Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le lièvre d'Amérique
Mireille Gagné  (Editions La Peuplade)  août 2020

Petit à petit, les éditions La peuplade se font une place dans le marché français du livre. En nous proposant des ouvrages originaux de grande qualité, je pense notamment à l’excellent Ténèbre de Paul Kawczack sorti en France il y a quelques mois, nous commençons à entendre beaucoup parler de cette maison d’édition qui gagne à être connue.

Ils viennent de sortir un petit ouvrage d’un peu plus de 120 pages écrit par Mireille Gagné qui confirme tout ce que je viens de vous dire. Mireille Gagné est une auteure québécoise qui a déjà publié des livres de poésie et de nouvelles. Le lièvre d’Amérique est son premier roman, si on peut appeler cela un roman car cela ressemble plus à un conte, à une fable animalière néolibérale s’adressant à tous ceux qui se sont égarés.

L’ouvrage débute avec le réveil du personnage principale, Diane, qui suit un protocole médical et vient de subir une intervention pour pouvoir être plus performante dans son travail. Diane a un organisme particulier qui tente de s’adapter. Elle dort moins, devient plus forte et développe une endurance impressionnante. L’employée modèle qu’elle était peut encore plus se surpasser au travail.

L’intervention qu’elle vient de subir l’affole car se dévoilent des effets insoupçonnés. L’espace dans sa tête se resserre, elle sent du métal à la place de ses os. Tout est plus vif, sa vision, son odorat, sa respiration. Autre effet, les mâles commencent à la suivre.

En parallèle, Diane se souvient de son adolescence. Quinze ans plus tôt, Diane connaît un été marquant de son adolescence à l’Isle-aux-grues, elle rencontre Eugène, un citadin débarqué chez elle. Avec ce nouvel ami, on la voit braver les dangers des jours de grosse mer, se fascinait à ses côtés pour les espèces en voie d’extinction et se retrouvait bouleversée après qu’un terrible incendie se soit déclaré, un épisode qui va la marquer pour toujours.

L’auteure nous embarque donc dans la ville de cette femme, Diane, dans un présent après cette surprenante opération mais aussi dans sa jeunesse (autour du personnage d’Eugène) qui nous explique en partie ce qu’elle est devenue et enfin sur les quelques jours et semaines qui précèdent son opération. Le livre repose sur une alternance des temporalités mais aussi sur une alternance des styles d’écriture.

Mireille Gagné se démarque par une superbe écriture mais aussi par des passages dans l’ouvrage où la ponctuation n’est plus de mise volontairement pour donner un effet d’oppression, de rythme notamment lorsqu’elle évoque la vie à cent à l’heure de Diane et sa recherche permanente de la performance. Alors évidemment dans cette fable poétique proposée par Mireille gagné, il est question de dénoncer le néolibéralisme qui s’impose petit à petit et asservit les populations tout en les éloignant de la nature. Et c’est du coup aussi une ode à la nature à la liberté.

L’ouvrage de Mireille Gagné est un livre atypique et surprenant. Sa lecture nous permet de sortir de notre zone de confort, de lire des textes différents des romans classiques. C’est une très belle expérience de lecture que je vous recommande vivement si vous aimez être surpris par des ouvrages.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Mireille Gagné
Le Facebook de Mireille Gagné


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=