Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Heure des spécialistes
Barbara Zoeke  (Editions Belfond)  septembre 2020

Annoncé comme un ouvrage dans la lignée de La fabrique des salauds, je n’ai pas résisté à la lecture de cet ouvrage qui me faisait les yeux doux. Publié chez Belfond, L’Heure des spécialistes, est un premier roman écrit par une psychologue allemande qui vit à Berlin.

L’ouvrage plonge le lecteur au cœur de l’Allemagne nazie, avec l’instauration du programme Aktion T4, recouvrant l’assassinat de patients psychiatriques, de malades et d’handicapés. L’histoire se déroule en 1940. Max Koenig est professeur d’université spécialisé dans l’Antiquité. Mais il est depuis quelque temps à l’hôpital, où il tente de soigner la "neuropathie" dont il souffre. Rongé par le mal, à peine lucide parfois, il se lie néanmoins d’amitié avec d’autres patients, le mutique Carl qui l’aide à écrire des lettres, la douce Elfie qui entend des voix et Oscar, un petit garçon mongolien qui vient lui tenir compagnie. Une routine presque joyeuse s’installe jusqu’à ce que l’infirmière Rosemarie le mette en garde. Elle lui confie que pour tous les cas fragiles, le Reich a un projet.

Max comprend qu’il est en danger, qu’ils sont tous en danger, et qu’il aurait dû écouter ses amis qui l’enjoignaient de quitter l’Allemagne. Alors que les bourreaux s’organisent et que son état de santé se détériore, Max va rassembler ses dernières forces pour sauver sa femme adorée, l’exubérante Felicitas, sa fille Poupette et aussi la douce Elfie.

Effectivement, il est évident que cet ouvrage est dans la lignée de La fabrique des salauds, un roman terrible et poignant, qui remue le lecteur en nous montrant une fois encore les horreurs qui ont pu être commises par ce pouvoir nazi durant la Seconde Guerre mondiale. L’ouvrage est d’autant plus intéressant qu’il aborde un sujet qui est encore peu présent dans une littérature qui a beaucoup écrit sur le génocide juif mais peu évoqué le sort des handicapés et des malades psychiatriques sous le Troisième Reich. Il reste une fiction, un roman qui s’appuie néanmoins sur des recherches historiques, sur un programme qui a existé et un glossaire complet en fin d’ouvrage qui guide le lecteur.

L’auteure fait parler les bourreaux et les victimes, tente de ne pas donner une version manichéenne de l’Histoire en nous montrant par exemple comme tout un chacun pouvait devenir, parfois par un concours de circonstance un bourreau ou une victime. Elle les confronte aussi dans une dernière partie particulièrement pertinente.

L’Heure des spécialistes est un ouvrage étonnant qui nous dévoile le talent d’une auteure que l’on ne connaissait pas, qui sait mettre la psychologie (sa spécialité) au service de la littérature pour nous dévoiler l’horreur nazie dans ce qu’elle a de plus abject. Un livre fort et puissant qui donne souffle à des êtres cabossés par l’existence et broyés par l’Histoire.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 mai 2021 : En mai fait ce qu'il te plaît ? peut-être

Une lueur dans la nuit, un espoir de concerts, de théâtres, de cinéma et soyons fous de restaurants... croisons tous nos doigts, tous ensemble. D'ici là, voici de quoi garder espoir et soutenir la culture. Commençons bien sûr par le replay de la MAG #26

Du côté de la musique :

"Once" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
rencontre avec Rover qui nous parle de son nouvel album
"Drôles de dames" de Fabrice Martinez, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery
"Statistic ego", de Fauxx
"Fallen chrome" de Jac Berrocal & Riverdog
"Nikolai Tcherepnin : Le Pavillon d'Armide op 29" de Henry Shek & Moscow Symphony Orchestra
"Bal Kabar" de David Sicard
"Surrounding structures" de Veik
"Amnésique, mais d'une bonne manière (avec Francis Bourganel, Guillaume Long et Flavien Girard)" 9ème émission de Listen In Bed saison 2
"A Tania Maria journey" de Thierry Peala & Verioca Lherm
"Can't wait to be fine" de We Hate You You Please Die
et toujours :
"EAT" le 20ème mix de la saison 2 de Listen In Bed
"Orchestral works" de Hans Rott
"Heavy ground" de Liquid Bear
"Piano sonata by Maki Namekawa" de Philip Glass
"Impressions" de Sophie Dervaux
"Fart patrol" de Steam Powered Giraffe"
Un petit tour des clips du moment qui annoncent de beaux albums

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Iphigénie" de Racine
"Atelier Vania" de Jacques Weber, Christine Weber et Marc Lesage
"A tort et à raison" de Ronald Harwood
"Le Bouffon du Président" d'Olivier Lejeune
"Ma soeur est un chic type" de Pierre Palmade
"Cyrano m'était conté" de Sotha
"CirkAfrika" du Cirque Phenix

Expositions :

en virtuel :
"Les Musiques de Picasso" à la Philarmonie de Paris
"Peintres femmes, 1780 - 1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Leonetto Cappello, l'affiche et la parfumerie" au Musée international de la Parfumerie à Grasse
"Jean-Michel Basquiat" à la Fondation Louis Vuitton
"Rêver l'univers" au Musée de la Poste
"Vêtements modèles" au Mucem

Cinéma :

at home :
"Un adultère" de Philippe Harel
"Caprice" d''Emmanule Mouret
"Daft Punk's Electroma" de Guy-Manuel De Homem-Christo et Thomas Bangalter
"Ariel" de Aki Kaurismaki
et des muscles et de l'action avec :
"L'Arme parfaite" de Titus Paar
"La Crypte du Dragon" de Eric Styles
"Black Water" de Pasha Patriki

Lecture avec :

"Patti Smith : Horses" de Véronique Bergen
"Les sorcières de la littérature" de Taisia Kitaiskaia & Katy Horan
"Je ne suis pas encore morte" de Lacy M. Johnson
"La famille" de Suzanne Privat
"Le brutaliste" de Matthieu Garrigou-Lagrange
"Les fossoyeuses" de Taina Tervonen

et toujours :
Rencontre avec Benjamin Fogel
"Le silence selon Manon" de Benjamin Fogel
"Christopher Nolan, la possibilité d'un monde" de Timothée Gérardin
"Disparues" de S. J. Watson
"Ecoutez le bruit de ce crime" de Cedric Lalaury
L'iconopop, saison 2
"Locke & Key" de Joe Hill & Gabriel Rodriguez
"Morgane" de Simon Kansara & Stéphane Fert
"Quand la ville tombe" de Didier Castino
"Tout le bonheur du monde" de Claire Lombardo
"Vivre la nuit, rêver le jour" de Christophe

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=