Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le nom sur le bout de la langue
Théâtre de la Huchette  (Paris)  septembre 2020

Monologue dramatique d'après le récit éponyme de Pascal Quignard, adaptation et interprétation par Marion Lahmer en compagnie du musicien Mattéo Pastorino dans une mise en scène d'Aurélia Arto.

On sait que Pascal Quignard peut prendre toutes les incarnations de l'écrivain : romancier, poète, philosophe, moraliste, dramaturge, scénariste... et conteur.

C'est le Quignard conteur qui est à la manœuvre avec "Le nom sur le bout de la langue", récit datant du début des années 1990 et qui montre qu'il était déjà un conteur de haut niveau, un parent moderne de Charles Perrault et des frères Grimm, qui va puiser sa fable au cœur d'un Moyen Age où le Diable et le Bon Dieu sont des entités bien présentes dans la vie des humains.

Qu'une imprudente jeune fille amoureuse contracte sans vraiment s'en rendre compte un pacte tacite avec une figure diabolique déguisée en gentilhomme affable et voilà des spectateurs d'une époque pourtant de plus en plus en matérialiste qui craignent le pire pour elle.

Derrière leurs masques, on les imagine tendus car la jolie couturière tout de blanc vêtu jouée par Marion Lahmer, leur raconte elle-même toute son aventure, comment le jeune homme dont elle s'est entichée l'a mise au défi et comment pour le surmonter elle a été amenée à fréquenter l'infréquentable.

Marion Lahmer reprend avec une belle conviction le rôle créé par Marie Vialle au Téâtre de la Bastille en 2003. C'est d'ailleurs à cette occasion que Pascal Quignard a eu envie d'écrire pour le théâtre... et Marie Vialle, aboutissant en 2016 à "La rive dans le noir" où l'auteur et l'actrice se trouvent tous les deux en scène.

Marion Lahmer n'en est pas encore là, mais elle apporte au personnage une fraîcheur sans arrière-pensée que sa devancière ne possédait déjà plus à l'époque. Bref, Marion croit naturellement plus au conte et aux belles histoires que Marie.

Guidée par la mise en scène d'Aurélia Arto, qui la montre tour à tour comme une encore presque jeune fille naïve et une déjà femme au tempérament assez affirmé, épaulée par le souffle discret de la clarinette de Mattéo Pastorino, elle utilise son indéniable charisme pour transformer le conte classique écrit par Quignard en une quasi tragédie. On la sent heureuse de s'apercevoir que son public est prêt à la suivre dans toutes ses exagérations de conteuse.

"Le nom sur le bout de la langue " est un spectacle tout simple et sans faute de goût, qui permet d'entende la langue élégante de Pascal Quignard et de découvrir en Marion Lahmer une indéniable actrice à qui l'on souhaite de rencontrer constamment d'aussi beaux rôles qu'elle saura, on n'en doute point, défendre avec la même intelligence et la même sensibilité.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=