Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Elysian Fields
Transience of life  (Microcultures Records)  septembre 2020

"My home is above the sphere of parting sorrow in the ocean of regret. I am the goddess of disillusionment from the grotto of emanating frangance on the mountain of expanding spring in the illusory land of great void". Chapter 5, Hung Lou Meng / Dream of the red chamber.

"Si bien qu'ayant maintenant laissé s'écouler la moitié de mon existence sans me rendre maître d'aucune technique, j'ai voulu, de toutes mes fautes, tirer un ouvrage en guise d'avertissement à l'universalité des humains". Dream of the red chamber Vol1, Récit 1

Nous avions salué dans la chronique de leur disque précédent (Pink Air sorti chez Microcultures) l’exemplarité de la carrière d’Elysian Fields, la force et l’intensité mélodique, la subtilité de l’écriture à la fois pour la musique comme pour les textes. Transience of life continue de creuser ce même sillon, ce "son unique, sensuel et acide" et montre un groupe toujours aussi créatif.

Ce Transience of life est un disque conceptuel tiré du roman chinois datant du 18ème siècle : Dream of the Red Chamber (le rêve dans le pavillon rouge) écrit par Cao Xueqin. Le roman, célèbre et célébré en Chine, est un mélange de réalisme, de romance impossible, d’histoires de destins, de servitude et de pouvoir, de vie quotidienne et d'événements surnaturels. Écrit sous forme de série d'épisodes, il retrace le déclin de la famille Jia, composée de deux branches principales, avec toutes une galerie de personnages (avec une trentaine de personnages principaux et plus de 400 mineurs).

Les paroles de ce disque s’appuient sur ce roman, sur des textes de Warren Zevon et Lu Chen, sur d’autres poèmes de Xueqin et décrivent un monde où le surnaturel tient sa place, parlent du destin, de la mort, de l’évanescence des choses, de l’amour...

Le groupe travaille sur la modalité, les timbres (avec l’intervention de Dana Ly au violon et Gamin Kang au piri (sorte grosso modo de hautbois)), avec par petites touches sur les esthétiques asiatiques, tout en restant majoritairement rock (aux atmosphères et arrangements travaillés, sans perdre de vue un côté tres direct également). Jennifer Charles joue avec les inflexions vocales (rappelant parfois le chant asiatique) et semble planer parfois au-dessus du reste de la musique.

Cela pourrait être étrange et presque anecdotique mais cela fonctionne parfaitement tout en évitant de faire du rock à la chinoise. Totalement envoûtant !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The dreams that breathe your name de Elysian Fields
La chronique de l'album Bum raps and love taps de Elysian Fields
La chronique de l'album The Afterlife de Elysian Fields
La chronique de l'album Last Night On Earth de Elysian Fields
La chronique de l'album For House Cats and Sea Fans de Elysian Fields
La chronique de l'album Pink Air de Elysian Fields
Elysian Fields en concert à La Maroquinerie (27 octobre 2005)
Elysian Fields en concert au Festival Radar #5 (jeudi 10 septembre 2009)
Elysian Fields en concert au New Morning (26 mai 2010)
Elysian Fields en concert au Fil (samedi 10 mars 2012)
L'interview de Elysian Fields (juillet 2005)

En savoir plus :
Le site officiel de Elysian Fields
Le Bandcamp de Elysian Fields
Le Soundcloud de Elysian Fields
Le Facebook de Elysian Fields


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Elysian Fields (10 mars 2012)


# 21 février 2021 : et le chiffre du jour est 21

21 février pour cette édition et 21ème Mare Aux Grenouilles, déjà, à voir en replay dès maintenant. Pour le reste voici le beau programme de la semaine avec une sélection tous azimuts malgré le sale temps pour la culture.

Du côté de la musique :

"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah
et toujours :
"Qui naît dort plus" de Armande Ferry-Wilczek
"La beauté du jour" de Ben Lupus
"For the first time" de Black Country, New Road
"Spare ribs" de Sleaford Mods
"Vertigo days" de The Notwist
"Lumen" de Dalva
"Michel de la Barre : Suites et sonates" de Ensemble Tic Toc Choc
"Muses" de Karen Lano
"Road of the lonely ones" le Mix #12, saison 2 de Listen In Bed
Interview de Med dont nous vous présenterons le disque très bientôt
"Blue" de Rosie Balland
RosaWay et Belfour dans un petit ni vus ni connus pour parler de leurs clips

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Un grand cri d'amour" de Josiane Balasko
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Dix ans de mariage" d'Alil Vardar
"Longwy-Texas" de Carole Thibaut
"J'ai des doutes" de François Morel
et de l'opéra revisité "La Dame Blanche" de François-Adrien Boieldieu
"La Flûte Enchantée" de Mozart
ou pas "Le Barbier de Séville" de Rossini

Expositions :

en virtuel :
"Botero, dialogue avec Picasso" à l'Hôtel de Caumont
“Calder Stories” au Centro Botín à Santander
"Le Voyage à l?époque d?Edo (1603-1868)" au Musée Cernuschi
"Ulla von Brandenburg - "Le milieu est bleu" au Palais de Tokyo
"L'Age d'or de la peinture danoise" au Petit Palais
"Claude Viallat - Sutures et Vari" à la Galerie Templon
"Sabine Weiss - Sous le soleil de la vie" à la Galerie Les Douches

Cinéma :

at home :
"L'Ombre des femmes" de Philippe Garrel
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Seule" de Mélanie Charbonneau
"Crème de menthe" de Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy
"Pool" de Francis Magnin

Lecture avec :

"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano
et toujours :
"Yahya Hassan" de Yahya Hassan
"Cela aussi sera réinventé" de Christophe Carpentier
"De l'autre côté des croisades" de Gabriel Martinez-Gros
"L'instruction" de Antoine Brea
"La pierre du remords" de Arnaldur Indridason
"La sountenance" de de Anne Urbain
"Le premier homme du monde" de Raphaël Alix

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=