un pareil soutien qui doit, et la jeunesse de Stéphane le prouve, permettre de soulever des montagnes.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=