Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ce lien entre nous
David Joy  (Editions Sonatine)  septembre 2020

Cela serait vous mentir que de dire que je n’aime pas les ouvrages de David Joy. J’adore cet auteur américain et j’attends toujours avec impatience ses nouvelles publications tant je sais déjà avant de les avoir lus que je vais encore avoir un très grand plaisir de lecture avec ses ouvrages. C’est déjà son troisième roman qu’il publie chez Sonatine après nous avoir émerveillés avec Là où les lumières se perdent en 2016 et Le poids du monde en 2018.

Initialement prévue au début du mois d’avril, la sortie de Ce lien entre nous a été repoussée à cette rentrée à cause du confinement qui nous a été imposé à la mi-mars. Heureusement pour moi, j’avais reçu quelques semaines avant le confinement cet ouvrage que j’ai pu savourer (le mot est faible) pendant cette période inédite. Une fois encore, c’est un superbe ouvrage que nous propose cet auteur américain brillant.

Vous le savez peut-être, David Joy est originaire de la Caroline du Nord et il a passé une majeure partie de sa vie dans les Blue Ridge Mountains de cet état américain. Ces ouvrages se passent dans cette région qu’il affectionne particulièrement et son dernier livre ne déroge pas à cette règle.

"Alors voilà, Ce lien entre nous se déroule donc en Caroline du Nord. Darl Moody vit dans un mobile home sur l’ancienne propriété de sa famille. Un soir, alors qu’il braconne sur les terres voisines, il tue accidentellement un homme. Lorsqu’il réalise qu’il s’agit d’un membre du clan Brewer, connu dans cette région désolée ses Appalaches pour sa violence et sa cruauté, il craint pour sa vie et celle de ses proches. Une seule personne peut l’aider : son meilleur ami, un certain Calvin Hooper. Mais Dwayne Brewer, à la recherche de son frère disparu, a vite fait de remonter la piste jusqu’à Darl et Calvin. Pour eux, le cauchemar ne fait que commencer. Un face à face impitoyable s’engage alors."

Source éternelle d’inspiration, Les Appalaches sont de nouveau l’objet d’un portrait noir et sans concession dressé par David Joy. Le drame qu’il nous raconte et qui se construit au fil des pages est à la hauteur de ce que vit cette région américaine, faite de souffrances et de violences (sociales) alors qu’elle est constituée de paysages magnifiques, bénies par la nature souvent sauvage.

Qu’est-ce que c’est bien d’avoir entre les mains un ouvrage de David Joy ! Comment ne pas fondre de plaisir en parcourant ce livre, qui, de nouveau, nous promet nous offre une lecture vertigineuse ? Une fois encore, l’auteur ausculte les tréfonds de l’âme humaine dans ce qu’elle a de plus noire. Il se plaît à nous proposer des personnages cassés par la vie, des êtres fragiles mais sensibles, qui commettent des erreurs pour se retrouver dans des situations peu confortables.

Certes, l’intrigue est relativement simple, tournant autour d’une histoire de vengeance, mais c’est avec brio que l’auteur en profite pour nous donner des descriptions qui rendent la lecture particulièrement visuelle et/ou cinématographique. La nature tient toujours une place prépondérante dans ce qu’il nous raconte, elle a même une fâcheuse tendance à rendre la vie plus difficile aux personnages du livre.

On ressort de nouveau conquis et bouleversé de cette terrible chasse à l’homme que nous raconte David Joy avec Ce lien entre nous qui continue avec David Joy. On attend déjà le nouvel ouvrage.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Le Poids du monde" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de David Joy
Le Facebook de David Joy


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=