Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)
Petit Palais  Du 22 septembre 2019 au 3 janvier 2021

Le Petit Palais présente en collaboration avec le Nationalmuseum de Stockholm et le Statens Museum for Kunst de Copenhague dans lesquels elle a été successivement présentée en 2019, l'exposition qui, sous le titre "L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)", dresse l'état de la peinture danoise dans la première moitié du 19ème siècle.

Cette période se caractérise par une situation de paix militaire entre les guerres napoléoniennes et la guerres des duchés et un essor économique sans précédent avec l'émergence d'une bourgeoisie commerçante aisée qui, à l'instar de celle du 17ème siècle en Hollande, devient collectionneuse et principal mécène.

Organisée sous le commissariat de Servane Dargnies de Vitry et Christophe Leribault, respectivement conservatrice des peintures du 19ème siècle au Petit Palais et directeur du lieu, et le commissariat scientifique des commissaires danois Peter Nørgaard Larsen et Annette Rosenvold Hvidt et suédois Magnus Olausson et Carl-Johan Olsson, elle présente un panorama de l'esprit et du goût danois en deux centaines d'oeuvres considérées comme formant l'Ecole de Copenhague.

L'Age d'or danois : une parenthèse enchantée

Dans une scénographie de Didier Blin qui harmonise le chromatisme poudré des cimaises avec les tonalités des toiles réunies en sections thématiques.

Les commanditaires soutiennent une peinture naturaliste exaltant les valeurs nationales qui va se développer sous l'égide des préceptes de l'Académie royale des beaux-arts du Danemark placée pendant sous l'autorité du peintre Christoffer Wilhelm Eckersberg qui en assure la présidence et l'enseignement de 1818 à 1853.

Celui-ci forme plusieurs générations de peintres, dont parmi les plus notoires Christen Købke, Albert Küchler, Wilhelm Marstrand et Martinus Rørbye, qui, loin des affres de l'artiste maudit, jouissent d'un statut quasi institutionnalisé et se plaisent à s'auto-portraiturer dans la posture du peintre d'atelier.

Et la personnalité des acquéreurs les incite à privilégier les genres picturaux du paysage bucolique pour décorer les intérieurs, du portrait pour créer, en quête de lignée, un album de famille et célébrer les vertus de la vie familiale ainsi que les scènes de genre tant de la vie quotidienne rurale qu'urbaine avec ses marchés et ses fêtes.

Pour le paysage inscrit dans le mouvement du scandinavisme, et avec la pratique de plein air, les peintres célèbrent la beauté d'un pays sans grand relief géographique mais regorgeant tant de forêts et de champs de blé que de fjords et de landes sauvages qu'ils nimbent de cette lumière du Nord dont ils subliment la substance à la manière italienne dans des oeuvres de facture classique nonobstant quelques audaces en matière de cadrage et particularismes stylistiques.

Une peinture sereine d'une identité sublimée et d'une douceur de vivre qui incite à une contemplation brutalement interrompue par les dernières toiles qui augurent un nouveau cycle guerrier.

 
En savoir plus :

Le site officiel du Petit Palais

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Petit Palais


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 février 2021 : et le chiffre du jour est 21

21 février pour cette édition et 21ème Mare Aux Grenouilles, déjà, à voir en replay dès maintenant. Pour le reste voici le beau programme de la semaine avec une sélection tous azimuts malgré le sale temps pour la culture.

Du côté de la musique :

"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah
et toujours :
"Qui naît dort plus" de Armande Ferry-Wilczek
"La beauté du jour" de Ben Lupus
"For the first time" de Black Country, New Road
"Spare ribs" de Sleaford Mods
"Vertigo days" de The Notwist
"Lumen" de Dalva
"Michel de la Barre : Suites et sonates" de Ensemble Tic Toc Choc
"Muses" de Karen Lano
"Road of the lonely ones" le Mix #12, saison 2 de Listen In Bed
Interview de Med dont nous vous présenterons le disque très bientôt
"Blue" de Rosie Balland
RosaWay et Belfour dans un petit ni vus ni connus pour parler de leurs clips

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Un grand cri d'amour" de Josiane Balasko
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Dix ans de mariage" d'Alil Vardar
"Longwy-Texas" de Carole Thibaut
"J'ai des doutes" de François Morel
et de l'opéra revisité "La Dame Blanche" de François-Adrien Boieldieu
"La Flûte Enchantée" de Mozart
ou pas "Le Barbier de Séville" de Rossini

Expositions :

en virtuel :
"Botero, dialogue avec Picasso" à l'Hôtel de Caumont
“Calder Stories” au Centro Botín à Santander
"Le Voyage à l?époque d?Edo (1603-1868)" au Musée Cernuschi
"Ulla von Brandenburg - "Le milieu est bleu" au Palais de Tokyo
"L'Age d'or de la peinture danoise" au Petit Palais
"Claude Viallat - Sutures et Vari" à la Galerie Templon
"Sabine Weiss - Sous le soleil de la vie" à la Galerie Les Douches

Cinéma :

at home :
"L'Ombre des femmes" de Philippe Garrel
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Seule" de Mélanie Charbonneau
"Crème de menthe" de Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy
"Pool" de Francis Magnin

Lecture avec :

"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano
et toujours :
"Yahya Hassan" de Yahya Hassan
"Cela aussi sera réinventé" de Christophe Carpentier
"De l'autre côté des croisades" de Gabriel Martinez-Gros
"L'instruction" de Antoine Brea
"La pierre du remords" de Arnaldur Indridason
"La sountenance" de de Anne Urbain
"Le premier homme du monde" de Raphaël Alix

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=