Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait
Emmanuel Mouret  (septembre 2020) 

Réalisé par Emmanuel Mouret. France. Comédie dramatique. 2h02 (Sortie 16 septembret 2020). Avec Camélia Jordana, Niels Schneider, Vincent Macaigne, Emile Dequenne, Jema Thiam, Guillaume Gouix, Louis-Do de Lencquesaing.

Il fut un temps où évoquer Emmanuel Mouret laissait un petit sourire condescendant au coin des lèvres. Ses films, pétris de bonnes intentions rohmériennes, paraissaient des copies du maître un peu niaises.

Mais le jeune cinéaste s'est acharné, a trouvé de film en film sa propre voie et son propos est devenu moins léger. On a découvert en lui un très bon directeur d'acteurs, une capacité rare à les distribuer à contre-emploi, à réunir des comédiens venant d'horizons très différents.

Avec "Mademoiselle des Joncquières" (2018), il a franchi un cap. Certes, si on peut préférer la version de Cocteau-Bresson des "Dames du bois de Boulogne", son travail est honorable et il a donné à Edouard Baer un de ses meilleurs rôles.

Placé sous le signe de la musique, omniprésente, plutôt classique et toujours savamment choisie en fonction des scènes, "Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait" est sans contestation possible le film le plus abouti d'Emmanuel Mouret.

Qu'on ne s'y trompe pas. S'il y a beaucoup d'acteurs de la génération montante à son générique, on n'est pas du tout du côté d'un "film chorale" comme il y en a tant. Si l'on osait une comparaison, on serait du côté de la "Ronde" de Max Ophüls. Chacun aimera celui ou celle qui succèdera à celui ou celle qu'il ou elle croyait aimer, avec qui il ou elle croyait faire ou rêver e faire sa vie.

Plus du tout rohmérien, plus du tout dans le marivaudage, "Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait" d' Emmanuel Mouret pratique l'art subtil du récit dans le récit, attrape son spectateur en lui racontant constamment des histoires par personnages interposés.

Comme dans les romans d'apprentissage, dans certains films de Pascal Thomas ou de Luis Bunuel, chacun raconte son histoire. Pas de pathos, pas de portes qui claquent, mais des petites tranches de vie pleines de bienveillance et jamais trop cruelles.

En têtes d'affiche faussement timides et diablement déterminées, Nils Schneider et Camélia Jordana mènent la danse. La jeune chanteuse forme un couple, qui sur le papier, semble improbable avec Vincent Macaigne. Celui-ci, tout en retenue, pour une fois le cheveu bien coupé et bien peigné, réussit à rendre émouvant un personnage pas très macaignien.

Mention spéciale à Emilie Dequenne dans un très beau rôle secondaire, et même à Louis-Do de Lencquesaing qui pleure à une projection des "Onze Fioretti" de Roberto Rossellini.

Dans "Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait" d'Emmanuel Mouret, on parle de sentiments sans avoir besoin d'élever la voix.

Le cinéaste est dans la douceur, tel Vincent Macaigne amoureux de Camélia Jordana et répétant presque ad libitum son prénom, "Daphné, Daphné..."

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=